La fin des “cookies tiers” : quel impact pour les organisateurs d’événements et comment s’y préparer

La fin des “cookies tiers” : quel impact pour les organisateurs d’événements et comment s’y préparer

Les “cookies tiers”, késako ? Sous ce terme issu du jargon du web, se cache une technologie dont tout le monde a déjà connu l’un des usages : afficher de la publicité en ligne ciblée en fonction des comportements des internautes. Si vous n’êtes pas familier avec ce terme un peu barbare, voici une vidéo pour comprendre en 3 minutes de quoi il s’agit :

À l’horizon 2022, le navigateur Google Chrome, utilisé par environ 65% des internautes toutes plateformes confondues, stoppera l’utilisation des “cookies tiers” et il sera alors plus difficile pour les propriétaires de sites web, dont vous, organisateurs d’événements, d’exploiter les comportements en ligne de vos visiteurs. Ce changement radical va dans le sens de l’histoire, à savoir limiter le suivi (ou tracking) des internautes par les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) ou par les agences publicitaires.

Si cela peut être perçu positivement par les internautes, il est crucial pour toute organisation de s’y préparer dès maintenant en adaptant sa stratégie de collecte de données. Découvrez dans cet article pourquoi et comment collecter des données pour mieux comprendre et vous rapprocher de vos potentiels participants en les contactant quand et comment vous voulez.

Sommaire

  1. La fin des cookies tiers : qu’est ce que ça change ?
  2. L’email : LA donnée à collecter pour devenir autonome
  3. Choisir le bon outil pour conserver vos données
  4. Créer du contenu pour développer votre audience et la fidéliser

1. La fin des cookies tiers : qu’est ce que ça change ?

Dès lors que Google Chrome stoppera l’utilisation des cookies tiers — comme ses principaux concurrents l’ont déjà fait —, il deviendra plus difficile et plus cher de réaliser des campagnes de ciblage publicitaire. Il apparaît donc crucial de se tourner dès maintenant vers des solutions apportant un contrôle total et des données fiables concernant les potentiels participants, afin d’être capable de les contacter au moment et de la manière souhaités. C’est le moyen le plus sûr de nouer une vraie relation avec eux, et un gage de réussite lorsque vous organisez des événements.

2. L’email : LA donnée à collecter pour devenir autonome

La communication par e‑mail est une base essentielle pour tout spécialiste du marketing, car c’est un outil fiable, accessible sur tous les appareils, et son utilisation n’a fait que croître ces dernières années. Dans ce contexte, vous avez tout intérêt à trouver des moyens d’inciter les visiteurs de votre site — ou de votre page Facebook/Instagram — à vous communiquer leur adresse email via un formulaire dédié. En contrepartie, vous devez leur promettre une “récompense” pertinente et exclusive.

La newsletter est quasiment une obligation, car elle apporte des informations indispensables à votre audience (vos missions, vos actions, les bénéfices pour vos publics…). Proposer une remise est également très courant pour encourager les gens à laisser leur adresse email. Surtout, vous pouvez promettre une annonce en avant-première lors de la mise en vente de vos tickets. Tout cela incite vos publics à communiquer leur adresse email car cela ne les engage en rien, et cela vous donne de quoi les contacter plus tard.

Avec notre solution d’emailing et CRM événementiel, il est très simple d’ajouter un champ d’email sur votre site. Avec un bouton et un texte attractif, vous collectez des emails et constituez facilement une base de contacts. Nous en parlons plus en détail dans la partie 2 de notre article Comment développer votre base de données d’emails et augmenter vos ventes de billets ?. Voici un exemple conçu pour collecter des adresses email avant l’ouverture des inscriptions :

formulaire-vendée-globe

3. Choisir le bon outil pour conserver vos données

Être propriétaire de vos propres données clients est essentiel pour toutes les raisons énumérées ci-dessus. Avec un outil de CRM ou Gestion de la Relation Client — Customer Relationship Management —, vous collectez et conservez un large ensemble de données à propos de chaque participant à vos événements. Ce sont vos propres données, elles sont donc bien plus fiables et utiles que celles de Google ou Facebook. En voici une liste non exhaustive :

  • Achats de tickets sur votre site ou sur place ;
  • Evénements participés ;
  • Consommations sur place ;
  • Ouvertures des messages marketing ;
  • Etc.

Même si vous disposez de ces informations pour chaque participant, il est préférable de les regrouper afin d’avoir des profils-types exploitables facilement et de communiquer à ces groupes de manière personnalisée tout en respectant le RGPD.

Aussi, cette collecte doit ne bénéficier qu’à vous et rien qu’à vous. Ce qui n’est pas toujours le cas lorsque vous vendez des tickets via un distributeur. Une solution RGPD-compatible comme WeezTarget assure en outre à vos participants une plus grande transparence sur la façon dont vous utilisez leurs données. Avoir de telles informations, accessibles à tout moment et acceptées par votre audience, vous facilitera la vie.

4. Créer du contenu pour développer votre audience et la fidéliser

Le content marketing est votre allié pour remplacer la publicité ciblée

Une stratégie de content marketing — ou marketing de contenus — est un levier à considérer pour collecter des données et mettre à jour en continu une base de données. En webmarketing, on appelle lead nurturing le fait de proposer régulièrement du contenu nouveau à une audience, afin de “nourrir” — ou renforcer — le lien avec les potentiels acheteurs. Ainsi, le jour où un internaute est prêt à acheter le produit ou le service, il se tourne plus facilement vers l’organisation qui lui a apporté du contenu pertinent.

Dans l’événementiel, le content marketing peut être réalisé en utilisant le contenu déjà créé — affiche de programmation, aftermovie, interviews, conférences… — afin de l’adresser aux bonnes personnes, aux bons moments. L’objectif est d’inciter vos audiences cibles à choisir votre événement, en leur proposant du contenu intéressant. C’est vous qui le créez, et c’est vous qui en récoltez les fruits, à savoir des adresses email, et ensuite des recettes.

Produire du contenu pour tous vos canaux de communication peut se révéler contre-intuitif selon vos objectifs, et surtout très chronophage. Élaborer une stratégie et des objectifs précis est fondamental pour créer du contenu efficace. Pour cela, listez vos objectifs et demandez-vous quelles ressources, quels messages et quels formats vous aideraient à les atteindre. Cela va-t-il dans le sens de votre mission globale ? Cela va-t-il attirer votre audience principale ? Toutes ces questions vous aideront à y voir plus clair dans votre stratégie de contenu.

Réseaux sociaux et emailing : 2 canaux complémentaires

De plus en plus d’internautes suivent les pages des événements sur les réseaux sociaux. C’est une belle opportunité mais cela ne vous permet pas de constituer une base de données d’adresses email. Une méthode pour contourner cette contrainte consiste à organiser des sondages ou des concours sur ses réseaux sociaux. L’objectif étant de demander l’adresse email des participants en échange d’une contrepartie. Nous en parlons plus en détail dans les parties 3 et 4 notre article Comment développer votre base de données d’emails et augmenter vos ventes de billets ?.

Weezevent s’est donné pour mission de proposer à tous les organisateurs les outils indispensables pour garder le contrôle sur leur événement : billetterie, contrôle d’accès, paiement cashless et CRM. Découvrez toutes nos fonctionnalités en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Organiser un événement

Partager cet article