Événements-tests et pass sanitaire : la reprise s’organise

Événements-tests et pass sanitaire : la reprise s’organise

Études sci­en­tifiques et con­certs-tests, la fil­ière événe­men­tielle s’or­gan­ise pour une reprise. Weezevent se tient prêt pour toutes les hypothès­es évo­quées, notam­ment avec la mise en place d’un pass san­i­taire. Dans cet arti­cle, nous revenons sur les résul­tats de ces études et dévoilons les solu­tions Weezevent adap­tées aux pro­to­coles étudiés.

Som­maire

  1. Des résul­tats encour­ageants pour la reprise des événements
  2. Vers un pass san­i­taire pour les événements ?

1. Des résultats encourageants pour la reprise des événements

Concerts-tests sans distanciation

Trois études dis­tinctes — Restart-191, PRI­MA-Cov2 et la dernière au Konz­erthaus Dort­mund3 — ont démon­tré sci­en­tifique­ment que le risque de prop­a­ga­tion du SARS-CoV­‑2 dans un con­cert était faible, voire très faible.

Les modal­ités de test étaient légère­ment dif­férentes selon les pro­jets, à l’exception de trois points : masques et tests négat­ifs oblig­a­toires pour accéder au lieu, pro­to­coles et plans de cir­cu­la­tion strictes, absence de dis­tan­ci­a­tion physique.

Grâce aux tests PCR et antigéniques sur place le jour J, tous les par­tic­i­pants sont entrés dans les lieux avec un test négatif. Après un sec­ond test 8 jours après, aucun ne s’est trou­vé por­teur du virus. Les tests ont égale­ment per­mis de détecter les rares cas posi­tifs — 2 sur 1047 à PRI­MA-Cov — avant l’entrée dans les lieux afin de les rediriger vers un ser­vice de suivi médi­cal. Enfin, la com­bi­nai­son du port du masque et d’un sys­tème de renou­velle­ment de l’air per­for­mant ont eu pour effet de sup­primer en qua­si-total­ité les résidus de par­tic­ules expirées dans l’air et sur les dif­férentes surfaces.

Les résul­tats de ces études nous mon­trent donc qu’il est pos­si­ble d’organiser des événe­ments sécurisés, avec ou sans vac­cin. Cela mar­que un tour­nant majeur pour avancer vers une reprise des événe­ments, à con­di­tion d’en tir­er des enseigne­ments et met­tre en place des solu­tions adaptées.

Weezevent continue à innover

Depuis le début de la pandémie, Weezevent développe des solu­tions adap­tées aux nou­veaux besoins des organ­isa­teurs. Quels que soient les scé­nar­ios retenus suite à ces études, Weezevent pro­pose déjà des solu­tions pour pré­par­er les événe­ments du futur : bil­let­terie dématéri­al­isée, place­ment dis­tan­cié, con­trôle des jauges, paiement cash­less… Décou­vrez toutes nos solu­tions dédiées au retour de vos événe­ments.

Deman­der une démo

2. Vers un pass sanitaire pour les événements ?

En ce qui con­cerne le pass san­i­taire ou passe­port vac­ci­nal évo­qué par cer­tains médias et organ­isa­teurs, son adop­tion reste une hypothèse, tout autant que ses modal­ités. Toute­fois, si cela venait à être mis en place, tout organ­isa­teur peut déjà béné­fici­er des fonc­tion­nal­ités adap­tées de Weezevent !

Traçabilité ou “contact tracing” via la billetterie en ligne

N’importe quel organ­isa­teur peut avec Weezevent obtenir toutes les infor­ma­tions néces­saires pour retrou­ver et con­tac­ter les par­tic­i­pants en cas de per­son­ne déclarée pos­i­tive quelques jours après un événe­ment. Pour cela, il suf­fit de ren­dre plusieurs champs du for­mu­laire d’inscription oblig­a­toire : nom, prénom, numéro de télé­phone. Rien de plus sim­ple, la marche à suiv­re est détail­lée dans un arti­cle dédié. Dans cer­tains cas, l’organisateur peut même décider d’envoyer les bil­lets unique­ment par SMS, afin de s’assurer que les par­tic­i­pants com­mu­niquent leur réel numéro de télé­phone. Con­tactez-nous si vous envis­agez de met­tre en place cette option.

