Astuces pour éviter les problèmes techniques d’un webinaire

Astuces pour éviter les problèmes techniques d’un webinaire

Organ­is­er un webi­nar est un excel­lent moyen de génér­er des leads pour son entre­prise. Cepen­dant, il faut pren­dre en compte un cer­tains nom­bres d’éléments afin d’éviter des prob­lèmes tech­niques au cours de la dif­fu­sion. Toute­fois, les prob­lèmes tech­niques sont inévita­bles. C’est pourquoi il est impor­tant d’avoir des astuces sous la main pour y remédi­er. Décou­vrez 9 astuces pour éviter les prob­lèmes tech­niques d’un webinaire. 

Som­maire

  1. Bien choisir son pro­duit objet du webinaire
  2. Dif­fuser son webi­naire au bon moment
  3. Faire la pro­mo­tion de son webinar
  4. Anticiper les prob­lèmes techniques
  5. Soign­er le con­tenu du webinar
  6. Tra­vailler son débit oratoire
  7. Pro­pos­er plusieurs solu­tions de paiement
  8. Prévoir plus d’un appel à l’action
  9. Pro­pos­er une red­if­fu­sion du webinaire

1. Bien choisir son produit objet du webinaire

Pour réus­sir votre webi­naire, vous devez pre­mière­ment bien choisir le sujet que vous présen­terez à votre audi­ence. Il doit s’agir d’un secteur d’activité qui vous per­me­t­tra d’asseoir votre exper­tise, d’attirer et d’élargir votre cible poten­tielle. Aus­si, com­mencez par choisir un titre accrocheur pour encour­ager les inscrip­tions à votre webinaire.

Par ailleurs, inutile de faire un webi­naire pour la pro­mo­tion d’un pro­duit ou ser­vice qui n’est pas du tout rentable. L’objectif de votre webi­naire devrait tou­jours être de présen­ter un pro­duit ou ser­vice à forte valeur ajoutée pour votre audi­ence et rentable pour votre entre­prise. Le webi­nar sert donc à met­tre en avant les gros pro­duits et services.

2. Diffuser son webinaire au bon moment

Le choix de la date et de l’heure du webi­naire ne se fait pas au hasard. En effet, pour réus­sir votre webi­naire, vous devez en toute logique éviter les jours fériés et les heures tar­dives. Il est recom­mandé de choisir le mar­di ou le jeu­di en fin de mat­inée ou en début d’après-midi. Veillez égale­ment à annon­cer la durée du webi­naire et respectez-la.

3. Faire la promotion de son webinar

Une fois le pro­duit, la date et l’heure de dif­fu­sion défi­nis, il est temps d’informer votre cible de la tenue de votre webi­naire. Une bonne pro­mo­tion con­tribue à la réus­site de votre webi­naire. Pour ce faire, vous devez dif­fuser votre annonce sur votre site inter­net, au tra­vers de votre newslet­ter et sur vos dif­férents réseaux soci­aux. Pensez à vous y pren­dre suff­isam­ment tôt pour laiss­er suff­isam­ment de temps aux poten­tiels par­tic­i­pants pour s’inscrire. Prévoyez de faire des rap­pels réguliers aux inscrits avant la date pour éviter qu’ils ne l’oublient.

4. Anticiper les problèmes techniques

L’un des pre­miers avan­tages du webi­nar est le faible coût de l’investissement en ter­mes d’équipement. Néan­moins, veillez à vous équiper d’un matériel qui fonc­tionne cor­recte­ment. Ne lais­sez rien au hasard : web­cam, micro, con­nex­ion inter­net, logi­ciel, etc. Faites des tests en amont pour véri­fi­er que tout fonc­tionne normalement.

Le mieux c’est encore de prévoir un plan de rechange en cas de prob­lème. En cas de panne, vous devez pou­voir réa­gir rapi­de­ment pour ne pas per­dre votre audi­ence. Imag­inez que les par­tic­i­pants ne parvi­en­nent pas à accéder à la salle. Com­ment y remédi­er ? Vous devez pou­voir leur envoy­er rapi­de­ment un mail d’urgence avec le lien vers une salle de webi­naire d’urgence.

Les prob­lèmes tech­niques peu­vent sur­venir, c’est à vous de tou­jours prévoir une solu­tion de rechange.

