Les bonnes pratiques pour l’organisation d’une course à pied

Les bonnes pratiques pour l’organisation d’une course à pied

L’organ­i­sa­tion de cours­es à pied se mul­ti­plie et les par­tic­i­pants sont nom­breux qu’ils soient pas­sion­nés, com­péti­teurs ou ama­teurs, en famille, en équipe ou seuls. Ce sont autant de cours­es pos­si­bles : 5km, 20km, en nature ou dans la ville, pour soutenir une cause ou se dépass­er. Après avoir par­cou­ru plusieurs kilo­mètres en tant que par­tic­i­pant et pas­sion­né, vous souhaitez organ­is­er votre pro­pre course à pied ?

Comme tout événe­ment, cela demande de l’or­gan­i­sa­tion, de l’an­tic­i­pa­tion et un tra­vail d’équipe. Voici nos quelques indi­ca­tions pour vous accompagner.

Som­maire


    1. Le type de course

    Quel type de course souhaitez-vous organ­is­er ? De nom­breux exem­ples exis­tent, un marathon ne s’adresse pas au même pub­lic qu’une course en forêt ou une course d’ob­sta­cles par exem­ple. Le sport est le même, mais l’am­biance, les par­tic­i­pants, le lieu, etc. seront eux bien dif­férents. Une fois le type de course que vous souhaitez organ­is­er en tête, vous saurez com­ment vous adress­er aux futurs par­tic­i­pants. Cela vous per­me­t­tra égale­ment de met­tre en avant la par­tic­u­lar­ité de votre course et d’ap­préhen­der les besoins pour une bonne organ­i­sa­tion, que ce soit en ressources humaines, en autori­sa­tions, ou vis à vis du plan du cir­cuit de course.

    2. Les étapes incontournables

    Une fois que le lieu de la course à pied est déter­miné, à vous de valid­er les étapes pour organ­is­er une man­i­fes­ta­tion sportive dans les règles, en lien avec le lieu choisi et plusieurs autres conditions.

    L’im­por­tant est que votre course à pied soit con­forme. Toute man­i­fes­ta­tion de course doit être infor­mée auprès de la FFA (Fédéra­tion Française d’Ath­létisme) afin de respecter le règle­ment. C’est cet organ­isme qui déter­mine les dis­tances par caté­gories d’âge par exem­ple, d’autres règles tech­niques de la dis­ci­pline sont à prévoir. Vous allez égale­ment avoir besoin d’autori­sa­tions et pos­si­ble­ment de sub­ven­tions, ce sont des tâch­es à pré­par­er bien en amont de votre événe­ment. Votre course à pied sera-t-elle sur la voie publique ? Faites une déc­la­ra­tion aux autorités admin­is­tra­tives concernées.

    N’ou­bliez pas non plus les assur­ances, véri­fiez que vous avez bien une assur­ance respon­s­abil­ité civile en tant qu’or­gan­isa­teur d’événe­ment afin de cou­vrir de pos­si­bles dégâts occa­sion­nés sur les lieux, les biens con­fiés ou encore les dom­mages aux per­son­nes. La sécu­rité est un point essen­tiel. En fonc­tion du nom­bre de coureurs c’est à vous d’as­sur­er la cou­ver­ture médi­cale. Faites appel à des asso­ci­a­tions de sec­ouristes par exem­ple, ils sauront vous accom­pa­g­n­er. Pour une course de plus de 500 par­tic­i­pants, vous devez avoir la présence d’un médecin en plus de l’équipe de sec­ouristes. Ensuite, il est très impor­tant de bien prévoir des équipes bénév­oles et sig­naleurs sur le cir­cuit de la course afin d’indi­quer le chemin aux coureurs lors de car­refours, d’en­droits dan­gereux, et à toutes les étapes où le coureur aura besoin d’être guidé et informé.

    Ces élé­ments de sécu­rité et d’as­sur­ance sont pri­mor­diaux pour avoir vos autori­sa­tions, ce sont des élé­ments à con­naître assez tôt et à présen­ter lors de votre demande.

