Devenir Régisseur Général : tout sur ce métier

Devenir Régisseur Général : tout sur ce métier

Le méti­er de Régis­seur Général ou Régis­seuse Générale est extrême­ment impor­tant pour le bon fonc­tion­nement d’un événe­ment, car il est le respon­s­able de toute la par­tie logis­tique de ce dernier. Entre ges­tion de la sécu­rité, con­nais­sance cul­turelle, com­mu­ni­ca­tion et ges­tion d’équipe, le Régis­seur Général doit être poly­va­lent. Bien qu’il ne soit pas sur le devant de la scène, sans lui, les événe­ments de grande ampleur ne pour­raient pas avoir lieu !

Grâce à cette fiche méti­er, décou­vrez si ce méti­er est celui qui vous convient !

Som­maire


    1. La parole aux professionnels

    Pour décou­vrir le méti­er de stan­diste à tra­vers les mots d’un pro­fes­sion­nel, écoutez le l’épisode du pod­cast All Access qui donne la parole à Mor­gan Leje­une, Régis­seur Général pour le Fes­ti­val du Roi Arthur, des Vieilles Char­rues et des Trans Musi­cales notamment.

    2. Quelles sont les missions du Régisseur Général ?

    Les mis­sions du Régis­seur Général sont nom­breuses. En effet, il doit assur­er la :

    • Sécu­rité et ges­tion tech­nique : il doit véri­fi­er et anticiper les démarch­es admin­is­tra­tives comme les normes de sécu­rité, tout en veil­lant à ce qu’elles soient respec­tées. Cela passe égale­ment par la main­te­nance du lieu et des équipements, la prise en compte des con­traintes tech­niques et la déter­mi­na­tion de la fais­abil­ité du projet.
    • Ges­tion de bud­get : il éla­bore le bud­get tech­nique néces­saire pour chaque man­i­fes­ta­tion et man­age les rela­tions avec les prestataires de services.
    • Com­mu­ni­ca­tion : le Régis­seur Général doit com­pren­dre et met­tre en place les poten­tielles deman­des d’artistes ain­si qu’encadrer les équipes techniques.

    Mor­gan, Régis­seur Général inter­viewé dans le pod­cast All Access de Weezevent explique que “le Régis­seur Général est la per­son­ne qui va iden­ti­fi­er les besoins tech­niques et logis­tiques en matière de sécu­rité […] et qui va coor­don­ner et met­tre en œuvre tous ces moyens pour réus­sir à aller au bout du pro­jet initial”.

    3. Quelles compétences et qualités sont nécessaires ?

    Le Régis­seur Général doit faire face aux imprévus et gér­er dif­férents aspects d’un événe­ment. Il y a donc beau­coup de pres­sion qui résulte de ses responsabilités.

    Voici la liste des qual­ités req­ui­s­es pour devenir Régis­seur Général :

    • Poly­va­lence : en général, le Régis­seur Général doit être capa­ble de gér­er les imprévus et de pren­dre les devants dans des sit­u­a­tions stres­santes. Il lui faut donc des qual­ités humaines et des com­pé­tences techniques.
    • Ges­tion d’équipe et lead­er­ship.
    • Force de propo­si­tion.
    • Diplo­matie et sang froid : il doit être capa­ble de résoudre les dif­férends, de men­er les entre­tiens d’embauche et de main­tenir de bonnes rela­tions avec les par­ties externes (mairies, prestataires…).

    4. Quel diplôme pour devenir Régisseur Général ?

    Pour devenir Régis­seur Général, il existe des for­ma­tions spé­ci­fiques à ce poste. Voici des options de par­cours qui mènent à ce métier :

    • Niveau bac + 3 :
      • DN MADE — diplôme nation­al des métiers d’art et du design men­tion spectacle,
      • DN MADE son,
      • DN Made lumière,
      • Spec­ta­cle vivant spé­cial­i­sa­tion régie générale, régie son ou régie lumière (3IS).
    • Niveau bac + 5 et plus :
      • Diplôme arts et tech­niques du théâtre (mas­ter) con­cep­teur lumière, con­cep­teur son, direc­tion technique,
      • Mas­ter arts de la scène et du spec­ta­cle vivant,
      • Mas­tère spé­cial­isé (MS) de directeur technique.

    Il existe aus­si des for­ma­tions dis­pen­sées par le CFA du spec­ta­cle vivant et de l’audiovisuel en alter­nance qui mènent au méti­er de régis­seur son, lumière ou plateau. Le CFPTS ain­si que l’école GRIM EDIF pro­posent égale­ment des for­ma­tions pour devenir régis­seur général.

    Mor­gan, explique dans son épisode : “En tant que RG, nous avons une for­ma­tion con­tin­ue à respecter tout au long de notre car­rière professionnelle”.

    En sor­tie d’étude, il sera très dif­fi­cile d’obtenir un poste de Régis­seur Général car le par­cours se fait avec l’ex­péri­ence et le temps. La con­nais­sance appro­fondie du ter­rain étant cru­ciale, l’apprenti régis­seur com­mence générale­ment par des stages. Après avoir fait ses preuves, il pour­ra devenir régis­seur adjoint. Après quelques années d’expérience, autour de 5 ans en moyenne, il pour­ra pré­ten­dre au poste de Régis­seur Général.

    5. Les débouchés et la carrière d’un Régisseur Général

    Les régis­seurs son, lumière, plateau ont la pos­si­bil­ité d’évoluer vers des fonc­tions de Régis­seur Général. Quant au Régis­seur Général, il aura la pos­si­bil­ité d’évoluer vers le poste de directeur tech­nique ou de s’orienter vers le méti­er de directeur de pro­duc­tion.

    6. Quel est le salaire d’un Régisseur Général ?

    Le salaire min­i­mum des régis­seurs est fixé par une grille salar­i­ale nationale des entre­pris­es privées du secteur du spec­ta­cle. Selon cette grille salar­i­ale, en sor­tie d’études, le salaire brut est de 2 252 €. Ces salaires min­i­mums aug­mentent ensuite avec le temps et l’expérience.

    7. Les autres liens utiles

    Articles Recommandés

    Vous êtes désormais abonné(e) à nos newsletters !