La fin des “cookies tiers” : quel impact pour les organisateurs d’événements et comment s’y préparer

La fin des “cookies tiers” : quel impact pour les organisateurs d’événements et comment s’y préparer

Les “cook­ies tiers”, késako ? Sous ce terme issu du jar­gon du web, se cache une tech­nolo­gie dont tout le monde a déjà con­nu l’un des usages : affich­er de la pub­lic­ité en ligne ciblée en fonc­tion des com­porte­ments des inter­nautes. Si vous n’êtes pas fam­i­li­er avec ce terme un peu bar­bare, voici une vidéo pour com­pren­dre en 3 min­utes de quoi il s’agit :

À l’horizon 2022, le nav­i­ga­teur Google Chrome, util­isé par env­i­ron 65% des inter­nautes toutes plate­formes con­fon­dues, stop­pera l’utilisation des “cook­ies tiers” et il sera alors plus dif­fi­cile pour les pro­prié­taires de sites web, dont vous, organ­isa­teurs d’événements, d’exploiter les com­porte­ments en ligne de vos vis­i­teurs. Ce change­ment rad­i­cal va dans le sens de l’histoire, à savoir lim­iter le suivi (ou track­ing) des inter­nautes par les GAFAM (Google, Apple, Face­book, Ama­zon et Microsoft) ou par les agences publicitaires.

Si cela peut être perçu pos­i­tive­ment par les inter­nautes, il est cru­cial pour toute organ­i­sa­tion de s’y pré­par­er dès main­tenant en adap­tant sa stratégie de col­lecte de don­nées. Décou­vrez dans cet arti­cle pourquoi et com­ment col­lecter des don­nées pour mieux com­pren­dre et vous rap­procher de vos poten­tiels par­tic­i­pants en les con­tac­tant quand et com­ment vous voulez.

Som­maire

  1. La fin des cook­ies tiers : qu’est ce que ça change ?
  2. L’email : LA don­née à col­lecter pour devenir autonome
  3. Choisir le bon out­il pour con­serv­er vos données
  4. Créer du con­tenu pour dévelop­per votre audi­ence et la fidéliser

1. La fin des cookies tiers : qu’est ce que ça change ?

Dès lors que Google Chrome stop­pera l’utilisation des cook­ies tiers — comme ses prin­ci­paux con­cur­rents l’ont déjà fait —, il devien­dra plus dif­fi­cile et plus cher de réalis­er des cam­pagnes de ciblage pub­lic­i­taire. Il appa­raît donc cru­cial de se tourn­er dès main­tenant vers des solu­tions appor­tant un con­trôle total et des don­nées fiables con­cer­nant les poten­tiels par­tic­i­pants, afin d’être capa­ble de les con­tac­ter au moment et de la manière souhaités. C’est le moyen le plus sûr de nouer une vraie rela­tion avec eux, et un gage de réus­site lorsque vous organ­isez des événements.

2. L’email : LA donnée à collecter pour devenir autonome

La com­mu­ni­ca­tion par e‑mail est une base essen­tielle pour tout spé­cial­iste du mar­ket­ing, car c’est un out­il fiable, acces­si­ble sur tous les appareils, et son util­i­sa­tion n’a fait que croître ces dernières années. Dans ce con­texte, vous avez tout intérêt à trou­ver des moyens d’inciter les vis­i­teurs de votre site — ou de votre page Facebook/Instagram — à vous com­mu­ni­quer leur adresse email via un for­mu­laire dédié. En con­trepar­tie, vous devez leur promet­tre une “récom­pense” per­ti­nente et exclusive.

La newslet­ter est qua­si­ment une oblig­a­tion, car elle apporte des infor­ma­tions indis­pens­ables à votre audi­ence (vos mis­sions, vos actions, les béné­fices pour vos publics…). Pro­pos­er une remise est égale­ment très courant pour encour­ager les gens à laiss­er leur adresse email. Surtout, vous pou­vez promet­tre une annonce en avant-pre­mière lors de la mise en vente de vos tick­ets. Tout cela incite vos publics à com­mu­ni­quer leur adresse email car cela ne les engage en rien, et cela vous donne de quoi les con­tac­ter plus tard.

