Comment promouvoir son tournoi sportif ?

Comment promouvoir son tournoi sportif ?

Main­te­nant que vous connais­sez les bases de l’organisation d’un tour­noi, il va fal­loir, en paral­lèle, com­mu­ni­quer sur celui-ci pour atti­rer des par­ti­ci­pants ! Il faut pour cela savoir quoi dire, où et à quel moment. Nos conseils pour bien com­mu­ni­quer sur votre tour­noi spor­tif.

Quels contenus partager ?

Pour éta­blir une stra­té­gie de com­mu­ni­ca­tion, il faut se poser au préa­lable un cer­tain nombre de ques­tions. Qui êtes-vous, qui par­ti­ci­pe­ra à votre tour­noi ? Com­ment va-t-il se dérou­ler ? Où ? Et pour­quoi ce tour­noi est-il orga­ni­sé ? Ces ques­tions préa­lables vous ser­vi­ront à éta­blir une stra­té­gie de conte­nu effi­cace.

  • Qui : Vous pou­vez par exemple pré­sen­ter les orga­ni­sa­teurs, en d’autres termes votre expé­rience et votre his­toire. Mais aus­si le type de spor­tif que vous sou­hai­tez accueillir.
  • Quoi : Par­ta­gez le <strong>programme</strong> des ani­ma­tions et des matchs de votre tour­noi. Votre tour­noi aura-t-il plu­sieurs échéances ? Expli­quez bien le dérou­le­ment des évé­ne­ments.
  • Où : pré­sen­tez le lieu et son his­toire s’il en a une sus­cep­tible d’intéresser les pas­sion­nés. Pour­quoi avez-vous choi­si ce lieu ?
  • Com­ment : Expli­quez les moda­li­tés d’inscription. Com­mu­ni­quez la date d’ouverture de la billet­te­rie et son évo­lu­tion, les dif­fé­rents tarifs… Four­nis­sez les infor­ma­tions pra­tiques d’accès au site ain­si que les infor­ma­tions pour deve­nir par­te­naire ou béné­vole (vous pour­riez par exemple créer un for­mu­laire d’inscription spé­ci­fique pour ce type de requête)
  • Pour­quoi : D’où l’idée de ce tour­noi vous est-elle venue, quelle cause défen­dez-vous, quelles sont vos valeurs ? Le public aime les his­toires, racon­tez celle de votre évé­ne­ment.
  • Tea­sing : Il fau­dra don­ner envie au public de venir à votre tour­noi, vous pour­riez alors pen­ser à des vidéos de tea­sing, des pho­tos et des conte­nus exclu­sifs (inter­views, vidéos des entraî­ne­ments…)

Ces sug­ges­tions sont indi­ca­tives, tout est pos­sible à condi­tion que le ton adop­té et l’esprit des conte­nus soient cohé­rents avec votre pro­jet et les valeurs qu’il véhi­cule.
Une mul­ti­tude de canaux de com­mu­ni­ca­tion s’offre main­te­nant à vous. Quelles en sont les spé­ci­fi­ci­tés ?

