Comment trouver le nom de mon festival ?

Comment trouver le nom de mon festival ?

Vous souhaitez organ­is­er un fes­ti­val et devez lui trou­ver un nom ?

Pré­parez le ter­rain et facilitez-vous la tâche en répon­dant aux ques­tions de : rai­son, iden­tité, déroulé et cible. Les répons­es à ces ques­tions com­binées de vos con­seils vous per­me­t­tront de savoir com­ment trou­ver un nom de festival !

Som­maire


    1. Pourquoi organiser un festival ?

    pourquoi organiser un festival ?

    Avant même de vouloir trou­ver un nom, c’est la pre­mière ques­tion que vous devez vous pos­er. Prenez le temps d’y répon­dre sincère­ment et le plus hon­nête­ment pos­si­ble. Vous devrez tra­vailler longtemps et forte­ment à sa pré­pa­ra­tion, alors soyez cer­tain de con­naître et d’aimer le thème de votre festival.

    “Le but du jeu pour nous, c’est de pass­er 4 jours de fête et de musique ensem­ble, autour de valeurs com­munes, de partage. On souhaite faire vivre une expéri­ence extra­or­di­naire !” Jérôme Tréhorel, Directeur Général — Les Vieilles Charrues

    Traduisez votre réponse en objec­tifs à attein­dre, et utilisez-les comme fil rouge tout au long de la pré­pa­ra­tion (et du déroulé !) de votre festival.

    Vous avez prob­a­ble­ment en tête les grands fes­ti­vals que vous con­nais­sez déjà, et souhaitez naturelle­ment con­naître le même suc­cès. Gardez à l’esprit que, pour la plu­part, ces fes­ti­vals ont com­mencé plus sim­ple­ment et ont gran­di d’une édi­tion à l’autre. Définis­sez des objec­tifs atteignables et réalistes !

    Astuce : Décou­vrez notre arti­cle com­plet pour en savoir plus sur l’organisation d’un fes­ti­val.

    2. À quoi ressemble mon festival ?

    À quoi ressemble mon festival ?

    Main­tenant que vous savez pourquoi vous souhaitez organ­is­er un fes­ti­val, et quels sont vos objec­tifs, imag­inez ce à quoi il ressem­ble. C’est le moment de laiss­er libre cours à votre imagination.

    Astuce : Atten­tion ! N’impliquez pas plus de quelques per­son­nes à ce stade du pro­jet, des déci­sions très sim­ples pour­raient alors pren­dre beau­coup de temps.

    Assurez-vous de répon­dre à toutes les ques­tions suivantes :

    • Sa typolo­gie : est-ce un fes­ti­val de musique ? D’arts de la scène ? De loisirs ? De cinéma ?
    • Sa durée : sur une journée ? Un week-end ? Deux week-ends ? Un mois ?
    • Son déroulé : quels sont les grands moments qui ryth­ment votre festival ?
    • Sa cible : qui sont les per­son­nes qui par­ticiper­ont à votre fes­ti­val ? Des familles ? Des cou­ples ? Des fans de voitures ? Des pro­fes­sion­nels de la cui­sine ? Quel âge ont-ils ? Quels sont leurs cen­tres d’intérêt ? Soyez le plus pré­cis pos­si­ble pour créer un événe­ment qui leur plaira.

    Pen­dant ce proces­sus de réflex­ion, prenez le temps de vous intéress­er à vos con­frères. Vous pour­rez éviter bien des erreurs, nour­rir votre créa­tiv­ité et pourquoi pas adapter un fes­ti­val exis­tant à votre image.

    3. Comment trouver un nom de festival ?

    trouver le nom de son festival

    À l’aide de toutes vos réflex­ions précé­dentes, vous avez main­tenant en tête ce à quoi ressem­blera votre fes­ti­val. Il ne vous reste plus qu’à lui trou­ver un nom !

    Gardez en tête plusieurs choses le con­cer­nant. Il doit être :

    • Facile à pronon­cer : après l’avoir enten­du une pre­mière fois, le nom de votre fes­ti­val doit être facile à répéter et à se souvenir.
    • Ni trop long, ni trop court : de la même manière, le nom de votre fes­ti­val doit avoir la bonne longueur pour faciliter sa réten­tion. Générale­ment, le nom d’un fes­ti­val se situe entre 10 et 30 caractères.
    • Com­préhen­si­ble par votre cible : prenez en compte les habi­tudes, l’u­nivers cul­turel et soci­ologique de la cible de votre fes­ti­val pour déter­min­er un nom qui lui plaira et fera sens pour elle.
    • Mais surtout, le nom de votre fes­ti­val doit égale­ment vous plaire !

    “Notre fes­ti­val se déroule dans la com­mu­nauté de com­munes de Brocéliande, nous avons donc décidé de choisir « Le Roi Arthur », qui fait écho à la légende Arthuri­enne. Ce nom per­met à cha­cun de pou­voir situer le fes­ti­val en France !” Adrien Gail­lard, Co-fon­da­teur et Directeur — Fes­ti­val Le Roi Arthur

    4. Les erreurs à ne pas faire lors du choix du nom d’un festival

    les erreurs à ne pas faire lors du choix du nom d'un festival

    a) Choisir un nom déjà utilisé

    Vos brain­storm­ings et vos recherch­es vous ont per­mis de trou­ver un nom à votre fes­ti­val ? Félic­i­ta­tions ! Main­tenant, assurez-vous d’avoir le droit de l’u­tilis­er. Vous seriez déçu si, une fois la cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion lancée, vous vous rendiez compte que ce nom n’est finale­ment pas disponible. Ce prob­lème pour­rait même vous faire per­dre beau­coup d’argent !
    Pour vous assur­er de ne courir aucun risque :

    • Par­courez les sites inter­net recen­sant la disponi­bil­ité des noms de mar­ques (par exem­ple l’IN­PI pour la France).
    • Cherchez si une asso­ci­a­tion ou un événe­ment ne porte pas un nom similaire.

    La disponi­bil­ité d’un nom ne veut pas dire que vous ne prenez pas de risque en l’u­til­isant. Il vaut mieux éviter de choisir un nom trop proche de celui d’un fes­ti­val concurrent.

    b) Choisir un nom trop complexe

    Nous l’avons déjà abor­dé plus tôt, mais il est pri­mor­dial de choisir un nom avec rel­a­tive­ment peu de syl­labes et une pronon­ci­a­tion facile.

    De même, il vous sera béné­fique de faire cor­re­spon­dre la pronon­ci­a­tion avec l’orthographe du nom de votre fes­ti­val. Sans quoi, vous pour­riez per­dre des poten­tiels par­tic­i­pants qui n’ar­riveraient pas à retrou­ver votre fes­ti­val sur les moteurs de recherche.


    Nous espérons que ces con­seils vous per­me­t­tront de trou­ver le nom idéal pour votre festival.

    Pour aller plus loin, téléchargez “Le guide pra­tique de l’organisateur de fes­ti­val”. Un livre blanc que nous met­tons gra­tu­ite­ment à votre dis­po­si­tion pour vous guider dans les dif­férentes étapes de la créa­tion de votre festival !

    Télécharg­er le guide

    Articles Recommandés

    Vous êtes désormais abonné(e) à nos newsletters !