Comment organiser des cours de méditation et relaxation ?

Comment organiser des cours de méditation et relaxation ?

Som­maire

  1. Imag­in­er le cours de médi­ta­tion idéal
  2. Con­cré­tis­er vos idées avec un bud­get et un rétro­plan­ning
  3. Lancer la com­mu­ni­ca­tion autour de vos cours 
  4. Met­tre en place les inscrip­tions et réser­va­tions

Les cours de médi­ta­tion sont des cours très pop­u­laires et sem­blent être plus qu’un effet de mode. Cepen­dant, l’organ­i­sa­tion de cours de médi­ta­tion néces­site autant de pré­pa­ra­tion et de déter­mi­na­tion que leur pra­tique. Grâce aux 4 étapes décrites dans cet arti­cle, lancez-vous sans risque dans l’organisation de vos pro­pres cours.

1. Imaginer le cours de méditation idéal

Prenez une feuille et un cray­on, et réfléchissez aux objec­tifs de ce cours. Pour attein­dre votre poten­tiel max­i­mal de créa­tiv­ité, utilisez des out­ils tels que la “mindmap”, aus­si appelée “carte men­tale” ou “carte heuris­tique”. Une mindmap vous aide à y voir plus clair sur ce que vous pou­vez apporter à vos élèves, sur ce qu’ils ont envie d’apprendre, et sur les béné­fices qu’ils vont retir­er de vos cours de médi­ta­tion. Vous pou­vez réalis­er votre carte men­tale sur un logi­ciel gra­tu­it en ligne, ou encore à la main. Placez votre pro­jet au cen­tre de la feuille puis faites en découler des idées, des con­cepts, et des valeurs fortes. Vous pou­vez égale­ment représen­ter ces idées sous formes de dessins ou de col­lages. Cette méth­ode se rap­proche de celle du brain­storm­ing mais elle est plus ludique à réalis­er et donne un résul­tat plus pré­cis.
cours-meditation-relaxation-mindmap
Si vous êtes à cours d’idées, observez ce qui se fait autour de vous, sur Insta­gram, Face­book et Pin­ter­est, sur des blogs et pod­casts spé­cial­isés. Atten­tion toute­fois à ne pas copi­er l’intégralité ou une trop grande majorité d’un con­cept. En faisant cela, vous ne serez pas iden­ti­fié comme nova­teur et vos cours de médi­ta­tion ne porteront pas votre touche per­son­nelle.

Par­lez-en égale­ment à des amis et pro­posez-leur de tester vos cours sur eux. Si ce sont de vrais amis, ils le fer­ont avec plaisir — sauf si vous les faites par­ticiper à 5 cours de 1h toutes les semaines. Dans le même temps, posez des ques­tions à d’autres pro­fesseurs de médi­ta­tion. Vous pro­gresserez en apprenant de leurs expéri­ences.

2. Concrétiser vos idées avec un budget et un rétroplanning

De bons cours de médi­ta­tion se déroulent oblig­a­toire­ment dans un lieu agréable, avec une atmo­sphère de détente. Ain­si, vous devez d’abord trou­ver un lieu adap­té, puis vous pro­cur­er un ensem­ble de matériel et d’objets ren­dant la pra­tique de la médi­ta­tion con­fort­able pour tous vos clients — pas trop con­fort­able non plus, ils pour­raient finir par venir à vos cours unique­ment pour faire la sieste.

Lis­tez tous les coûts fix­es et tous les coûts vari­ables dans un tableau que vous met­trez à jour tout au long de votre activ­ité de cours de médi­ta­tion : loca­tion d’une salle, tapis de sol, enceinte musi­cale, lumières, déco­ra­tion, etc. Cela vous aidera à estimer votre capac­ité à acheter ce que vous estimez essen­tiel, puis d’améliorer petit à petit votre envi­ron­nement de cours. Surtout, vous pour­rez déter­min­er le prix de vente de vos cours pour être rentable et péren­nis­er votre activ­ité.

Pro­gram­mez tous ces achats dans un rétro­plan­ning, dans lequel vous ajouterez les dif­férentes étapes de lance­ment de vos cours de médi­ta­tion : créa­tion et mise en ligne de la bil­let­terie, com­mu­ni­ca­tion, journées d’ini­ti­a­tions, pre­mières séances et événe­ments excep­tion­nels.

