Devenir Directeur de festival : missions, salaire et formations

Devenir Directeur de festival : missions, salaire et formations

Le Directeur ou la Direc­trice du fes­ti­val est le garant de la ges­tion glob­ale et du bon déroule­ment du fes­ti­val. À ce titre, il s’ag­it d’un poste à respon­s­abil­ités qui demande rigueur et pas­sion. En France, les fes­ti­vals ne cessent de croître et d’évoluer, et le poste de Directeur de fes­ti­val s’adapte lui aus­si à mesure que de nou­velles tech­nolo­gies émergent.

Notre fiche méti­er vous fourni­ra toutes les infor­ma­tions néces­saires pour vous ori­en­ter et déter­min­er si ce poste cor­re­spond à vos aspirations.

Som­maire


    1. La parole aux professionnels

    Décou­vrez le méti­er de Directeur de fes­ti­val à tra­vers l’expérience de Jean-Paul Roland, directeur du fes­ti­val des Eurock­éennes.

    2. Quelles sont les missions du Directeur de festival ?

    Le Directeur de fes­ti­val est en con­tact avec toutes les équipes néces­saires au bon déroule­ment du fes­ti­val. Ses tâch­es sont nom­breuses et variées :

    • Ges­tion de la sai­son artis­tique : visant à sélec­tion­ner les artistes, gér­er la pro­gram­ma­tion, coor­don­ner les pro­jets et leur suivi.
    • Ges­tion des rela­tions et man­age­ment : le Directeur du fes­ti­val doit entretenir de bonnes rela­tions avec les mécènes, spon­sors, etc. Il doit égale­ment gér­er plusieurs équipes et main­tenir un fort esprit d’équipe.
    • Admin­is­tra­tion : la ges­tion de l’ad­min­is­tra­tion, du bud­get et du con­trôle juridique est l’une de ses tâch­es les plus importantes.
    • Mise en œuvre de la com­mu­ni­ca­tion : il définit égale­ment les straté­gies de com­mu­ni­ca­tion et de mar­ket­ing dans le but d’élargir ou d’identifier le public.
    • Garant de la sécu­rité : super­vis­er et con­trôler la mise en œuvre tech­nique du fes­ti­val, fait aus­si par­tie des mis­sions du Directeur de festival.

    Toutes ces mis­sions sont bien sûr réal­isées avec des équipes dédiées, le Directeur de fes­ti­val étant celui qui chap­er­onne toutes les par­ties prenantes dans la ges­tion et organ­i­sa­tion du festival.

    Jean-Paul, directeur du fes­ti­val Les Eurock­éennes, le con­firme dans le pod­cast All Access de Weezevent : “Je suis entouré de plusieurs pro­fes­sion­nels avec les métiers habituels de l’événementiel : pro­gram­ma­tion, admin­is­tra­tion, com­mu­ni­ca­tion et ce qu’on appelle le com­mer­cial, parte­nar­i­ats et sponsoring.”

    À savoir : Selon la taille et l’organisation de l’événement, le directeur de fes­ti­val peut aus­si être appelé “chef de pro­jet artis­tique”, “directeur artis­tique”, “organ­isa­teur d’événements cul­turels” ou “chargé de développe­ment culturel.”

    3. Quelles compétences et qualités sont nécessaires ?

    Un Directeur de fes­ti­val doit faire preuve d’une grande capac­ité d’adap­ta­tion et suiv­re atten­tive­ment l’ac­tu­al­ité cul­turelle. Il se doit d’avoir une vision artis­tique et pra­tique glob­ale, sans crain­dre les défis. Jean-Paul explique d’ailleurs : “Le méti­er requiert pas mal de capac­ités d’adaptation, sur dif­férents thèmes. Si l’on veut maîtris­er son sujet, il faut à la fois savoir quel est le nou­veau groupe de hip-hop améri­cain du moment, et con­naître les nou­velles direc­tives en matière de sécurité.”

    Nous pou­vons définir les soft skills et les hard skills du Directeur de fes­ti­val ainsi:

    Les soft skills du Directeur de festival :

    • Curiosité et créa­tiv­ité : une pas­sion pour l’art et la cul­ture est forte­ment recommandée
    • Fort rela­tion­nel
    • Organ­i­sa­tion
    • Rigueur
    • Capac­ité d’adaptation
    • Réac­tiv­ité

    Les hard skills du Directeur de festival :

    • Ges­tion man­agéri­ale avec un lead­er­ship affirmé
    • Com­pé­tences en con­trôles admin­is­trat­ifs, budgé­taires et juridiques
    • Savoir faire en com­mu­ni­ca­tion et en stratégie commerciale
    • Con­nais­sances juridiques
    • Con­cep­tion et ges­tion de projet
    • Compt­abil­ité et ges­tion financière
    • Sur­veil­lance et suivi de la par­tie tech­nique des opérations

    4. Quel diplôme pour devenir Directeur de festival ?

    La poly­va­lence du Directeur de fes­ti­val est la preuve de la plu­ral­ité de par­cours qui peu­vent men­er à ce méti­er. Une for­ma­tion pluridis­ci­plinaire est donc en totale adéqua­tion avec ce méti­er. Suiv­re des études en man­age­ment événe­men­tiel ou en médi­a­tion et man­age­ment cul­turel sont des options adap­tées pour arriv­er au but escompté.

    En début de car­rière, il n’est pas tou­jours pos­si­ble d’obtenir un poste de Directeur de fes­ti­val immé­di­ate­ment après ses études. Com­mencer par faire ses preuves sur le ter­rain per­met de con­naître en pro­fondeur le fonc­tion­nement du fes­ti­val et donc d’être mieux pré­paré à en pren­dre la direc­tion. Vous pour­rez ensuite être embauché dans un fes­ti­val déjà exis­tant de plus ou moins grande taille voir même créer votre pro­pre fes­ti­val et le développer.

    Les grands événe­ments n’embauchent générale­ment pas des juniors car ils ont besoin de per­son­nes expéri­men­tées au sein de leur struc­ture. Cepen­dant, les stages et alter­nances, vous per­me­t­tront de faire vos preuves et de vous créer un réseau solide pour votre avenir professionnel.

    5. Les débouchés et la carrière d’un Directeur de festival

    Le Directeur de fes­ti­val peut pren­dre la direc­tion d’événe­ments var­iés que ce soit en ter­mes de taille ou de notoriété. Il peut aus­si se diriger vers d’autres postes, tel que :

    • Respon­s­able de com­mu­ni­ca­tion événementielle,
    • Directeur de ser­vice culturel,
    • Respon­s­able culturel.

    Enfin, le directeur de fes­ti­val peut aus­si choisir de se lancer en solo et mon­ter son pro­pre événe­ment !

    6. Quel est le salaire d’un Directeur de festival ?

    Le salaire d’un Directeur de fes­ti­val dépend de son expéri­ence ain­si que de la taille de la struc­ture pour laque­lle il tra­vaille. En général, en début de car­rière, un Directeur de fes­ti­val peut touch­er autour de 2 200 euros bruts par mois. Celui-ci peut évoluer assez rapi­de­ment selon l’envergure du festival.

    7. Les autres liens utiles

    Articles Recommandés

    Vous êtes désormais abonné(e) à nos newsletters !