Comment promouvoir mon évènement sur Facebook ? 1/2

Comment promouvoir mon évènement sur Facebook ? 1/2

Aujourd’hui, le réseau social Face­book est devenu un acteur majeur dans le monde de la pub­lic­ité online. Face­book compt­abilise plus d’un mil­liard et demi d’utilisateurs act­ifs chaque mois !

Pour les organ­isa­teurs d’événe­ments, cela représente un puis­sant vivi­er de poten­tiels acheteurs.

Nous vous pro­posons dans cette série d’articles, de com­pren­dre les bases de la pub­lic­ité sur Face­book avant de vous lancer.

Pourquoi Facebook ? Les B.A.ba de la publicité en ligne

Si l’on maitrise ce canal, il est pos­si­ble d’obtenir de très bons résul­tats en terme de retour sur investisse­ment. Les raisons de se lancer sur Face­book sont donc mul­ti­ples :

  • Des mil­lions d’abonnés,
  • Un ciblage pré­cis : où que vous soyez, peu importe le thème de votre événe­ment,
  • Pas de bud­get min­i­mum : quelque soit la taille de votre événe­ment,
  • Une flex­i­bil­lité en terme de mes­sages pub­lic­i­taires

Vous avez une page Face­book ? Créez un compte pub­lic­i­taire en ren­seignant vos don­nées de base et un moyen de paiement. Vous serez ensuite prêts à créer vos pre­mières pub­lic­ités !

Lors de la créa­tion de vos cam­pagnes, gardez bien une idée en tête : plus la struc­ture et la seg­men­ta­tion seront fines, plus l’optimisation sera effi­cace et donc, plus vos cam­pagnes seront per­for­mantes et renta­bles. 

1 / Votre audience

Le ciblage fait par­tie des élé­ments les plus impor­tants dans une cam­pagne. Un ciblage cor­rect et pré­cis vous per­me­t­tra de touch­er les inter­nautes intéressés par votre évène­ment (et non pas à tous les util­isa­teurs de Face­book). Vous devez notam­ment réfléchir à quelques axes prin­ci­paux :

  • Le sexe : Hommes, Femmes, les 2 ?
  • L’âge : Vous pou­vez touch­er les inter­nautes de 13 ans à 65 ans et +
  • La zone géo­graphique : Vous souhaitez cibler la France entière ? Une région en par­ti­c­uli­er ? Quelques villes seule­ment ?
  • Les cen­tres d’intérêts : A quoi s’intéresse votre cible ? (Evéne­ments sim­i­laires, secteur d’activité, per­son­nes influ­entes per­ti­nentes …)
  • Le type d’appareils : Mobile et ordi­na­teur

Remar­que : Face­book et le mobile sont indis­so­cia­bles. Vous ne pou­vez pas faire de cam­pagnes Face­book sans inté­gr­er cette dimen­sion mobile. Ain­si, en le séparant dans les cam­pagnes, vous allez pou­voir créer des annonces spé­ci­fiques pour le mobile, plus appro­priées, avec un ajuste­ment d’enchères adap­té.

2 / Le budget

Il n’y a pas à pro­pre­ment par­lé de bud­get min­i­mum pour com­mu­ni­quer sur Face­book. Cela peut aller d’une cen­taine à plusieurs dizaines de mil­liers d’Euros. Néan­moins, sachez que vous ne pour­rez pas met­tre un bud­get jour­nalier inférieur à 5€ sur chaque ensem­ble de pub­lic­ités. Il faut donc sur­veiller le bud­get dépen­sé de très près les pre­miers jours de cam­pagnes pour ne pas avoir de mau­vais­es sur­pris­es ! En amont, vous devez donc réfléchir à l’enveloppe glob­ale que vous souhaitez con­sacr­er à la pro­mo­tion de votre événe­ment et la liss­er sur une durée pré­cise

3/ Le timing

Votre évène­ment a une durée lim­itée dans le temps. Il n’est donc pas utile de com­mu­ni­quer toute l’année. Alors, à quel moment débuter les cam­pagnes ? Quand dois-je com­mencer à touch­er les inter­nautes ?

D’une manière générale, je con­seille de lancer les cam­pagnes entre 3 semaines et 1 mois avant le début de l’évènement. Mais cela va dépen­dre et votre bud­get et de l’envergure de votre évène­ment. Toute­fois, si j’ai un con­seil à vous don­ner, c’est d’étaler le bud­get sur la péri­ode fixée. N’allez pas tout dépenser les deux pre­miers jours. Divisez votre bud­get pour le nom­bre de jours et essay­er de vous y tenir. Sinon vous allez vous couper d’une par­tie de la pop­u­la­tion. Prenez égale­ment le temps de la réflex­ion sur la struc­ture de vos cam­pagnes, avant de les lancer.

4/ Les deux types de campagnes

Le plus impor­tant ici est donc de faire par­ler de votre évène­ment pour attir­er un max­i­mum de monde. Dans l’idéal, il faut envis­ager deux types de cam­pagnes : un pre­mier ensem­ble pour génér­er des clics vers votre site web et un sec­ond pour génér­er des likes sur votre page.

Le pre­mier ensem­ble va vous per­me­t­tre de touch­er des inter­nautes aux cen­tres d’intérêts pré­cis et de les rediriger directe­ment vers votre site web. Le but étant bien enten­du de génér­er des clics et donc d’inciter l’internaute à acheter un bil­let.

Le sec­ond ensem­ble va vous per­me­t­tre d’acquérir plus de fans sur votre page Face­book. Une fois les cam­pagnes arrêtées, et dès que vous pub­lierez un post, la dif­fu­sion sera plus large. Plus vous aurez de fans, plus l’animation de votre page Face­book aura du sens !

Retrou­vez prochaine­ment dans notre deux­ième volet : Com­ment pro­mou­voir mon événe­ment sur face­book ? 2/2

- Les chiffres (KPI) à suiv­re et Opti­mi­sa­tions

- Les straté­gies d‘enchères

- Les prin­ci­pales opti­mi­sa­tions

- Le top 10 des con­seils d’Experts

L’a­gence Ad’s Up pour le blog Weezevent

contact@ads-up.fr

Vous aus­si organ­isez votre événe­ment sim­ple­ment avec Weezevent en cli­quant ci-dessous :

En savoir plus

Partager cet article