3. Lancer la communication autour de vos cours

Une bonne com­mu­ni­ca­tion est essen­tielle pour attir­er des par­tic­i­pants à vos cours de médi­ta­tion. Vous devez faire con­naitre vos cours à des per­son­nes pra­ti­quant la médi­ta­tion ou curieuses d’essayer. Pour les attein­dre, ciblez des lieux réels et virtuels où ils ont l’habitude de se réu­nir. Intéressez-vous à leurs autres cen­tres d’intérêts et lieux de sor­tie pour vis­er juste : restau­rants, bars, uni­ver­sités, com­merces locaux, lieux cul­turels, groupes Face­book, Insta­gram, etc. Ensuite, créez des visuels et déclinez-les selon vos sup­ports de com­mu­ni­ca­tion — réseaux soci­aux, affich­es, carte de vis­ite. Vous êtes alors prêt pour les dif­fuser dans les espaces cités plus hauts.

Com­mu­niquez à tra­vers votre pro­pre site inter­net, sur lequel vous cen­tralisez un max­i­mum d’informations : horaires et tar­ifs des cours, actu­al­ités, arti­cles de blog, pho­tos, etc. Il existe des out­ils en ligne plus ou moins intu­itif pour en créer gra­tu­ite­ment. Avec Weezevent, vous pou­vez créer gra­tu­ite­ment un mini-site entière­ment per­son­nal­is­able et dédié à vos cours !

Créez des pages Face­book et Insta­gram sur lesquels vous com­mu­ni­querez les infor­ma­tions rel­a­tives à vos cours. Vous pou­vez égale­ment y relay­er des pho­tos et vidéos sur l’univers de la médi­ta­tion et ses bien­faits. Faites le max­i­mum pour que les pra­ti­quants et curieux de la médi­ta­tion vous remar­quent par­mi les autres pro­fils de votre secteur. Soyez dif­férents et apportez de l’information intéres­sante et inspi­rante à vos abon­nés ! Ils ne doivent pas quit­ter votre page Face­book ou Insta­gram sans se dire “tiens, je me coucherai moins bête ce soir”. Trou­vez des exem­ples de textes et de pho­tos sur d’autres comptes Insta­gram ou sur Pin­ter­est, et apportez‑y votre touche per­so.

N’hésitez pas à lancer des jeux con­cours pour aug­menter votre vis­i­bil­ité. Incitez par exem­ple à s’abonner à vos pages Facebook/Instagram et à lik­er une pub­li­ca­tion pour faire gag­n­er des codes pro­mo ou des séances gra­tu­ites pour vos cours !

4. Mettre en place les inscriptions, réservations et abonnements

Avec Weezevent, met­tez en ligne un mod­ule de bil­let­terie et d’inscriptions sur votre site web, ou créez en quelques clics un mini-site dédié à vos cours. Peu importe le sup­port choisi, rédi­gez une descrip­tion et expliquez votre démarche, le déroulé de vos cours, les horaires, les tar­ifs, les détails pour s’y ren­dre, etc.

Sim­pli­fiez-vous la vie en acti­vant le mode séances. Il vous per­met de pro­pos­er plusieurs créneaux horaires par jour, selon les niveaux, les types de cours… Essayez de pro­pos­er des options dif­férentes — en semaine ou le week-end, le matin, l’après-midi ou le soir — pour touch­er un max­i­mum de per­son­nes. Choi­sis­sez le nom­bre de places disponibles par séance en fonc­tion de votre capac­ité d’accueil.

Si vous acceptez les réser­va­tions, vous devrez gér­er vous-même les encaisse­ments. Pensez alors à per­son­nalis­er les instruc­tions de paiement — par exem­ple : “sur place”, “chèques et espèces unique­ment”, “payable en 3 fois sans frais”, etc.

Les abon­nements avec des offres pro­mo­tion­nelles sont un geste com­mer­cial effi­cace pour fidélis­er vos client. Weezevent vous per­met de pro­pos­er des tar­ifs réduits pour vos abon­nés.

Enfin, met­tez en ligne votre bil­let­terie et partagez votre site autour de vous. Faites-vous con­naître et attirez de plus en plus de par­tic­i­pants. Namas­té !

Choi­sis­sez le bon parte­naire et organ­isez main­tenant vos pro­pres cours. Décou­vrez toutes les fonc­tion­nal­ités de Weezevent adap­tées à l’organisation de cours de médi­ta­tion et de relax­ation :

En savoir plus

Partager cet article