5 astuces pour faire de la veille événementielle en vacances

5 astuces pour faire de la veille événementielle en vacances

Faire de la veille est primordial pour un organi­sateur d’événements. Elle permet de se renou­veler et trouver des idées créatives en s’inspirant de ce qui se fait ailleurs. Si les vacances servent avant tout à se reposer et à se décon­necter du quotidien, il existe tout de même quelques astuces pour faire de la veille événe­men­tielle tout en ayant les doigts de pieds en éventail.

Sommaire

    1. Être curieux
    2. Se reposer et se détendre
    3. Parti­ciper aux événement locaux
    4. Sortir des sentiers battus
    5. Écrire dans un carnet

1. Être curieux

On ne le répètera jamais assez… ouvrez grands vos yeux ! C’est la clé pour être créatif. Tout ce qui vous entoure peut être une source d’inspiration. À vous d’en faire bon usage. Par exemple, lorsque vous êtes dans un bar ou dans une boutique, regardez les flyers présents sur les comptoirs. Il s’agit parfois d’événements locaux pouvant vous donner des idées pour votre commu­ni­cation, ou pour votre prochaine soirée à thème par exemple.

2. Se reposer et se détendre

Vous êtes ENFIN en vacances et vous avez gagné le droit de vous reposer ! Mais pas d’inquiétudes, qui dit faire de la veille ne dit pas néces­sai­rement se fatiguer et courir partout.

Vous prélasser sur un transat ne vous rendra pas impro­ductif, bien au contraire. Votre corps et votre tête ont besoin de se reposer et d’être en veille pour être plus créatif lorsque vous vous remettrez en selle.

3. Participer aux événement locaux

Peu importe votre desti­nation, il se passe toujours quelque chose là où vous vous rendez. C’est le moment pour vous de parti­ciper aux événe­ments locaux et de découvrir des cultures et des pratiques événe­men­tielles que vous pourrez intégrer à vos propres événe­ments. Attention toutefois au copier-coller ! Comme dans tout secteur d’activité, il convient d’adapter les pratiques que l’on juge perti­nentes à son public, son terri­toire, son évènement. Sinon, gare aux désillu­sions !

Une fois que vous avez trouvé un événement qui vous intéresse — via les flyers dans les bars, Facebook, les (web)magazines locaux, l’Office du Tourisme, portez une attention parti­cu­lière à la décoration qui vous entoure, l’agencement du lieu, aux diffé­rents types de cocktails, aux anima­tions, à la musique… Vous pouvez même poser des questions aux organi­sa­teurs et aux parti­ci­pants. Ce conseil s’applique également en dehors des vacances avec les événe­ments près de chez vous.

4. Sortir des sentiers battus

Les vacances sont aussi l’occasion de faire ce que vous ne feriez pas chez vous ! Pourquoi ne pas vous rendre à des types événe­ments auxquels vous ne seriez jamais allé ! Que ce soit parce que le lieu est atypique, parce que vous pensez que vous allez vous ennuyer, ou encore parce que la musique qui y passe n’est pas celle que vous écoutez… soyez curieux !

Si vous êtes obser­va­teurs, que vous discutez avec les personnes présentes, ou que vous remarquez ne serait qu’une chose à ne surtout jamais faire lors d’un événement, vous êtes gagnants !

5. Écrire dans un carnet

Lâchez votre ordinateur, vos e‑mails peuvent attendre ! Pour prendre note de toutes vos trouvailles, retournez aux basiques et baladez-vous avec un joli carnet. Ça vous fera en plus un souvenir de vacances. Vous pourrez y dessiner, y annoter des choses qui n’ont pas forcément de lien avec vos événe­ments. En vacances, pas de règles, pas de contraintes… tout est libre !

Surtout, le carnet est plus pratique qu’un ordinateur ou qu’une tablette, et il ne demande pas à être rechargé toutes les 3 heures !

En suivant tous ces conseils, vous serez reposé et prêt à attaquer la rentrée ! Ne manquez pas ce moment crucial de l’année et jetez-un oeil à notre solution pour organiser des événe­ments :

En savoir plus

Partager cet article

Comment choisir la date de son événement ?

Choisir une date représente un vraie casse-tête pour les organisateurs d’événement, peu importe la taille et le secteur d’activité concernés. De nombreux paramètres entrent en jeu — aussi bien internes qu’externes à votre organisation. Depuis plus de 10 ans, nous suivons des milliers d’événements et vous proposons donc quelques astuces pour bien choisir la date de votre événement.

Lire l'article