Anticipation en amont via le pass sanitaire

Weezevent pro­pose déjà une fonc­tion­nal­ité pour restrein­dre l’accès à son événe­ment à un cer­tain type de publics — chercheurs, étu­di­ants, licen­cié d’un club, etc. L’organisateur réalise lui-même le fil­trage en amont de l’événement grâce à une col­lecte d’informations via un for­mu­laire per­son­nal­isé, et n’a plus à s’en souci­er le jour J. Cette fonc­tion­nal­ité de “passe­port coro­na“ s’adapte aux éventuels cas où les organ­isa­teurs devraient ou souhait­eraient réserv­er l’accès à leur événe­ment aux per­son­nes vac­cinées ou ayant un test Covid-19 négatif.

Pour ce faire, l’or­gan­isa­teur paramètre facile­ment ses for­mu­laires per­son­nal­isés et retrou­ve toutes les infor­ma­tions dans sa rubrique Ges­tion des par­tic­i­pants. Selon le type de doc­u­ment demandé, dif­férents scé­nar­ios sont pos­si­bles. Voici deux exemples :

  • Attes­ta­tion de vac­ci­na­tion : l’organisateur demande aux par­tic­i­pants de charg­er leur attes­ta­tion de vac­ci­na­tion dans un for­mu­laire au moment de la réser­va­tion du tick­et. L’organisateur véri­fie ensuite que les doc­u­ments sont valides pour que le bil­let soit envoyé au participant.
  • Attes­ta­tion de test : les par­tic­i­pants réser­vent leur tick­et de manière habituelle. L’or­gan­isa­teur pro­gramme ensuite l’envoi d’un for­mu­laire à quelques jours de l’événement pour deman­der aux par­tic­i­pants de charg­er un doc­u­ment de test négatif effec­tué dans une fenêtre tem­porelle déter­minée. Ceux qui le font reçoivent leur bil­let. Dans le cas con­traire, l’organisateur les rem­bourse avant le début de l’événement.

Cette antic­i­pa­tion évite la venue sur place de per­son­nes qui ne rem­plis­sent pas les con­di­tions néces­saires à leur par­tic­i­pa­tion à l’événement. Cela lim­ite les lit­iges, les con­tacts inutiles, et par con­séquent les risques de contamination.

Afin d’être con­forme au Règle­ment sur la pro­tec­tion des don­nées, chaque organ­isa­teur est libre d’ajouter une men­tion détail­lant la non exploita­tion des don­nées par des tiers et son usage unique­ment pour l’envoi des bil­lets. Il peut égale­ment inté­gr­er des CGVs en ligne personnalisées.

Ce con­texte inédit appelle, plus que jamais, à ce que tous les acteurs tra­vail­lent ensem­ble pour trou­ver des issues à la crise. Weezevent accom­pa­gne et accom­pa­g­n­era tout 2021 les organ­isa­teurs d’événements qui recherchent des solu­tions face au défi de la reprise. Con­tactez-nous pour nous faire part de vos besoins :

Nous con­tac­ter


1 Étude de la Quar­ter­back Immo­bilien Are­na à Leipzig et l’Uni­ver­si­ty Hos­pi­tal de Halle-sur-Saale.

2 Étude du fes­ti­val Pri­mav­era Sound, l’Uni­ver­si­ty Hos­pi­tal Ger­mans Trias i Pujol et la Sala Apo­lo à Barcelone.

3 Étude de la salle de con­cert Konz­erthaus Dort­mund, l’Insti­tut Fraun­hofer Hein­rich Hertz de Goslar, la société Parte Q et le Bureau fédéral alle­mand de l’en­vi­ron­nement.

Partager cet article