5. Soigner le contenu du webinar

Le webi­naire est une oppor­tu­nité de présen­ter votre entre­prise sous son meilleur jour. Par con­séquent, vous devez soign­er votre con­tenu tant sur la forme que dans le fond. Évitez des slides chargées avec de nom­breuses lignes de textes ou rem­plies de fautes. N’hésitez pas à inclure des élé­ments visuels comme des vidéos, des images ou encore des emo­jis afin de ren­dre votre événe­ment virtuel plus orig­i­nal et animé.

Pour ce qui con­cerne le fond, veillez à répon­dre à la prob­lé­ma­tique annon­cée dans votre titre. Une présen­ta­tion trop com­mer­ciale et sans réponse pré­cise n’engagera pas vos par­tic­i­pants à s’inscrire à votre prochaine ses­sion. Plutôt que d’insister sur les car­ac­téris­tiques de votre pro­duit, met­tez votre exper­tise en avant.

6. Travailler son débit oratoire

La réus­site d’un webi­naire dépend en grande par­tie des capac­ités ora­toires de l’animateur. Par con­séquent, vous devez tra­vailler votre charisme tout au long de la présen­ta­tion en faisant vari­er le ton, en artic­u­lant bien, et en souri­ant con­ven­able­ment. Un mes­sage bien énon­cé aura sûre­ment tout son effet. Pensez égale­ment à créer de l’interaction avec votre audi­ence afin de sus­citer au mieux leur intérêt et leur engage­ment. Prévoyez un temps à la fin pour répon­dre à leurs questions.

7. Proposer plusieurs solutions de paiement

Pensez tou­jours à pro­pos­er à vos par­tic­i­pants plusieurs solu­tions de paiement. Vous pou­vez par exem­ple leur don­ner le choix entre un paiement unique avec for­mu­laire d’in­scrip­tion avec Weezevent et une for­mule d’abon­nement. Offrir plusieurs moyens de paiement vous per­met aus­si d’être cou­vert en cas de prob­lème tech­nique sur l’un des moyens.

9.Prévoir plus d’un appel à l’action

Évitez de faire un seul pitch où vous invitez vos par­tic­i­pants à pass­er à l’action. Faites en sorte de rap­pel­er l’action chaque 10 min­utes afin qu’ils sachent quoi faire. Le tout est de le présen­ter dif­férem­ment à chaque fois. Vous direz par exem­ple “Voilà, si vous souhaitez aller plus loin, cliquez sur le lien ci-dessous pour effectuer telle action” ou encore “Juste­ment, je réponds plus en détails à cette ques­tion dans la for­ma­tion”, etc.

9. Proposer une rediffusion du webinaire

Les sta­tis­tiques révè­lent que seules 30 per­son­nes sur 100 inscrites à votre webi­naire répon­dront présent en direct. Par con­séquent, vous devez offrir une red­if­fu­sion pour les 70 autres restantes qui n’auront pas pu se con­necter pour une rai­son ou une autre. Pro­pos­er une red­if­fu­sion vous per­met de faire en moyenne 50 % de vente en plus. Pensez donc à envoy­er un e‑mail avec le lien de red­if­fu­sion à tous vos par­tic­i­pants pour leur per­me­t­tre de vision­ner la con­férence quand ils le souhaiteront.

Ce n’est pas tout, une fois le webi­naire ter­miné, vous devez effectuer un tra­vail de suivi. Pour cela, com­mencez par remerci­er les par­tic­i­pants d’avoir pris part au webi­naire. Ensuite, deman­dez-leur un retour sur la con­férence. Cela vous per­me­t­tra de con­naître les points à amélior­er pour votre prochain événe­ment virtuel. Cette étape vous per­met égale­ment de tri­er entre les par­tic­i­pants engagés et ceux qui ne le sont pas. Cela vous per­me­t­tra de con­ver­tir encore plus les prospects en poten­tiels clients. C’est donc une étape cru­ciale pour la réus­site de votre webinaire.

En somme, le webi­naire est un excel­lent out­il pour boost­er le chiffre d’affaires de votre entre­prise. C’est idéal pour édu­quer votre audi­ence et pour créer du con­tenu autour de votre mar­que. Cepen­dant, cer­tains prob­lèmes peu­vent sur­venir durant le déroule­ment de votre webi­naire. Rai­son pour laque­lle vous devez tenir compte de toutes les astuces présen­tées ci-dessous afin de réus­sir votre webinaire.

Partager cet article