Devenir Standiste : missions, salaire et formations

Devenir Standiste : missions, salaire et formations

Le ou la Stan­diste conçoit et installe des stands lors de divers événe­ments comme les foires, les salons et les expo­si­tions. Ce spé­cial­iste de l’événe­men­tiel est donc cru­cial pour la vis­i­bil­ité d’une mar­que puisqu’il est garant de son image lors d’événements.

Dans cette fiche méti­er, lisez tout sur cette pro­fes­sion et décou­vrez s’il s’agit du méti­er fait pour vous !

Som­maire


    1. La parole aux professionnels

    Pour décou­vrir le méti­er de stan­diste à tra­vers les mots d’un pro­fes­sion­nel, écoutez l’épisode du pod­cast All Access qui accueille Alexan­dre Babin, co-asso­cié de l’agence de design et stand Live&Co.

    2. Quelles sont les missions du Standiste ?

    Le Stan­diste gère l’ensemble de l’opération, de la con­cep­tion à la mise en place du stand. Nous pou­vons caté­goris­er ses mis­sions en 3 parties :

    • Iden­ti­fi­ca­tion des besoins clients 
      Le proces­sus de con­cep­tion com­mence par une série de réu­nions qui per­me­t­tent au client de com­mu­ni­quer ses attentes et besoins au design­er du stand. Le client aura l’occasion de partager sa charte graphique, ses goûts, etc… ce qui per­me­t­tra au Stan­diste de lui pro­pos­er un stand totale­ment per­son­nal­isé et en adéqua­tion avec son image de marque.
    • Con­cep­tion du stand
      Un brain­storm­ing per­met aux équipes de dress­er un état des lieux et d’échang­er des idées tout en ten­ant compte d’éléments impor­tants : coûts de pro­duc­tion, fais­abil­ité du pro­jet, etc. La mod­éli­sa­tion 3D du design final donne une idée con­crète de ce à quoi il va ressem­bler et offre la pos­si­bil­ité d’apporter des mod­i­fi­ca­tions per­ti­nentes au pro­jet. Un devis accom­pa­g­né de ces visu­al­i­sa­tions sera pro­posé au client.
    • Réal­i­sa­tion du stand
      Le rôle du Stan­diste est ensuite de mon­ter le stand, c’est-à-dire, met­tre en place la struc­ture, le revête­ment, la pose des sols, la déco­ra­tion… Il est pos­si­ble que le stan­diste pos­sède déjà une struc­ture prédéfinie, qu’il pour­ra per­son­nalis­er en fonc­tion des besoins du client. Il sera aus­si chargé du trans­port du stand sur le lieu de son exposition.

    À savoir : Le méti­er de stan­diste est aus­si com­muné­ment appelé con­cep­teur de stand ou design­er d’espace.

    3. Quelles compétences et qualités sont nécessaires ?

    Le méti­er de Stan­diste néces­site des com­pé­tences tech­niques mais aus­si des qual­ités rela­tion­nelles impor­tantes. Un bon Stan­diste doit avoir :

    • De bonnes com­pé­tences rela­tion­nelles : il est indis­pens­able qu’il soit à l’écoute du client pour com­pren­dre ses besoins.
    • Une grande curiosité, pour rester à l’affût des tendances
    • Un sens de l’organ­i­sa­tion poussé
    • Un esprit créatif, “bricoleur” et innovateur
    • Des qual­ités de com­mu­ni­ca­tion
    • Un fort esprit d’équipe : le Stan­diste ne tra­vaille pas seul et c’est la cohé­sion de l’équipe qui per­met la bonne réal­i­sa­tion du projet.

    Alexan­dre, co-asso­cié de l’agence de design et stand Live&Co, évoque égale­ment l’importance de la capac­ité d’adaptation. Dans son épisode du pod­cast All Access de Weezevent, il affirme : “Notre méti­er ne se can­tonne pas à la France mais est plus glob­al et inter­na­tion­al. Il faut donc savoir s’adapter à notre interlocuteur.”

    4. Quel diplôme pour devenir Standiste ?

    Il existe plusieurs fil­ières d’études liées au méti­er de Stan­diste, mais une qual­i­fi­ca­tion est par­ti­c­ulière­ment appro­priée pour arriv­er à ce méti­er. Il s’agit anci­en­nement du BTS Design de com­mu­ni­ca­tion espace et vol­ume aujourd’hui con­nu sous le nom de DN MADE (diplôme nation­al des métiers d’art et du design) avec men­tion Graphisme, Étude et réal­i­sa­tion d’agencement.

    Le DN MADE est une for­ma­tion qui dure 3 ans. L’objectif de ce cur­sus est de for­mer des design­ers spé­cial­isés dans le domaine de la con­cep­tion des vol­umes et, par con­séquent, dans l’amé­nage­ment des espaces de com­mu­ni­ca­tion tels que les stands.

    Il peut ensuite être judi­cieux, en BAC +4, de suiv­re une for­ma­tion en com­merce afin de se for­mer plus ample­ment en com­mu­ni­ca­tion et tech­niques de ventes, et d’obtenir de meilleures com­pé­tences relationnelles.

    5. Les débouchés et la carrière d’un Standiste

    Si vous avez suivi la for­ma­tion DN MADE, vous pour­rez donc devenir Stan­diste ou vous ori­en­ter vers l’architecture d’in­térieur, le paysag­isme, la décoration…

    Après avoir com­mencé à exercer le méti­er de Stan­diste, vous pour­rez être recruté par une col­lec­tiv­ité ter­ri­to­ri­ale, un média ou une agence de design. Les pos­si­bil­ités sont multiples !

    6. Quel est le salaire d’un Standiste ?

    En début de car­rière, un Stan­diste peut pré­ten­dre à une rémunéra­tion entre 1 500 € à 2 000 € bruts par mois. Tout au long de sa car­rière, son salaire va évoluer. En milieu de car­rière, il pour­ra être rémunéré aux alen­tours de 2 600 € par mois jusqu’à pou­voir touch­er entre 3 500 € et 4 000 € par mois pour un design­er confirmé.

    7. Les autres liens utiles

    Articles Recommandés

    Vous êtes désormais abonné(e) à nos newsletters !