La recette idéale pour organiser des cours de cuisine

La recette idéale pour organiser des cours de cuisine

Vous aimez pass­er du temps en cui­sine à pré­par­er de bons petits plats pour vos amis et votre famille ? Il peut être intéres­sant pour vous d’organ­is­er des cours pour des cuisiniers en herbe, qui veu­lent appren­dre à pré­par­er des recettes comme des chefs. En suiv­ant ces quelques con­seils, devenez prof de cui­sine et apprenez vos meilleures recettes et astuces à vos élèves.

Som­maire

  1. Devenir un expert aux fourneaux
  2. Penser votre offre de cours de cui­sine
  3. Créer un plan de cours aux petits oignons
  4. Lancer vos cours de cui­sine

1. Devenir un expert aux fourneaux

Tout vient à point à qui sait atten­dre… et vous devez être un cuisinier expéri­men­té avant de lancer vos cours de cui­sine. Cepen­dant, vous n’avez pas à être un chef étoilé ou à obtenir quel­conque diplôme d’une école de cui­sine pour avoir le droit de don­ner des cours. Tant que vos cours s’adressent à des par­ti­c­uliers, aucune qual­i­fi­ca­tion n’est req­uise de votre côté. Gardez tout de même en tête que plusieurs années d’expérience sont néces­saires pour trans­met­tre quel­conque com­pé­tence. Il ne vous viendrait pas à l’idée d’apprendre la con­duite à quelqu’un si vous ne saviez vous-même pas con­duire une voiture. Il en va de même pour la cui­sine.

Avant de vous lancer, entraînez-vous au max­i­mum et assurez-vous de maîtris­er toutes les tech­niques d’un bon cuisinier. Savoir découper avec les bons couteaux, utilis­er les bons usten­siles, et con­naître les légumes de sai­son sont des fon­da­men­taux à con­naître sur le bout des doigts. Pro­posez à vos amis et à votre famille d’être les pre­miers à appren­dre à vos côtés. Leurs remar­ques vous aideront à per­fec­tion­ner vos recettes et vos méth­odes de for­ma­tion.

2. Penser votre offre de cours de cuisine

Préférez-vous don­ner des cours de cui­sine sans thème pré­cis, ou au con­traire vous focalis­er sur des spé­cial­ités régionales ou des tech­niques par­ti­c­ulières ? Trois grandes familles de cours de cui­sine exis­tent.

Les cours de cuisine « générale »

Comme leur nom l’indique, ces cours por­tent sur la cui­sine en général. Ils peu­vent donc inclure les thé­ma­tiques suiv­antes : l’anti-gaspillage, les ingré­di­ents de base, la cui­sine avec les restes du fri­go, la décou­verte des goûts aux enfants, etc. Ils sont plutôts des­tinés aux débu­tants. Votre approche devra alors être très péd­a­gogique.

Les cours de cuisine technique

Ces cours s’adressent à des élèves plus expéri­men­tés. Ces derniers vont vouloir appren­dre des tech­niques comme la découpe d’un poulet ou d’un saumon, ou la pré­pa­ra­tion de plat inter­mé­di­aires comme les can­nelés, les sushis, la crème anglaise, etc.

Les cours de cuisine avancée

Ces cours ont pour objec­tif d’apprendre aux élèves la pré­pa­ra­tion d’ingrédients pour des plats com­plex­es : tartes, pael­la, coq-au-vin, etc. L’apprentissage de la ges­tion du temps et de com­pé­tences poussées sont la clef de ces cours.

Peu importe le type de cours choisi, vous devez vous dif­férenci­er de l’offre exis­tante autour de vous. Il peut être ten­tant de pro­pos­er des cours sur un thème très orig­i­nal, mais si votre voisin en organ­ise déjà vous perdez tout votre intérêt. Observez donc bien ce qui se fait dans un ray­on proche de vous.

