Comment optimiser le remplissage de vos événements ? #1 : Les canaux de vente

Comment optimiser le remplissage de vos événements ? #1 : Les canaux de vente

 

Weezevent met à votre dispo­sition de nombreux outils pour : multi­plier vos canaux de vente [Partie 1], bien commu­niquer sur son événement [Partie 2] et ainsi toucher le plus grand nombre de parti­ci­pants. N’attendez-plus pour suivre nos conseils !

[Partie 1] : Multi­pliez les canaux de vente de votre événement 

Cela va de soi, plus les moyens mis en place pour vendre des billets sont impor­tants, plus les chances de les vendre augmentent.
Remplir son événement étant une problé­ma­tique récur­rente, nous passons en revue ici les diffé­rents canaux de vente utili­sables pour votre prochain événement :

1. Module de billet­terie sur votre site web

Lorsque la cible de votre événement visite votre site internet, plus de 90% du travail de commu­ni­cation a été fait. L’objectif suivant est de capita­liser sur l’audience déjà captée, et de finaliser le processus d’inscription en ligne : ils accèdent ainsi aux diffé­rentes infor­ma­tions sur l’événement et n’ont plus qu’à s’inscrire et payer en ligne sans être renvoyés vers d’autres pages pour leur paiement.

Nous recom­mandons très fortement de vendre des billets sur votre propre site. Cela permet d’améliorer la visibilité de votre événement et de booster les ventes. Le widget de votre billet­terie s’exporte via un copier/coller du code HTML généré automa­ti­quement par Weezevent (Vente > Sur votre propre site ). Il suffit donc de l’intégrer à la suite des infor­ma­tions sur l’événement pour que l’acheteur potentiel passe finalement commande.

Le logiciel Weezevent propose deux types d’affichage :

  • En i-frame : Le module appararaît direc­tement sur votre page web (Vente > Sur votre propre site > Mode i-frame)
  • En pop-up : le bouton « Billet­terie en ligne » apparaît et ouvre le module de vente dans une nouvelle fenêtre (Vente > Sur votre propre site > Mode Pop Up)

Votre widget de billet­terie peut s’afficher sur autant de sites que vous le souhaitez. Il est compa­tible avec tous les CMS (Joomla, Drupal, etc.), profitez-en !

Si vous organisez plusieurs événe­ments et souhaitez afficher sur une même page l’ensemble de votre program­mation, n’hésitez pas à créer un module de multi-billet­terie. Cet affichage est très utilisé par les salles de spectacles, les festivals, les artistes en tournées, etc. Les acheteurs ont accès à tous les événe­ments que vous organisez et n’ont plus qu’à cliquer sur « Réservez » pour passer commande. Facile à mettre en place, utile, et profes­sion­nelle, la multi-billet­terie est un outil complet qui vous permettra de présenter l’ensemble des événe­ments que vous organisez à votre public. Elle se configure dans le menu Mon compte > Multi-billet­terie. Voici un  exemple de multi-billet­terie réussie, faites comme eux !

2. Mini-site Weezevent

Si vous n’avez pas de site Internet où vendre vos billets, Weezevent vous permet de mettre en ligne gratui­tement un mini-site dédié à votre événement. Facile à utiliser, le mini-site est un site Internet person­na­li­sable : Bandeau supérieur, logos, charte graphique, thème, ajout de contenus photos ou vidéos, de nombreuses fonction­na­lités sont envisa­geables afin d’obtenir un rendu profes­sionnel et à votre image. Le mini-site de votre événement joue comme un rôle d’intermédiaire entre les acheteurs et vous. Il est donc important de bien travailler le contenu et la forme de celui-ci. Votre but est que les personnes qui visitent votre page trouvent toutes les infor­ma­tions dont elles ont besoin avant de faire leur achat. Un site chaleureux avec, par exemple, un teaser de l’événement, une vidéo de l’édition précé­dente, un joli visuel donne bien plus envie qu’une page vierge d’informations. Notez bien que les gens sont sur le point de saisir leurs coordonnées bancaires, il est donc important de montrer qu’une équipe est derrière ce site Internet, et bien sûr, que l’événement sera incroyable.

La structure du site se gère depuis votre compte organi­sateur (Vente > Sur votre mini-site > Contenus supplé­men­taires). N’hésitez pas à créer diffé­rents onglets type Accueil, Billet­terie, Équipe organi­sa­trice, etc pour insérer toutes les infor­ma­tions utiles à diffuser auprès du public. Vous pouvez également publier des actua­lités pour informer votre commu­nauté de parti­ci­pants d’éventuelles nouveautés, de flash infos, etc.

