Comment promouvoir son tournoi sportif ?

Comment promouvoir son tournoi sportif ?

Maintenant que vous connaissez les bases de l’organisation d’un tournoi, il va falloir, en parallèle, commu­niquer sur celui-ci pour attirer des parti­ci­pants ! Il faut pour cela savoir quoi dire, où et à quel moment. Nos conseils pour bien commu­niquer sur votre tournoi sportif.

Quels contenus partager ?

Pour établir une stratégie de commu­ni­cation, il faut se poser au préalable un certain nombre de questions. Qui êtes-vous, qui parti­cipera à votre tournoi ? Comment va-t-il se dérouler ? Où ? Et pourquoi ce tournoi est-il organisé ? Ces questions préalables vous serviront à établir une stratégie de contenu efficace.

  • Qui : Vous pouvez par exemple présenter les organi­sa­teurs, en d’autres termes votre expérience et votre histoire. Mais aussi le type de sportif que vous souhaitez accueillir.
  • Quoi : Partagez le <strong>programme</strong> des anima­tions et des matchs de votre tournoi. Votre tournoi aura-t-il plusieurs échéances ? Expliquez bien le dérou­lement des événe­ments.
  • Où : présentez le lieu et son histoire s’il en a une suscep­tible d’intéresser les passionnés. Pourquoi avez-vous choisi ce lieu ?
  • Comment : Expliquez les modalités d’inscription. Commu­niquez la date d’ouverture de la billet­terie et son évolution, les diffé­rents tarifs… Fournissez les infor­ma­tions pratiques d’accès au site ainsi que les infor­ma­tions pour devenir parte­naire ou bénévole (vous pourriez par exemple créer un formu­laire d’inscription spéci­fique pour ce type de requête)
  • Pourquoi : D’où l’idée de ce tournoi vous est-elle venue, quelle cause défendez-vous, quelles sont vos valeurs ? Le public aime les histoires, racontez celle de votre événement.
  • Teasing : Il faudra donner envie au public de venir à votre tournoi, vous pourriez alors penser à des vidéos de teasing, des photos et des contenus exclusifs (inter­views, vidéos des entraî­ne­ments…)

Ces sugges­tions sont indica­tives, tout est possible à condition que le ton adopté et l’esprit des contenus soient cohérents avec votre projet et les valeurs qu’il véhicule.
Une multitude de canaux de commu­ni­cation s’offre maintenant à vous. Quelles en sont les spéci­fi­cités ?

