Organiser des cours de couture sans perdre le fil

Organiser des cours de couture sans perdre le fil

Jusqu’à aujourd’hui, vous avez passé un nombre incal­cu­lable d’heures derrière votre machine à coudre ? Vous vous consi­dérez comme un.e spécia­liste de la couture ? Alors quoi de plus satis­faisant que de passer à l’étape supérieure : trans­mettre votre savoir aux personnes souhaitant apprendre la couture. Avec les bons outils, vous pouvez organiser des cours de couture et en faire une activité à part entière. Suivez ces quelques conseils et vous serez prêts à vous lancer !

Sommaire

  1. Trouver des élèves
  2. Choisir la spécialité enseignée
  3. Struc­turer vos cours de couture
  4. Fixer les prix de vos cours de couture
  5. Trouver le lieu de vos cours

1. Trouver des élèves

Avant de se lancer dans l’organisation de cours de couture, il est primordial de se renseigner sur l’existence d’un besoin autour de vous. Si personne ne s’intéresse à la couture dans votre ville ou aux alentours, le pari semble risqué.

Recherchez les cours et écoles de couture existants. Cela indiquera qu’il y a bien une demande, mais cela voudra aussi dire qu’il faudra vous diffé­rencier pour attirer des élèves. Ne vous décou­ragez pas s’il existe des cours déjà bien établis, qui semblerait “meilleurs” que les vôtres. Cela reste subjectif, et vous avez proba­blement votre touche person­nelle à apporter.

Aucun cours ni école à l’horizon ? Demandez autour de vous si cela pourrait intéresser des personnes, si quelqu’un s’est déjà plaint de ce manque dans la ville ou la commune. Ne vous lancez pas si vous ne trouvez aucune trace d’intérêt, ou alors commencez petit à petit de chez vous, avec un minimum de frais de départ. Consacrez‑y un temps limité, et voyez comment l’idée et le projet évolue.

2. Choisir la spécialité enseignée

Couture, broderie, ou les deux, à vous de choisir ce que vous voulez enseigner. Il paraît pertinent de vous concentrer sur quelques techniques spéci­fiques plutôt que de vous éparpiller. Mieux vaut être très bon dans quelques domaines, que moyen dans tous.

Si vous n’êtes au point avec certaines techniques de couture ou de broderie, ne les enseignez pas. Il n’y a rien de plus problé­ma­tique que de se retrouver sans solution face aux demandes d’un élève qui attend un minimum de connais­sances de votre part. Apprenez avant de trans­mettre. Vos élèves vous prennent en modèle, et si vous les décevez, cela aura des réper­cus­sions sur vos cours et leur réputation.

Afin d’être parfai­tement organisé, vous pouvez préparer un type de cours le mardi, un autre le jeudi, et un dernier le samedi. Ils s’adresseront à des publics diffé­rents et vous permet­tront de varier les offres. Avec Weezevent, confi­gurer des séances en moins de temps qu’il n’en faut pour recoudre une chaus­sette trouée.

3. Structurer vos cours de couture

Allez-vous enseigner à des débutants ou à des apprentis expéri­mentés ? Vos cours se focali­seront-ils sur plusieurs projets — deux formes de robes ; trois coupes de t‑shirts — ou sur un thème — coudre une jupe pour les débutants — ou sur une technique — coudre une fermeture éclair ?

Il semble préfé­rable d’enseigner des techniques ou projets bien spéci­fiques, comme une serviette en point de croix ou une écharpe au crochet, plutôt que de vouloir englober la couture dans son ensemble. Plus vos élèves réussiront à maîtriser une technique ou un projet, plus ils auront envie de continuer à apprendre avec vous.

Le nombre de techniques/projets enseignés, de séances, et leur durée, doivent également être soigneu­sement réfléchis. C’est aussi le cas pour le déroulé des séances. Privi­légiez les techniques diffi­ciles en début de cours, lorsque les esprits des élèves sont encore vifs. Ils seront plus réceptifs à vos conseils et plus à même de les appliquer.

Avec des débutants, vous devrez commencer par les basiques des basiques : comment utiliser une machine à coudre, comment coudre en ligne droite, etc.

4. Fixer les prix de vos cours de couture

Au moment de fixer les prix de vos cours de couture, vous allez choisir à quoi correspond une unité de prix : une heure, une séance, un jour, un mois, un nombre de projets, etc. De nombreux éléments feront varier vos prix. Par exemple, la complexité des techniques ensei­gnées, la durée d’enseignement, les prix des concur­rents, et votre apport en matériel/outils joueront un rôle signi­fi­catif.

Rédiger un plan de cours, avec une liste de séances et de techniques/projets. Cela vous donnera une estimation de la complexité et de la durée de chaque cours de couture.

Peu importe le prix fixé, assurez-vous de collecter les montants désirés avant chaque cours. Pour cela, vous pouvez utiliser un outil en ligne très intuitif et facile d’utilisation : une solution d’inscription en ligne. Cela vous garantit de recevoir votre dû en temps voulu. Surtout, les élèves ayant payé leur cours via un site web seront plus motivés à s’y rendre, par rapport à des personnes hésitantes qui auraient le choix de payer sur place ou en ligne.

Choisissez le taux horaire que vous voulez pratiquer, et multi­pliez-le par le nombre d’heures d’enseignement. Divisez-le ensuite par le nombre d’élèves, et vous aurez trouvé votre juste prix.

Ajustez ensuite en fonction de la demande. Si elle est élevé, il est possible d’augmenter les prix, et inver­sement si elle est trop faible. Dans les deux cas, ne faites pas dans la démesure, c’est rarement une bonne solution.

5. Trouver le lieu de vos cours

Selon le nombre d’élèves attendus, le lieu où se tiendra vos cours peut varier du tout au tout. Dans votre atelier si c’est un cours parti­culier, ou dans une grande salle si c’est un cours collectif, veillez surtout à ne pas y laisser tout votre budget. Surtout si vous devez louer du matériel spéci­fique — machines à coudres, lampes, ciseaux, etc. — et/ou acheter des fourni­tures — tissus, fils, rubans, etc. — pour vos élèves.

Généra­lement, tout professeur commence ses cours de couture à la maison, avec une pièce spécia­lement trans­formée en atelier. De toute manière, vous ne le ferez pas tout de suite pour l’argent, mais surtout pour la passion. Avec le temps, l’activité peut se révéler rentable mais il faudra d’abord passer par plusieurs étapes et être déterminé à proposer les meilleurs cours à vos élèves. Il sera alors temps de chercher le lieu idéal.

Lancez-vous dès maintenant avec les bons outils, dont notre solution d’inscription tout-en-un. Ses multiples fonction­na­lités, faciles à prendre en main, vous donneront un coup de pouce bienvenu dès le début de votre activité ! Découvrez-les en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Organiser des cours

Partager cet article