5 astuces pour faire de la veille événementielle en vacances

5 astuces pour faire de la veille événementielle en vacances

Faire de la veille est pri­mor­dial pour un organ­isa­teur d’événements. Elle per­met de se renou­vel­er et trou­ver des idées créa­tives en s’inspirant de ce qui se fait ailleurs. Si les vacances ser­vent avant tout à se repos­er et à se décon­necter du quo­ti­di­en, il existe tout de même quelques astuces pour faire de la veille événe­men­tielle tout en ayant les doigts de pieds en éven­tail.

Som­maire

  1. Être curieux
  2. Se repos­er et se déten­dre
  3. Par­ticiper aux événe­ment locaux
  4. Sor­tir des sen­tiers bat­tus
  5. Écrire dans un car­net

1. Être curieux

On ne le répètera jamais assez… ouvrez grands vos yeux ! C’est la clé pour être créatif. Tout ce qui vous entoure peut être une source d’inspiration. À vous d’en faire bon usage. Par exem­ple, lorsque vous êtes dans un bar ou dans une bou­tique, regardez les fly­ers présents sur les comp­toirs. Il s’agit par­fois d’événements locaux pou­vant vous don­ner des idées pour votre com­mu­ni­ca­tion, ou pour votre prochaine soirée à thème par exem­ple.

2. Se reposer et se détendre

Vous êtes ENFIN en vacances et vous avez gag­né le droit de vous repos­er ! Mais pas d’inquiétudes, qui dit faire de la veille ne dit pas néces­saire­ment se fatiguer et courir partout.

Vous prélass­er sur un transat ne vous ren­dra pas impro­duc­tif, bien au con­traire. Votre corps et votre tête ont besoin de se repos­er et d’être en veille pour être plus créatif lorsque vous vous remet­trez en selle.

3. Participer aux événement locaux

Peu importe votre des­ti­na­tion, il se passe tou­jours quelque chose là où vous vous ren­dez. C’est le moment pour vous de par­ticiper aux événe­ments locaux et de décou­vrir des cul­tures et des pra­tiques événe­men­tielles que vous pour­rez inté­gr­er à vos pro­pres événe­ments. Atten­tion toute­fois au copi­er-coller ! Comme dans tout secteur d’activité, il con­vient d’adapter les pra­tiques que l’on juge per­ti­nentes à son pub­lic, son ter­ri­toire, son évène­ment. Sinon, gare aux désil­lu­sions !

Une fois que vous avez trou­vé un événe­ment qui vous intéresse — via les fly­ers dans les bars, Face­book, les (web)magazines locaux, l’Office du Tourisme, portez une atten­tion par­ti­c­ulière à la déco­ra­tion qui vous entoure, l’agencement du lieu, aux dif­férents types de cock­tails, aux ani­ma­tions, à la musique… Vous pou­vez même pos­er des ques­tions aux organ­isa­teurs et aux par­tic­i­pants. Ce con­seil s’applique égale­ment en dehors des vacances avec les événe­ments près de chez vous.

4. Sortir des sentiers battus

Les vacances sont aus­si l’occasion de faire ce que vous ne feriez pas chez vous ! Pourquoi ne pas vous ren­dre à des types événe­ments aux­quels vous ne seriez jamais allé ! Que ce soit parce que le lieu est atyp­ique, parce que vous pensez que vous allez vous ennuy­er, ou encore parce que la musique qui y passe n’est pas celle que vous écoutez… soyez curieux !

Si vous êtes obser­va­teurs, que vous dis­cutez avec les per­son­nes présentes, ou que vous remar­quez ne serait qu’une chose à ne surtout jamais faire lors d’un événe­ment, vous êtes gag­nants !

5. Écrire dans un carnet

Lâchez votre ordi­na­teur, vos e‑mails peu­vent atten­dre ! Pour pren­dre note de toutes vos trou­vailles, retournez aux basiques et baladez-vous avec un joli car­net. Ça vous fera en plus un sou­venir de vacances. Vous pour­rez y dessin­er, y annot­er des choses qui n’ont pas for­cé­ment de lien avec vos événe­ments. En vacances, pas de règles, pas de con­traintes… tout est libre !

Surtout, le car­net est plus pra­tique qu’un ordi­na­teur ou qu’une tablette, et il ne demande pas à être rechargé toutes les 3 heures !

En suiv­ant tous ces con­seils, vous serez reposé et prêt à atta­quer la ren­trée ! Ne man­quez pas ce moment cru­cial de l’année et jetez-un oeil à notre solu­tion pour organ­is­er des événe­ments :

En savoir plus

Partager cet article

Comment choisir la date de son événement ?

Choisir une date représente un vraie casse-tête pour les organisateurs d’événement, peu importe la taille et le secteur d’activité concernés. De nombreux paramètres entrent en jeu — aussi bien internes qu’externes à votre organisation. Depuis plus de 10 ans, nous suivons des milliers d’événements et vous proposons donc quelques astuces pour bien choisir la date de votre événement.

Lire l'article