Les canaux de communication

  • Site Inter­net : créer un site Inter­net dédié à votre tour­noi vous offre un car­re­four vers et par lequel tous les autres canaux de com­mu­ni­ca­tion choi­sis mène­ront. En plus des infor­ma­tions pra­tiques, favo­ri­sez les conte­nus inter­ac­tifs, par­ta­gez prin­ci­pa­le­ment des vidéos et des pho­tos (des conte­nus jugés plus enga­geants pour les inter­nautes). Consa­crez un espace à vos par­te­naires, un autre à votre billet­te­rie (vous pou­vez inté­grer votre module de billet­te­rie direc­te­ment sur votre site), un autre pour racon­ter votre his­toire… Soyez ima­gi­na­tif !
  • Réseaux sociaux : Les réseaux sociaux peuvent vous ser­vir de relai vers une audience plus large. Met­tez en place des jeux concours pour gagner des places ou des cadeaux (des posts à liker/commenter et par­ta­ger pour gagner des places et des lots vous per­met­tront d’accroître votre visi­bi­li­té). Les réseaux sociaux sont le meilleur endroit pour par­ta­ger les conte­nus exclu­sifs que nous évo­quions au début de l’article. Mais atten­tion à res­pec­ter les spé­ci­fi­ci­tés de chaque réseau.
    • Face­book est un véri­table outil de pro­mo­tion évé­ne­men­tielle. Créez une page d’événement avec sa date, le lieu et un visuel. Com­mu­ni­quez les infor­ma­tions pra­tiques. Pen­sez à invi­ter vos amis et à les inci­ter à par­ta­ger l’événement. Face­book est la pla­te­forme sur laquelle vous pou­vez par­ta­ger tous les types de conte­nus que vous sou­hai­tez : tea­sing vidéo, pho­to, lien vers des articles en rap­port avec votre tour­noi… Face­book vous ser­vi­ra de point de contact avec votre public avant, pen­dant et après l’événement.
    • Twit­ter, en amont, peut ser­vir de por­tail vers votre site pour four­nir les infor­ma­tions pra­tiques aux poten­tiels par­ti­ci­pants. C’est ici l’occasion de créer un hash­tag « # » propre à votre évé­ne­ment. Twit­ter ser­vi­ra davan­tage pen­dant votre évé­ne­ment : publiez-y des pho­tos et vidéos en direct des matchs et ani­ma­tions d’accompagnement. Pen­sez à inclure des pho­tos à cha­cun de vos tweets pour être plus visible. Com­men­tez les ren­contres en direct avec votre hash­tag.
    • Pour accroître votre visi­bi­li­té sur les réseaux sociaux, pen­sez à spon­so­ri­ser des publi­ca­tions ou même votre évé­ne­ment. Face­book pro­pose par exemple de défi­nir une audience en fonc­tion de la géo­lo­ca­li­sa­tion, des centres d’intérêts, de l’âge, du sexe (et bien d’autres encore) de vos cibles. Vous fixez ensuite un bud­get et la durée de votre cam­pagne et Face­book se char­ge­ra de dif­fu­ser per­ti­nem­ment vos annonces aux bonnes per­sonnes.
  • Trou­vez des ambas­sa­deurs : Pour « huma­ni­ser » votre com­mu­ni­ca­tion et gagner en visi­bi­li­té, cher­chez des ambas­sa­deurs pour votre évé­ne­ment. Pen­sez à cette nou­velle géné­ra­tion que l’on appelle « influen­ceurs ». Ces der­niers seront moins chers qu’une star et vous per­met­tront de tou­cher une com­mu­nau­té certes plus res­treinte mais beau­coup plus qua­li­fiée. Choi­sis­sez bien en fonc­tion du sport de votre tour­noi et de son pro­fil. Il faut qu’il soit régu­liè­re­ment actif et que sa com­mu­nau­té soit fidèle pour que vous puis­siez avoir plus de retom­bées en termes d’image. Pro­po­sez-leur un échange de visi­bi­li­té (ret­weet, sto­ry ins­ta­gram ou Face­book), de venir par­ti­ci­per au tour­noi ou, encore mieux, de s’occuper d’une rubrique, sur l’événement, pour le web. N’oubliez pas de les remer­cier, pour­quoi pas avec des cadeaux, en les encou­ra­geant en retour à par­ler de votre tour­noi
  • Vous pour­riez cher­cher un spon­sor, qui vous four­ni­ra un sou­tien finan­cier et une cou­ver­ture média­tique plus impor­tante. Pré­pa­rez pour cela un dos­sier pré­sen­tant votre tour­noi, ses valeurs, ses objec­tifs, son his­toire et votre équipe. Puis sélec­tion­nez des marques en adé­qua­tion avec votre pro­jet. Les petites entre­prises locales sont sou­vent très enthou­siastes à l’idée d’accompagner des évé­ne­ments.
  • Appli­ca­tion mobile : le télé­phone est aujourd’hui plus uti­li­sé que l’ordinateur pour l’accès à Inter­net. Une appli­ca­tion mobile dédiée à votre évé­ne­ment pour­ra amé­lio­rer l’expérience de vos par­ti­ci­pants. Met­tez en place un sys­tème de noti­fi­ca­tions pour l’actualité de la billet­te­rie, celle de vos par­te­naires (en rap­port avec votre évé­ne­ment). Pen­dant le tour­noi, noti­fiez les uti­li­sa­teurs du dérou­le­ment des matchs et des der­niers résul­tats. Hor­mis les noti­fi­ca­tions, le conte­nu peut être le même que celui de votre site web.
  • Presse/blog : un moyen plus tra­di­tion­nel de com­mu­ni­quer sur votre tour­noi est de pas­ser par la presse et les blogs. Il peut s’avérer très effi­cace d’utiliser ce canal de com­mu­ni­ca­tion pour gagner en cré­di­bi­li­té. Ciblez bien les médias que vous contac­te­rez et ne visez pas trop grand. La presse spé­cia­li­sée vous per­met­tra de mieux atteindre votre public cible et d’avoir plus de légi­ti­mi­té. Consti­tuez un dos­sier de presse pré­sen­tant votre orga­ni­sa­tion, l’histoire de votre tour­noi, vos par­te­naires, les infor­ma­tions pra­tiques et du conte­nu exclu­sif qui pour­rait les inté­res­ser. Une inter­view d’un spor­tif, un par­te­na­riat avec une grande entre­prise, un lieu inso­lite ou une cause enga­geante défen­due par votre évé­ne­ment sont autant d’exemples qui pour­ront vrai­ment atti­ser la curio­si­té des jour­na­listes.