Avec notre solu­tion d’emailing et CRM événe­men­tiel, il est très sim­ple d’ajouter un champ d’email sur votre site. Avec un bou­ton et un texte attrac­t­if, vous col­lectez des emails et con­stituez facile­ment une base de con­tacts. Nous en par­lons plus en détail dans la par­tie 2 de notre arti­cle Com­ment dévelop­per votre base de don­nées d’emails et aug­menter vos ventes de bil­lets ?. Voici un exem­ple conçu pour col­lecter des adress­es email avant l’ou­ver­ture des inscriptions :

formulaire-vendée-globe

3. Choisir le bon outil pour conserver vos données

Être pro­prié­taire de vos pro­pres don­nées clients est essen­tiel pour toutes les raisons énumérées ci-dessus. Avec un out­il de CRM ou Ges­tion de la Rela­tion Client — Cus­tomer Rela­tion­ship Man­age­ment —, vous col­lectez et con­servez un large ensem­ble de don­nées à pro­pos de chaque par­tic­i­pant à vos événe­ments. Ce sont vos pro­pres don­nées, elles sont donc bien plus fiables et utiles que celles de Google ou Face­book. En voici une liste non exhaustive :

  • Achats de tick­ets sur votre site ou sur place ;
  • Evéne­ments participés ;
  • Con­som­ma­tions sur place ;
  • Ouver­tures des mes­sages marketing ;
  • Etc.

Même si vous dis­posez de ces infor­ma­tions pour chaque par­tic­i­pant, il est préférable de les regrouper afin d’avoir des pro­fils-types exploita­bles facile­ment et de com­mu­ni­quer à ces groupes de manière per­son­nal­isée tout en respec­tant le RGPD.

Aus­si, cette col­lecte doit ne béné­fici­er qu’à vous et rien qu’à vous. Ce qui n’est pas tou­jours le cas lorsque vous vendez des tick­ets via un dis­trib­u­teur. Une solu­tion RGPD-com­pat­i­ble comme Weez­Tar­get assure en out­re à vos par­tic­i­pants une plus grande trans­parence sur la façon dont vous utilisez leurs don­nées. Avoir de telles infor­ma­tions, acces­si­bles à tout moment et accep­tées par votre audi­ence, vous facilit­era la vie.

4. Créer du contenu pour développer votre audience et la fidéliser

Le content marketing est votre allié pour remplacer la publicité ciblée

Une stratégie de con­tent mar­ket­ing — ou mar­ket­ing de con­tenus — est un levi­er à con­sid­ér­er pour col­lecter des don­nées et met­tre à jour en con­tinu une base de don­nées. En web­mar­ket­ing, on appelle lead nur­tur­ing le fait de pro­pos­er régulière­ment du con­tenu nou­veau à une audi­ence, afin de “nour­rir” — ou ren­forcer — le lien avec les poten­tiels acheteurs. Ain­si, le jour où un inter­naute est prêt à acheter le pro­duit ou le ser­vice, il se tourne plus facile­ment vers l’organisation qui lui a apporté du con­tenu pertinent.

Dans l’événementiel, le con­tent mar­ket­ing peut être réal­isé en util­isant le con­tenu déjà créé — affiche de pro­gram­ma­tion, after­movie, inter­views, con­férences… — afin de l’adress­er aux bonnes per­son­nes, aux bons moments. L’objectif est d’inciter vos audi­ences cibles à choisir votre événe­ment, en leur pro­posant du con­tenu intéres­sant. C’est vous qui le créez, et c’est vous qui en récoltez les fruits, à savoir des adress­es email, et ensuite des recettes.

Pro­duire du con­tenu pour tous vos canaux de com­mu­ni­ca­tion peut se révéler con­tre-intu­itif selon vos objec­tifs, et surtout très chronophage. Éla­bor­er une stratégie et des objec­tifs pré­cis est fon­da­men­tal pour créer du con­tenu effi­cace. Pour cela, lis­tez vos objec­tifs et deman­dez-vous quelles ressources, quels mes­sages et quels for­mats vous aideraient à les attein­dre. Cela va-t-il dans le sens de votre mis­sion glob­ale ? Cela va-t-il attir­er votre audi­ence prin­ci­pale ? Toutes ces ques­tions vous aideront à y voir plus clair dans votre stratégie de contenu.

Réseaux sociaux et emailing : 2 canaux complémentaires

De plus en plus d’internautes suiv­ent les pages des événe­ments sur les réseaux soci­aux. C’est une belle oppor­tu­nité mais cela ne vous per­met pas de con­stituer une base de don­nées d’adresses email. Une méth­ode pour con­tourn­er cette con­trainte con­siste à organ­is­er des sondages ou des con­cours sur ses réseaux soci­aux. L’objectif étant de deman­der l’adresse email des par­tic­i­pants en échange d’une con­trepar­tie. Nous en par­lons plus en détail dans les par­ties 3 et 4 notre arti­cle Com­ment dévelop­per votre base de don­nées d’emails et aug­menter vos ventes de bil­lets ?.

Weezevent s’est don­né pour mis­sion de pro­pos­er à tous les organ­isa­teurs les out­ils indis­pens­ables pour garder le con­trôle sur leur événe­ment : bil­let­terie, con­trôle d’ac­cès, paiement cash­less et CRM. Décou­vrez toutes nos fonc­tion­nal­ités en cli­quant sur le bou­ton ci-dessous :

Organ­is­er un événement

Partager cet article