    3. Les inscriptions pour vos participants

    Une fois vos autori­sa­tions en poche, il ne manque plus que vos coureurs ! Con­fig­urez votre plate­forme d’in­scrip­tion pour vos ventes de dos­sards. Lis­tons les élé­ments clés d’une plate­forme d’in­scrip­tions en ligne :

    Le formulaire

    Il est impor­tant d’avoir un for­mu­laire com­plet afin de récolter toutes les infor­ma­tions néces­saires pour le dos­sard de votre par­tic­i­pant et pour enrichir votre con­nais­sance client : d’où vien­nent-ils, à quelles autres cours­es ont-ils par­ticipé, com­ment ont-ils enten­du par­ler de votre course, … Si votre man­i­fes­ta­tion demande des attes­ta­tions c’est l’é­tape par­faite pour deman­der à votre par­tic­i­pant de don­ner une pièce jus­ti­fica­tive : un cer­ti­fi­cat médi­cal, une licence.

    Tout savoir sur la créa­tion d’un for­mu­laire d’in­scrip­tion.

    La gestion des tarifs

    Prof­itez d’une fonc­tion­nal­ité per­me­t­tant de pro­pos­er plusieurs tar­ifs. Cela vous per­met d’organiser facile­ment vos vagues de départs, et d’assurer le flux de coureurs le Jour‑J en pro­posant dès l’in­scrip­tion de choisir son départ (ou d’indi­quer son temps pour être rat­taché à un horaire de départ).  C’est égale­ment le bon moyen de pro­pos­er des offres, de dif­férenci­er les tranch­es d’âge, ou encore de met­tre en place une logique de pro­gres­siv­ité dans vos tar­ifs en fonc­tion de la plage tem­porelle ou de la quan­tité (un tarif ne sera disponible qu’à par­tir du moment où un autre sera com­plet). Vous gérez ain­si vos plages de départs et voyez en direct la demande et la typolo­gie des par­tic­i­pants pour mieux adapter votre organ­i­sa­tion. En clas­sant vos tar­ifs et en créant des caté­gories, votre mod­ule d’in­scrip­tion sera clair et com­préhen­si­ble pour vos participants.

    Toutes les expli­ca­tions pour con­fig­ur­er vos tar­ifs sur notre aide en ligne.

    Si vous avez des good­ies, t‑shirt à offrir ou à ven­dre, pro­posez-les dès l’é­tape d’in­scrip­tion. Avec une offre en cross-sell­ing, vos coureurs peu­vent pré-com­man­der leur t‑shirt, souscrire à une offre annu­la­tion ou à des divers ser­vices le jour de la course, les pos­si­bil­ités sont mul­ti­ples. Ce sont ces petits plus qui favorisent l’ex­péri­ence par­tic­i­pant globale.

    Les listes d’inscrits

    L’a­van­tage d’une plate­forme d’in­scrip­tion en ligne est bien d’avoir un accès à votre liste d’in­scrits en un clic, elle doit pou­voir être exportable et acces­si­ble en 1 coup d’œil pour lancer votre course et pré­par­er les chronos ! Il est d’ailleurs courant de la partager aux par­tic­i­pants une fois inscrits.

    4. Communiquer sur l’événement

    Une fois votre plate­forme d’in­scrip­tion prête, il faut pou­voir attir­er du monde. Pour faire con­naître votre course, pensez à être présent sur les réseaux soci­aux, auprès de groupes de coureurs et de la ville, région où vous organ­isez votre événe­ment. Faites appel à tous les cal­en­dri­ers gra­tu­its d’événe­ments sportifs, comme Kiprun, afin d’être référencé. Si vous con­nais­sez déjà une base de coureurs, clubs de sports, ou asso­ci­a­tions, une cam­pagne de mail­ing peut être une bonne façon d’an­non­cer votre événe­ment, de tenir au courant de la date de l’ou­ver­ture des inscrip­tions, des dos­sards restants.

    Décou­vrir notre arti­cle sur la rédac­tion d’un e‑mailing d’in­vi­ta­tion réus­si.

