Les Français & la reprise des activités culturelles, événementielles et de sport – Baromètre Juillet 2020

Les Français & la reprise des activités culturelles, événementielles et de sport –  Baromètre Juillet 2020

Weezevent a lancé en juin 2020 un baromètre mené avec l’IFOP auprès des Français, sur leurs attentes et intentions vis-à-vis de la reprise des activités culturelles, événementielles et de sport.

Afin d’accompagner tous les acteurs de l’événementiel à chaque étape de la reprise, nous publions aujourd’hui les résultats de la seconde vague du baromètre, réalisée par l’IFOP fin juin 2020, en partenariat avec :

  • Prodiss — Syndicat National Du Spectacle Musical et de Variété
  • SNDTP — Syndicat National du Théâtre Privé
  • CAMULC — Syndicat National des Cabarets, Music-halls & Lieux de Création
  • UNIMEV — Union Française des Métiers de l’Événement
  • Sporsora — Organisation regroupant les 120 principaux Acteurs de l’économie du Sport
  • De Concert! — Fédération de 31 festivals internationaux de musiques

Télécharger gratuitement


Les Français sont très attachés aux activités culturelles, événementielles et de sport et souhaitent pouvoir les pratiquer à nouveau.

Le manque ressenti par 9 Français sur 10 est toujours aussi fort, et s’est particulièrement accentué pour les spectacles, festivals, night-clubs et musées. Parallèlement, l’inquiétude quant à leur participation reste présente bien que son intensité diminue globalement pour l’ensemble des activités. Tous les Français déclarent ainsi avoir l’intention de pratiquer à nouveau une activité, avec un délai qui tend à se réduire pour quelques semaines seulement après leurs réouvertures légales.

Un retour conditionné à des mesures sanitaires et une organisation repensée.

La majorité des Français juge que les conditions de reprise plus strictes par rapport à d’autres secteurs comme les transports sont injustifiées. Un Français sur deux accorde une importance particulière au protocole sanitaire mis en place par l’organisateur. Les mesures plébiscitées diffèrent en fonction des types d’activités. Le port du masque obligatoire ne laisse assurément pas indifférent les Français, dont seulement 21% déclarent ne pas être affecté par cette mesure dans le cadre de leur retour. Un tiers des Français conditionne toujours ses prochaines sorties à la levée totale des mesures sanitaires.

    Pour en savoir plus.

    Téléchargez gratuitement les résultats de l’enquête en cliquant ici.

    Partager cet article