Les canaux de communication

  • Site Internet : créer un site Internet dédié à votre tournoi vous offre un carrefour vers et par lequel tous les autres canaux de commu­ni­cation choisis mèneront. En plus des infor­ma­tions pratiques, favorisez les contenus inter­actifs, partagez princi­pa­lement des vidéos et des photos (des contenus jugés plus engageants pour les inter­nautes). Consacrez un espace à vos parte­naires, un autre à votre billet­terie (vous pouvez intégrer votre module de billet­terie direc­tement sur votre site), un autre pour raconter votre histoire… Soyez imagi­natif !
  • Réseaux sociaux : Les réseaux sociaux peuvent vous servir de relai vers une audience plus large. Mettez en place des jeux concours pour gagner des places ou des cadeaux (des posts à liker/commenter et partager pour gagner des places et des lots vous permet­tront d’accroître votre visibilité). Les réseaux sociaux sont le meilleur endroit pour partager les contenus exclusifs que nous évoquions au début de l’article. Mais attention à respecter les spéci­fi­cités de chaque réseau.
    • Facebook est un véritable outil de promotion événe­men­tielle. Créez une page d’événement avec sa date, le lieu et un visuel. Commu­niquez les infor­ma­tions pratiques. Pensez à inviter vos amis et à les inciter à partager l’événement. Facebook est la plate­forme sur laquelle vous pouvez partager tous les types de contenus que vous souhaitez : teasing vidéo, photo, lien vers des articles en rapport avec votre tournoi… Facebook vous servira de point de contact avec votre public avant, pendant et après l’événement.
    • Twitter, en amont, peut servir de portail vers votre site pour fournir les infor­ma­tions pratiques aux poten­tiels parti­ci­pants. C’est ici l’occasion de créer un hashtag « # » propre à votre événement. Twitter servira davantage pendant votre événement : publiez-y des photos et vidéos en direct des matchs et anima­tions d’accompagnement. Pensez à inclure des photos à chacun de vos tweets pour être plus visible. Commentez les rencontres en direct avec votre hashtag.
    • Pour accroître votre visibilité sur les réseaux sociaux, pensez à sponso­riser des publi­ca­tions ou même votre événement. Facebook propose par exemple de définir une audience en fonction de la géolo­ca­li­sation, des centres d’intérêts, de l’âge, du sexe (et bien d’autres encore) de vos cibles. Vous fixez ensuite un budget et la durée de votre campagne et Facebook se chargera de diffuser perti­nemment vos annonces aux bonnes personnes.
  • Trouvez des ambas­sa­deurs : Pour « humaniser » votre commu­ni­cation et gagner en visibilité, cherchez des ambas­sa­deurs pour votre événement. Pensez à cette nouvelle génération que l’on appelle « influen­ceurs ». Ces derniers seront moins chers qu’une star et vous permet­tront de toucher une commu­nauté certes plus restreinte mais beaucoup plus qualifiée. Choisissez bien en fonction du sport de votre tournoi et de son profil. Il faut qu’il soit réguliè­rement actif et que sa commu­nauté soit fidèle pour que vous puissiez avoir plus de retombées en termes d’image. Proposez-leur un échange de visibilité (retweet, story instagram ou Facebook), de venir parti­ciper au tournoi ou, encore mieux, de s’occuper d’une rubrique, sur l’événement, pour le web. N’oubliez pas de les remercier, pourquoi pas avec des cadeaux, en les encou­ra­geant en retour à parler de votre tournoi
  • Vous pourriez chercher un sponsor, qui vous fournira un soutien financier et une couverture média­tique plus impor­tante. Préparez pour cela un dossier présentant votre tournoi, ses valeurs, ses objectifs, son histoire et votre équipe. Puis sélec­tionnez des marques en adéquation avec votre projet. Les petites entre­prises locales sont souvent très enthou­siastes à l’idée d’accompagner des événe­ments.
  • Appli­cation mobile : le téléphone est aujourd’hui plus utilisé que l’ordinateur pour l’accès à Internet. Une appli­cation mobile dédiée à votre événement pourra améliorer l’expérience de vos parti­ci­pants. Mettez en place un système de notifi­ca­tions pour l’actualité de la billet­terie, celle de vos parte­naires (en rapport avec votre événement). Pendant le tournoi, notifiez les utili­sa­teurs du dérou­lement des matchs et des derniers résultats. Hormis les notifi­ca­tions, le contenu peut être le même que celui de votre site web.
  • Presse/blog : un moyen plus tradi­tionnel de commu­niquer sur votre tournoi est de passer par la presse et les blogs. Il peut s’avérer très efficace d’utiliser ce canal de commu­ni­cation pour gagner en crédi­bilité. Ciblez bien les médias que vous contac­terez et ne visez pas trop grand. La presse spécia­lisée vous permettra de mieux atteindre votre public cible et d’avoir plus de légitimité. Constituez un dossier de presse présentant votre organi­sation, l’histoire de votre tournoi, vos parte­naires, les infor­ma­tions pratiques et du contenu exclusif qui pourrait les intéresser. Une interview d’un sportif, un parte­nariat avec une grande entre­prise, un lieu insolite ou une cause engageante défendue par votre événement sont autant d’exemples qui pourront vraiment attiser la curiosité des journa­listes.

Pendant le tournoi

Une fois l’événement lancé, il est primordial de commu­niquer en Live, ne serait-ce que pour ceux qui n’ont malheu­reu­sement pas pu venir. Plusieurs plate­formes peuvent vous servir à faire du live. L’application Lives­tream ou même Facebook avec sa solution Facebook live vous permet­tront de diffuser des vidéos en direct sur la page de votre événement.

Twitter est un bon outil pour commu­niquer en direct, commenter les rencontres et partager des moments insolites.
Encore une fois, mettez l’accent sur les contenus exclusifs et invitez vos parti­ci­pants à partager leur expérience. Beaucoup d’événements demandent à des bénévoles de faire vivre les réseaux sociaux pendant l’événement. Vous pouvez leur demander de commenter en direct, d’aller inter­viewer des specta­teurs ou d’organiser des anima­tions à retrans­mettre en direct sur votre page d’événement ou avec votre hashtag.

Après le tournoi

Après l’événement, votre commu­ni­cation ne doit pas cesser. Un nouvel impératif posé par l’avènement des réseaux sociaux est justement d’entretenir la relation avec les parti­ci­pants, avant, pendant et après les événe­ments.
L’après- tournoi est l’occasion d’en publier les résultats, de parler des anecdotes, de commu­niquer une fois de plus sur vos parte­naires. Publiez des photos souvenirs, remerciez les parti­ci­pants, supporters, presta­taires, parte­naires et sponsors.
Dans l’objectif d’améliorer vos futurs événe­ments, n’hésitez pas à partager un question­naire de retour d’expérience pour les sportifs, les parte­naires et les presta­taires. Comment ont-ils trouvé les infra­struc­tures ? Le dérou­lement du tournoi ? Les espaces dédiés aux parte­naires étaient-ils au niveau de leurs attentes ? Quelles ont été les points positifs et négatifs de votre colla­bo­ration avec vos parte­naires ? Autant de points à consi­dérer dans l’optique d’organiser un nouveau tournoi avec plus d’expertise.

Sur le même sujet :
Comment organiser un tournoi sportif ?
Comment optimiser le remplissage de vos événe­ments ?

Partager cet article