3. Créer un plan de cours aux petits oignons

Comme n’importe quel cours por­tant sur un sujet don­né, un cours de cui­sine doit être plan­i­fié avec atten­tion. Vous devez égale­ment déter­min­er pré­cisé­ment les objec­tifs de chaque leçon. Ain­si, prenez les élé­ments suiv­ants en con­sid­éra­tion.

La durée des leçons

Ne gavez pas vos élèves avec une masse d’informations inutiles. Soit ils ne les retien­dront pas, soit ils vont s’ennuyer… ou les deux.

Le lieu de vos cours

Chez vous, dans un restau­rant, ou chez vos élèves ? Peu importe l’endroit, veillez à respecter les mêmes stan­dards d’hygiène et de sécu­rité qu’un restau­rant. Si vos élèves tombent malades après avoir mangé leur plat, cela peut mar­quer la fin de vos cours.

Les objectifs à atteindre

Qu’auront appris vos élèves en sor­tant de votre cours ? Fix­ez avec eux des objec­tifs atteignables en fonc­tion de leur niveau et du temps disponible pour chaque leçon.

Le nécessaire pour cuisiner

Usten­siles, pro­duits, aro­mates, épices, etc. Veillez à n’oublier aucun ingré­di­ent ni aucun matériel néces­saire à l’apprentissage de vos élèves.

La recette

Vous y aviez pen­sé, non ?

Con­servez ces cinq élé­ments sur un doc­u­ment numérique ou physique pour que vos cours de cui­sine aient une struc­ture claire et pré­cise.

4. Lancer vos cours de cuisine

Vous êtes désor­mais prêt à organ­is­er vos cours de cui­sine, il est temps de lancer les inscrip­tions. Il vous reste tout de même quelques détails à peaufin­er avant d’accueillir vos pre­miers élèves.

Le prix des cours

La durée et la qual­ité de vos cours fer­ont vari­er vos prix. Par exem­ple, le coût moyen d’un cours de cui­sine à Paris est de 25€/heure. Bien sûr, ce prix varie selon les villes, l’expérience du prof, et le type de cours. Un cours spé­cial­isé sur les pâtis­series français­es coûtera plus cher qu’un cours de cui­sine « générale ». Avec Weezevent, créez et struc­turez les prix de vos cours comme bon vous sem­ble.

Le nombre d’élèves

Envis­agez-vous de don­ner des cours privés à un élève unique­ment ou des cours de groupe ? Si vous don­nez des cours à plusieurs élèves en même temps, assurez-vous de ne pas dépass­er une cer­taine lim­ite. L’espace et le matériel néces­saire doit être adap­té au nom­bre de per­son­nes présentes.

La plateforme d’inscription

Avant même de recevoir vos pre­miers élèves, apprenez à les con­naître en créant un formu­laire à rem­plir au moment de l’inscription. Person­na­lisez les champs afin de deman­der des ren­seigne­ments per­ti­nents pour vos cours : âge, expéri­ence en cui­sine, usten­siles en sa pos­ses­sion, etc. En créant le for­mu­laire par­fait, vous vous con­stituez une base de don­nées com­plète. C’est un bon moyen pour créer de la prox­im­ité avec vos élèves en prenant régulière­ment con­tact avec eux, soit pour pren­dre des nou­velles de leurs expéri­ences culi­naires, soit pour les inviter à vos nou­veaux cours.

Une fois que vous avez pris en compte tous les élé­ments cités précédem­ment et pris les déci­sions essen­tielles pour organ­is­er vos cours, lancez-vous ! Décou­vrez toutes les fonc­tion­nal­ités de notre solu­tion d’inscription en ligne :

Organ­is­er des cours

Partager cet article

Comment animer un atelier ou un workshop ?

Vous avez décidé — ou on vous a demandé — d’organiser des ateliers ou des workshops ? C’est une bonne idée pour partager un savoir ou des compétences au sein d’une entreprise, un club ou une association. De plus, cette transmission de connaissances ne nécessite pas forcément de réinventer la roue.

Lire l'article