Comment organiser des cours de méditation et relaxation ?

Comment organiser des cours de méditation et relaxation ?

Sommaire

  1. Imaginer le cours de méditation idéal
  2. Concré­tiser vos idées avec un budget et un rétro­planning
  3. Lancer la commu­ni­cation autour de vos cours 
  4. Mettre en place les inscrip­tions et réser­va­tions

Les cours de méditation sont des cours très populaires et semblent être plus qu’un effet de mode. Cependant, l’organi­sation de cours de méditation nécessite autant de prépa­ration et de déter­mi­nation que leur pratique. Grâce aux 4 étapes décrites dans cet article, lancez-vous sans risque dans l’organisation de vos propres cours.

1. Imaginer le cours de méditation idéal

Prenez une feuille et un crayon, et réflé­chissez aux objectifs de ce cours. Pour atteindre votre potentiel maximal de créativité, utilisez des outils tels que la “mindmap”, aussi appelée “carte mentale” ou “carte heuris­tique”. Une mindmap vous aide à y voir plus clair sur ce que vous pouvez apporter à vos élèves, sur ce qu’ils ont envie d’apprendre, et sur les bénéfices qu’ils vont retirer de vos cours de méditation. Vous pouvez réaliser votre carte mentale sur un logiciel gratuit en ligne, ou encore à la main. Placez votre projet au centre de la feuille puis faites en découler des idées, des concepts, et des valeurs fortes. Vous pouvez également repré­senter ces idées sous formes de dessins ou de collages. Cette méthode se rapproche de celle du brains­torming mais elle est plus ludique à réaliser et donne un résultat plus précis.
cours-meditation-relaxation-mindmap
Si vous êtes à cours d’idées, observez ce qui se fait autour de vous, sur Instagram, Facebook et Pinterest, sur des blogs et podcasts spécia­lisés. Attention toutefois à ne pas copier l’intégralité ou une trop grande majorité d’un concept. En faisant cela, vous ne serez pas identifié comme novateur et vos cours de méditation ne porteront pas votre touche person­nelle.

Parlez-en également à des amis et proposez-leur de tester vos cours sur eux. Si ce sont de vrais amis, ils le feront avec plaisir — sauf si vous les faites parti­ciper à 5 cours de 1h toutes les semaines. Dans le même temps, posez des questions à d’autres profes­seurs de méditation. Vous progres­serez en apprenant de leurs expériences.

2. Concrétiser vos idées avec un budget et un rétroplanning

De bons cours de méditation se déroulent obliga­toi­rement dans un lieu agréable, avec une atmosphère de détente. Ainsi, vous devez d’abord trouver un lieu adapté, puis vous procurer un ensemble de matériel et d’objets rendant la pratique de la méditation confor­table pour tous vos clients — pas trop confor­table non plus, ils pourraient finir par venir à vos cours uniquement pour faire la sieste.

Listez tous les coûts fixes et tous les coûts variables dans un tableau que vous mettrez à jour tout au long de votre activité de cours de méditation : location d’une salle, tapis de sol, enceinte musicale, lumières, décoration, etc. Cela vous aidera à estimer votre capacité à acheter ce que vous estimez essentiel, puis d’améliorer petit à petit votre environ­nement de cours. Surtout, vous pourrez déter­miner le prix de vente de vos cours pour être rentable et péren­niser votre activité.

Programmez tous ces achats dans un rétro­planning, dans lequel vous ajouterez les diffé­rentes étapes de lancement de vos cours de méditation : création et mise en ligne de la billet­terie, commu­ni­cation, journées d’initiations, premières séances et événe­ments excep­tionnels.

3. Lancer la communication autour de vos cours

Une bonne commu­ni­cation est essen­tielle pour attirer des parti­ci­pants à vos cours de méditation. Vous devez faire connaitre vos cours à des personnes prati­quant la méditation ou curieuses d’essayer. Pour les atteindre, ciblez des lieux réels et virtuels où ils ont l’habitude de se réunir. Intéressez-vous à leurs autres centres d’intérêts et lieux de sortie pour viser juste : restau­rants, bars, univer­sités, commerces locaux, lieux culturels, groupes Facebook, Instagram, etc. Ensuite, créez des visuels et déclinez-les selon vos supports de commu­ni­cation — réseaux sociaux, affiches, carte de visite. Vous êtes alors prêt pour les diffuser dans les espaces cités plus hauts.

Commu­niquez à travers votre propre site internet, sur lequel vous centra­lisez un maximum d’informations : horaires et tarifs des cours, actua­lités, articles de blog, photos, etc. Il existe des outils en ligne plus ou moins intuitif pour en créer gratui­tement. Avec Weezevent, vous pouvez créer gratui­tement un mini-site entiè­rement person­na­li­sable et dédié à vos cours !

Créez des pages Facebook et Instagram sur lesquels vous commu­ni­querez les infor­ma­tions relatives à vos cours. Vous pouvez également y relayer des photos et vidéos sur l’univers de la méditation et ses bienfaits. Faites le maximum pour que les prati­quants et curieux de la méditation vous remarquent parmi les autres profils de votre secteur. Soyez diffé­rents et apportez de l’information intéres­sante et inspi­rante à vos abonnés ! Ils ne doivent pas quitter votre page Facebook ou Instagram sans se dire “tiens, je me coucherai moins bête ce soir”. Trouvez des exemples de textes et de photos sur d’autres comptes Instagram ou sur Pinterest, et apportez-y votre touche perso.

N’hésitez pas à lancer des jeux concours pour augmenter votre visibilité. Incitez par exemple à s’abonner à vos pages Facebook/Instagram et à liker une publi­cation pour faire gagner des codes promo ou des séances gratuites pour vos cours !

4. Mettre en place les inscriptions, réservations et abonnements

Avec Weezevent, mettez en ligne un module de billet­terie et d’inscriptions sur votre site web, ou créez en quelques clics un mini-site dédié à vos cours. Peu importe le support choisi, rédigez une description et expliquez votre démarche, le déroulé de vos cours, les horaires, les tarifs, les détails pour s’y rendre, etc.

Simplifiez-vous la vie en activant le mode séances. Il vous permet de proposer plusieurs créneaux horaires par jour, selon les niveaux, les types de cours… Essayez de proposer des options diffé­rentes — en semaine ou le week-end, le matin, l’après-midi ou le soir — pour toucher un maximum de personnes. Choisissez le nombre de places dispo­nibles par séance en fonction de votre capacité d’accueil.

Si vous acceptez les réser­va­tions, vous devrez gérer vous-même les encais­se­ments. Pensez alors à person­na­liser les instruc­tions de paiement — par exemple : “sur place”, “chèques et espèces uniquement”, “payable en 3 fois sans frais”, etc.

Les abonne­ments avec des offres promo­tion­nelles sont un geste commer­ciale efficace pour fidéliser vos client. Weezevent vous permet de proposer des tarifs réduits pour vos abonnés.

Enfin, mettez en ligne votre billet­terie et partagez votre site autour de vous. Faites-vous connaître et attirez de plus en plus de parti­ci­pants. Namasté !

Choisissez le bon parte­naire et organisez maintenant vos propres cours. Découvrez toutes les fonction­na­lités de Weezevent adaptées à l’organisation de cours de méditation et de relaxation :

En savoir plus

Partager cet article