Anticipez les problèmes techniques avant votre événement

Anticipez les problèmes techniques avant votre événement

Lorsque vous organ­isez un événe­ment, des dizaines de choses peu­vent ne pas se pass­er comme prévu. Générale­ment, seule­ment une ou deux arrivent réelle­ment. La plu­part d’entre elles sont liées à des ques­tions tech­niques et cer­taines causeront des inci­dents mineurs, tan­dis que d’autres peu­vent met­tre en péril votre événe­ment. En tant qu’organisateur, vous devez être au courant de ces prob­lèmes éventuels afin de trou­ver les solu­tions pour les résoudre s’ils survi­en­nent au mau­vais moment.

Som­maire

  1. Les prob­lèmes d’inscription et de con­trôle
  2. Le matériel de vidéo­pro­jec­tion
  3. Les coupures de Wi-Fi
  4. Les inter­férences radio
  5. Les zones sans réseau télé­phonique

1. Les problèmes d’inscription et de contrôle

Fini l’époque à laque­lle vous enreg­istriez les inscrip­tions avec une feuille et un sty­lo. Avec l’arrivée des solu­tions en ligne, la procé­dure d’inscription peut être pré­parée à l’avance, à dis­tance, et partagée au plus grand nom­bre. Vos par­tic­i­pants peu­vent ain­si s’inscrire quand ils veu­lent, en quelques sec­on­des, avec un télé­phone ou un ordi­na­teur.

Cela signe aus­si la fin des files d’attente. Si vos par­tic­i­pants se sont bien inscrits en ligne, vous n’avez plus qu’à con­trôler leurs inscrip­tions avec l’application pour mobile WeezA­c­cess — ou avec notre matériel pro­fes­sion­nel si néces­saire. En cas de quel­conque souci, une solu­tion de repli con­siste à imprimer la liste des par­tic­i­pants automa­tique­ment créée au fur et à mesure des inscrip­tions. Vous pour­rez tou­jours, par la suite, entr­er dans votre plate­forme d’inscription les infor­ma­tions sur les par­tic­i­pants présents à votre événe­ment.

2. Le matériel de vidéoprojection

Si votre événe­ment fait appel à des inter­venants, il est prob­a­ble que ces derniers dif­fusent des présen­ta­tions Pow­er­point ou Google Slides, ou même des vidéos. Il se peut même qu’ils fassent leur présen­ta­tion à dis­tance, via un logi­ciel de vidéo en livestream­ing. Dans un monde par­fait, la qual­ité vidéo et audio fonc­tionne à mer­veille grâce aux pro­grès des dif­férentes tech­nolo­gies req­ui­s­es. Evidem­ment, ce n’est pas tou­jours le cas. Un faible débit inter­net peut par exem­ple provo­quer un temps de charge­ment des vidéos trop long, voire com­plète­ment les blo­quer.

Lorsque vous prévoyez de dif­fuser des vidéos provenant de YouTube ou d’autres plate­formes, téléchargez-les au préal­able sur votre disque dur ou sur une clé USB. Cela vous évit­era bien des sueurs froides.

Enfin, si votre inter­venant doit pren­dre la parole à dis­tance en livestream­ing, deman­dez-lui une vidéo pré-enreg­istrée que vous dif­fuserez unique­ment en cas de souci majeur. Assurez-vous que la vidéo cou­vre alors les mêmes sujets et que sa durée soit équiv­a­lente à l’intervention prévue.

3. Les coupures de Wi-Fi

Afin d’éviter ce que vous red­outez le plus, à savoir une coupure de Wi-Fi, assurez-vous d’intégrer à votre équipe une per­son­ne à l’aise avec cette tech­nolo­gie et le matériel util­isé. Réduisez les risques en choi­sis­sant les prestataires les plus expéri­men­tés du marché. Il n’y a rien de plus ras­sur­ant que de faire appel à des spé­cial­istes. Ils pour­ront par exem­ple vous con­fig­ur­er un canal Wi-Fi de sec­ours, au cas où le canal prin­ci­pal vous lâche. Estimez bien vos besoins — nom­bre de per­son­nes et d’appareils con­nec­tés au Wi-Fi — pour que votre prestataire adapte au mieux son dis­posi­tif.

Il est forte­ment recom­mandé de lancer des tests de débit en amont de l’événement. Une sim­ple recherche “speed test” sur Google vous emmèn­era vers des out­ils gra­tu­its et sim­ples d’utilisation.

4. Les interférences radio

Les fréquences radio émis­es par les réseaux et le blue­tooth des télé­phones et d’autres appareils peu­vent créer des inter­férences avec le réseau Wi-Fi. Cor­riger ces per­tur­ba­tions revient égale­ment à votre spé­cial­iste des tech­nolo­gies infor­ma­tiques.

5. Les zones sans réseau téléphonique

C’est exces­sive­ment éner­vant d’être dans un lieu où son télé­phone ne capte pas. Vos par­tic­i­pants seront sans aucun doute désagréable­ment sur­pris s’ils ne peu­vent com­mu­ni­quer par appels ou par mes­sages — que ce soit sur tout votre événe­ment ou sur une zone restreinte où ils passent beau­coup de temps. Une absence de réseau télé­phonique peut égale­ment com­pli­quer la com­mu­ni­ca­tion entre les mem­bres de votre staff, et ain­si faire baiss­er la qual­ité votre événe­ment. Testez les dif­férentes zones de votre événe­ment afin de vous assur­er que les télé­phones captent partout. Si ce n’est pas le cas, cor­rigez ces soucis ou amé­nagez une zone dédiée où les télé­phones captent par­faite­ment. Atten­tion toute­fois à la sat­u­ra­tion du réseau si trop de per­son­nes se regroupent au même endroit.

Une solu­tion adap­tée con­siste à installer un amplifi­ca­teur de sig­nal, sous forme d’antenne. Ces appareils sont con­nus pour être effi­caces.

Les soucis tech­niques peu­vent se pro­duire mal­gré une pré­pa­ra­tion opti­male et des efforts impor­tants. Comptez sur des solu­tions de repli et vous ver­rez que la plu­part des inci­dents peu­vent être réso­lus.

En par­al­lèle, sim­pli­fiez-vous la vie avec une solu­tion de bil­let­terie tout-en-un qui ne vous lais­sera jamais tomber. Décou­vrez tous les avan­tages des fonc­tion­nal­ités de Weezevent en cli­quant sur le bou­ton ci-dessous :

En savoir plus

Partager cet article

Gérer les imprévus : inévitable dans l’organisation d’événement

Nous connaissons tous la Loi de Murphy : « Tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera mal ». Pendant des événements, on peut avoir l’impression que cette loi exécute tout ce qu’elle prévoit. Cela peut commencer par un petit incident, comme une imprimante à badges qui ne fonctionne pas. Puis les tout continue à tomber comme des dominos, jusqu’à ce que vous vous retrouviez sans électricité, sans intervenant, sans repas pour les participants.

Lire l'article