Pendant le tournoi

Une fois l’événement lan­cé, il est pri­mor­dial de com­mu­ni­quer en Live, ne serait-ce que pour ceux qui n’ont mal­heu­reu­se­ment pas pu venir. Plu­sieurs pla­te­formes peuvent vous ser­vir à faire du live. L’application Lives­tream ou même Face­book avec sa solu­tion Face­book live vous per­met­tront de dif­fu­ser des vidéos en direct sur la page de votre évé­ne­ment.

Twit­ter est un bon outil pour com­mu­ni­quer en direct, com­men­ter les ren­contres et par­ta­ger des moments inso­lites.
Encore une fois, met­tez l’accent sur les conte­nus exclu­sifs et invi­tez vos par­ti­ci­pants à par­ta­ger leur expé­rience. Beau­coup d’événements demandent à des béné­voles de faire vivre les réseaux sociaux pen­dant l’événement. Vous pou­vez leur deman­der de com­men­ter en direct, d’aller inter­vie­wer des spec­ta­teurs ou d’organiser des ani­ma­tions à retrans­mettre en direct sur votre page d’événement ou avec votre hash­tag.

Après le tournoi

Après l’événement, votre com­mu­ni­ca­tion ne doit pas ces­ser. Un nou­vel impé­ra­tif posé par l’avènement des réseaux sociaux est jus­te­ment d’entretenir la rela­tion avec les par­ti­ci­pants, avant, pen­dant et après les évé­ne­ments.
L’après- tour­noi est l’occasion d’en publier les résul­tats, de par­ler des anec­dotes, de com­mu­ni­quer une fois de plus sur vos par­te­naires. Publiez des pho­tos sou­ve­nirs, remer­ciez les par­ti­ci­pants, sup­por­ters, pres­ta­taires, par­te­naires et spon­sors.
Dans l’objectif d’améliorer vos futurs évé­ne­ments, n’hésitez pas à par­ta­ger un ques­tion­naire de retour d’expérience pour les spor­tifs, les par­te­naires et les pres­ta­taires. Com­ment ont-ils trou­vé les infra­struc­tures ? Le dérou­le­ment du tour­noi ? Les espaces dédiés aux par­te­naires étaient-ils au niveau de leurs attentes ? Quelles ont été les points posi­tifs et néga­tifs de votre col­la­bo­ra­tion avec vos par­te­naires ? Autant de points à consi­dé­rer dans l’optique d’organiser un nou­veau tour­noi avec plus d’expertise.

Sur le même sujet :
Com­ment orga­ni­ser un tour­noi spor­tif ?
Com­ment opti­mi­ser le rem­plis­sage de vos évé­ne­ments ?

Partager cet article