Événements-pilotes et passeport santé : la reprise s’organise

Événements-pilotes et passeport santé : la reprise s’organise

Études scientifiques et concerts-pilotes, la filière événementielle s’organise pour une reprise. Weezevent se tient prêt pour toutes les hypothèses évoquées, notamment avec la mise en place d’un passeport santé. Dans cet article, nous revenons sur les résultats de ces études et dévoilons les solutions Weezevent adaptées aux protocoles étudiés.

Sommaire

  1. Des résultats encourageants pour la reprise des événements
  2. Vers un “passeport vaccinal” pour les événements ?

1. Des résultats encourageants pour la reprise des événements

Concerts-pilotes sans distanciation

Trois études distinctes — Restart-191, PRIMA-Cov2 et la dernière au Konzerthaus Dortmund3 — ont démontré scientifiquement que le risque de propagation du SARS-CoV‑2 dans un concert était faible, voire très faible.

Les modalités de test étaient légèrement différentes selon les projets, à l’exception de trois points : masques et tests négatifs obligatoires pour accéder au lieu, protocoles et plans de circulation strictes, absence de distanciation physique.

Grâce aux tests PCR et antigéniques sur place le jour J, tous les participants sont entrés dans les lieux avec un test négatif. Après un second test 8 jours après, aucun ne s’est trouvé porteur du virus. Les tests ont également permis de détecter les rares cas positifs — 2 sur 1047 à PRIMA-Cov — avant l’entrée dans les lieux afin de les rediriger vers un service de suivi médical. Enfin, la combinaison du port du masque et d’un système de renouvellement de l’air performant ont eu pour effet de supprimer en quasi-totalité les résidus de particules expirées dans l’air et sur les différentes surfaces.

Les résultats de ces études nous montrent donc qu’il est possible d’organiser des événements sécurisés, avec ou sans vaccin. Cela marque un tournant majeur pour avancer vers une reprise des événements, à condition d’en tirer des enseignements et mettre en place des solutions adaptées.

Weezevent continue à innover

Depuis le début de la pandémie, Weezevent développe des solutions adaptées aux nouveaux besoins des organisateurs. Quels que soient les scénarios retenus suite à ces études, Weezevent propose déjà des solutions pour préparer les événements du futur : billetterie dématérialisée, placement distancié, contrôle des jauges, paiement cashless… Découvrez toutes nos solutions dédiées au retour de vos événements.

Demander une démo

2. Vers un “passeport vaccinal” pour les événements ?

En ce qui concerne le “passeport vaccinal” ou “passeport sanitaire” évoqué par certains médias et organisateurs, son adoption reste une hypothèse, tout autant que ses modalités. Toutefois, si cela venait à être mis en place, tout organisateur peut déjà bénéficier des fonctionnalités adaptées de Weezevent !

Traçabilité ou “contact tracing” via la billetterie en ligne

N’importe quel organisateur peut avec Weezevent obtenir toutes les informations nécessaires pour retrouver et contacter les participants en cas de personne déclarée positive quelques jours après un événement. Pour cela, il suffit de rendre plusieurs champs du formulaire d’inscription obligatoire : nom, prénom, numéro de téléphone. Rien de plus simple, la marche à suivre est détaillée dans un article dédié. Dans certains cas, l’organisateur peut même décider d’envoyer les billets uniquement par SMS, afin de s’assurer que les participants communiquent leur réel numéro de téléphone. Contactez-nous si vous envisagez de mettre en place cette option.

Anticipation en amont via le “passeport corona”

Weezevent propose déjà une fonctionnalité pour restreindre l’accès à son événement à un certain type de publics — chercheurs, étudiants, licencié d’un club, etc. L’organisateur réalise lui-même le filtrage en amont de l’événement grâce à une collecte d’informations via un formulaire personnalisé, et n’a plus à s’en soucier le jour J. Cette fonctionnalité de “passeport corona“ s’adapte aux éventuels cas où les organisateurs devraient ou souhaiteraient réserver l’accès à leur événement aux personnes vaccinées ou ayant un test Covid-19 négatif.

Pour ce faire, l’organisateur paramètre facilement ses formulaires personnalisés et retrouve toutes les informations dans sa rubrique Gestion des participants. Selon le type de document demandé, différents scénarios sont possibles. Voici deux exemples :

  • Attestation de vaccination : l’organisateur demande aux participants de charger leur attestation de vaccination dans un formulaire au moment de la réservation du ticket. L’organisateur vérifie ensuite que les documents sont valides pour que le billet soit envoyé au participant.
  • Attestation de test : les participants réservent leur ticket de manière habituelle. L’organisateur programme ensuite l’envoi d’un formulaire à quelques jours de l’événement pour demander aux participants de charger un document de test négatif effectué dans une fenêtre temporelle déterminée. Ceux qui le font reçoivent leur billet. Dans le cas contraire, l’organisateur les rembourse avant le début de l’événement.

Cette anticipation évite la venue sur place de personnes qui ne remplissent pas les conditions nécessaires à leur participation à l’événement. Cela limite les litiges, les contacts inutiles, et par conséquent les risques de contamination.

Afin d’être conforme au Règlement sur la protection des données, chaque organisateur est libre d’ajouter une mention détaillant la non exploitation des données par des tiers et son usage uniquement pour l’envoi des billets. Il peut également intégrer des CGVs en ligne personnalisées.

Ce contexte inédit appelle, plus que jamais, à ce que tous les acteurs travaillent ensemble pour trouver des issues à la crise. Weezevent accompagne et accompagnera tout 2021 les organisateurs d’événements qui recherchent des solutions face au défi de la reprise. Contactez-nous pour nous faire part de vos besoins :

Nous contacter


1 Étude de la Quarterback Immobilien Arena à Leipzig et l’University Hospital de Halle-sur-Saale.

2 Étude du festival Primavera Sound, l’University Hospital Germans Trias i Pujol et la Sala Apolo à Barcelone.

3 Étude de la salle de concert Konzerthaus Dortmund, l’Institut Fraunhofer Heinrich Hertz de Goslar, la société Parte Q et le Bureau fédéral allemand de l’environnement.

Partager cet article