    La mise en place de parte­nar­i­ats peut égale­ment vous aider. Cela peut être avec un média pour cou­vrir l’événe­ment, une entre­prise locale, les mairies et asso­ci­a­tions sportives, tous ceux qui pour­ront partager l’in­for­ma­tion là où se trou­vent les coureurs.

    5. Bien accueillir ses coureurs le Jour‑J

    Comme évo­qué précédem­ment, sur place il est impor­tant d’as­sur­er une sécu­rité avec la présence d’aide médi­cale, des points d’eau, de la sig­nalé­tique, d’in­former sur le cir­cuit, et de rap­pel­er aux coureurs les bons gestes avant, pen­dant et après la course.

    L’ac­cueil des coureurs est toute une organ­i­sa­tion : il faut récupér­er son dos­sard, avoir de quoi pou­voir s’échauf­fer, s’hy­drater, se nour­rir, être dans le bon départ, etc.

    Si vous utilisez des appareils de scan ou via appli­ca­tion mobile, vous pour­rez scan­ner les bil­lets et ain­si avoir accès à toutes les infor­ma­tions néces­saires pour retrou­ver en quelques sec­on­des le dos­sard asso­cié à chaque par­tic­i­pant, mais égale­ment suiv­re en temps réel le flux de per­son­nes présentes pour pou­voir adapter le besoin en bénév­oles sur place, par exemple.

    Pour une belle expéri­ence pour les coureurs, n’hésitez pas à pro­pos­er de quoi se pré­par­er à la course avec des bois­sons, nour­ri­t­ures, espace de détente, … Sur le cir­cuit ou au départ, de la musique per­met de motiv­er les troupes, c’est à vous de don­ner les meilleures con­di­tions de course à vos par­tic­i­pants et à leurs sup­port­ers ! Par exem­ple, de quoi pos­er ses affaires et les retrou­ver en bout de course, les médailles à la fin pour féliciter tout le monde, ou encore la pos­si­bil­ité d’en­cour­ager les coureurs tout le long de la course.

    Dès la fin de la course, pensez bien à informer tous les coureurs des chronos, faire un rapi­de bilan de l’événe­ment avec les chiffres clés et à les remerci­er pour leur venue, ain­si que leurs efforts !

    6. Faire le bilan

    Votre course s’est bien déroulée ? C’est l’heure du bilan, afin de pré­par­er la prochaine édi­tion. Il est essen­tiel de pren­dre le temps de faire le point sur l’événe­ment : quel a été le retour des par­tic­i­pants, des parte­naires, de vos équipes ? Quelles sont les retombées sur les réseaux ou dans la presse ? … Via votre plate­forme d’in­scrip­tion en ligne, vous accédez au nom­bre d’in­scrip­tions et de per­son­nes présentes sur le site de l’événe­ment, aux pro­fils des par­tic­i­pants, ain­si qu’à la rentabil­ité de votre événement.

    Avec toutes les infor­ma­tions par­tic­i­pants récupérées, recon­tactez-les par la suite pour les informer de la prochaine course, leur partager les pho­tos de cette édi­tion ain­si que ses moments mar­quants. Ensuite, vous aurez plusieurs autres occa­sions de com­mu­ni­quer : l’an­nonce de la prochaine course, de son lieu puis pour l’ou­ver­ture des inscrip­tions, les pos­si­bles tar­ifs offerts, les nou­veautés de l’édition, …


    Pour organ­is­er votre course à pied, il est donc impor­tant de bien lis­ter les dif­férentes tâch­es, celles à gér­er les plus en amont telles que les deman­des d’au­tori­sa­tions, de sub­ven­tions, comme celles à prévoir plus tard pour par­faire l’ex­péri­ence par­tic­i­pant. N’hésitez pas à vous ren­seign­er auprès de ceux ayant déjà organ­isé une course à pied, à voir com­ment s’or­gan­isent les événe­ments sportifs autour de vous, et ce que vous en gardez en tant que par­tic­i­pant : tant les bonnes idées à pren­dre que les défauts à éviter !

    Vous aus­si, organ­isez votre course à pied sim­ple­ment avec Weezevent en cli­quant ci-dessous :

    En savoir plus

    Vous êtes désormais abonné(e) à nos newsletters !