3. Vente sur place 

  • Guichet : confi­gurez un guichet en quelques clics pour vendre des billets sur place, même à la dernière minute (menu Vente > En guichet). Ne bloquez pas vos ventes au moment le plus important ! Certaines personnes n’aiment pas payer sur Internet, d’autres décident au dernier moment de parti­ciper, vendre sur place vous permet d’accueillir ce public qui n’a pas acheté de prévente en ligne. Si les tarifs en prévente diffèrent des prix des billets sur place, il est préfé­rable de créer de nouveaux billets que vous affec­terez au guichet seulement. Les billets vendus en guichet ne s’afficheront pas dans le module de vente  en ligne ( Confi­gu­ration > Billet > Visibilité). Cela évite les confu­sions au moment de la saisie de commande, sur le billet à délivrer, le prix à saisir, etc.
  • Impression de stock : si vous n’avez pas Internet le jour de l’événement, vous pouvez aussi pré-imprimer des stocks de billets à vendre sur place. Pour évaluer le nombre de billets à imprimer, faites un point sur l’évolution des ventes, la capacité d’accueil du lieu où se tient l’événement, la jauge actuelle comparée à la jauge de l’an passé, etc. En cas de billets invendus, vous pourrez toujours les supprimer de votre base pour que votre tableau de bord (et vos recettes) s’ajuste aux ventes réellement effec­tuées.

4. Réseaux sociaux

Facebook, Twitter, ne sous-estimez pas l’impact des résaux sociaux ! Au contraire, votre événement approche, la billet­terie est en ligne, à vous de jouer pour bien commu­niquer auprès de votre public : posez lui des questions, faites le parti­ciper, incitez les envois de photos de l’édition précé­dente de l’événement, créez des opéra­tions marketing pour offrir des places ou des réductions,etc. Plus les personnes réagissent à vos publi­ca­tions (par exemple, via le bouton « J’aime » sur Facebook, les commen­taires et le « Re-tweet » sur Twitter ), plus votre marketing sera efficace.

Profitez de la puissance du réseau social le plus utilisé ! Weezevent vous permet d’insérer en quelques clics un module de billet­terie direc­tement sur votre page Fan Facebook (Vente > Sur facebook). Que ce soit sur votre propose site, sur votre mini-site ou sur Facebook, votre but est de capita­liser sur l’audience qui visite déjà vos pages en lui permettant de s’inscrire facilement. Si vous n’avez pas de FanPage, partagez autant que vous le pouvez l’adresse de votre site Internet ou du mini-site où se vendent les places (page événement et profil sur Facebook, compte Twitter,etc). De plus, lors de l’achat du billet, les parti­ci­pants peuvent partager direc­tement leur achat sur Facebook et Twitter. Chaque publi­cation génère en moyenne un nouvel achat : votre événement devient de plus en plus visible sur les réseaux et le bouche à oreille se développe.

5. Parte­naires 

  • Guichet : le guichet vous permet de créer des points de vente virtuels, pour que des parte­naires distri­buent eux aussi les places de votre événement. Vous pouvez ainsi confier un guichet de vente à des boutiques parte­naires, des offices du tourisme, et incitez le plus de reven­deurs possibles à diffuser votre événement. Plus il y a de parte­naires, plus la visibilité de l’événement augmente et les chances de vendre aussi.  N’attendez plus : Vente > En guichet.
  • Impression de stock :  distribuez des stocks de places pré-imprimées à vos parte­naires. Par opposition aux guichets, les impres­sions de stock ne néces­sitent aucune connexion Internet. Les stocks de billets sont enregistrés au nom du revendeur dans votre base, ce qui vous permet d’assurer un suivi complet de la billet­terie et de garder trace de chaque billet en circu­lation.
  • Réseaux sociaux : comme sur votre page Facebook, faites parti­ciper vos parte­naires à l’ensemble de vos anima­tions (infor­ma­tions sur l’événement, publi­cation, jeux-concours, offres promo­tion­nelles, etc) pour intéragir avec le plus de personnes possibles.
Pendant toute la période de vente, des indica­teurs sont mis à votre dispo­sition (Tableau de bord > Indica­teurs vitaux) et offrent un aperçu des ventes par canaux. Ils vous permet­tront d’assurer un meilleur suivi de votre billet­terie et de piloter les ventes avec plus d’efficacité lors des prochaines éditions de l’événement.

Petit récap des diffé­rents canaux de vente mis à votre dispo­sition sur Weezevent :

1. Module de billet­terie sur votre site web : Vente > Sur votre propre site
2. Mini-site Weezevent : Vente > Sur votre mini-site > Contenus supplé­men­taires
3. Guichet : Vente > En guichet
4. Impression de stock : Vente > Impression de stock
5. Facebook : Vente > Sur Facebook

À vous de jouer sur Weezevent.com !

Partager cet article