Innovez et différenciez votre festival de manière éco-responsable

Innovez et différenciez votre festival de manière éco-responsable

L’innovation doit être au cœur des préoc­cu­pa­tions des organ­isa­teurs de fes­ti­vals pour con­tin­uer d’attirer tou­jours plus de par­tic­i­pants. Cepen­dant, cela ne doit pas se faire au détri­ment des enjeux de développe­ment durable qui devi­en­nent aujourd’hui indis­so­cia­bles de toute man­i­fes­ta­tion.

Aujourd’hui les nou­velles solu­tions tech­niques et tech­nologiques per­me­t­tant de réduire l’impact des fes­ti­vals sur leur envi­ron­nement se mul­ti­plient, au grand bon­heur des organ­isa­teurs. Voici donc nos pistes pour innover de manière éco-respon­s­able pen­dant votre événe­ment.

Som­maire

  1. Mar­quer sa dif­férence à tra­vers l’expérience
  2. Lut­ter durable­ment con­tre les mégots de cig­a­rettes
  3. Révo­lu­tion­ner l’expérience de restau­ra­tion
  4. Recy­cler le matériel de camp­ing aban­don­né
  5. S’entourer de spé­cial­istes

1. Marquer sa différence à travers l’expérience

Vous avez le pou­voir de com­mu­ni­quer auprès d’un large pub­lic grâce à votre fes­ti­val, prof­itez-en pour mon­tr­er que vous vous souciez sincère­ment de l’environnement et de leur expéri­ence, en met­tant en avant les inno­va­tions éco-respon­s­ables que vous inté­grez chaque année.

Faire une sélec­tion des food-truck en fonc­tion de leur local­i­sa­tion, et de leurs engage­ments pour la qual­ité des pro­duits — locaux et bio — est un choix qui peut s’avérer payant pour pro­pos­er une restau­ra­tion de qual­ité avec un impact min­imisé.

Pro­posez des ani­ma­tions, des con­férences sur des thèmes en con­cor­dances avec vos valeurs pour aller plus loin encore dans l’identité de votre fes­ti­val. Cette ten­dance de fond s’observe au Cli­max Fes­ti­val ou à WeLove­G­reen, qui pro­posent des con­férences sur le développe­ment durable, la respon­s­abil­ité des sociétés vis-à-vis de la planète, etc. Cela ren­force l’attachement de leurs fes­ti­va­liers.

2. Lutter durablement contre les mégots de cigarettes

Vous aimeriez lut­ter effi­cace­ment et naturelle­ment con­tre les mégots de cig­a­rettes dans votre fes­ti­val ? Il existe des cen­dri­ers à base de mycéli­um — appareil végé­tatif du champignon — qui vont tout sim­ple­ment « manger » les mégots. Le mycéli­um digère les sub­stances pol­lu­antes des mégots pen­dant sa crois­sance. À la suite de ce proces­sus, le résul­tat est un matéri­au com­pos­ite biodégrad­able. For­mi­da­ble non ?

Cette idée est née en France, à l’initiative d’Audrey Spey­er, fon­da­trice de Puri­Fun­gi. Récom­pen­sée de nom­breuses fois par des con­cours d’innovations, elle a notam­ment fait ses pre­miers essais au Fes­ti­val du Cabaret Vert, qui se sont révélés être une totale réus­site !

3. Révolutionner l’expérience de restauration

Dans tous les fes­ti­vals, des cen­taines — voire des mil­liers — de per­son­nes doivent jouer les équilib­ristes pour tenir leur Ecocup à la main, et leur assi­ette à l’autre, pour manger et boire sans tâch­er son t‑shirt ou tout ren­vers­er au sol. Cela arrive car les places assis­es pour manger sont rares, et bon nom­bre de fes­ti­va­liers préfèrent manger debout pour appréci­er pleine­ment les con­certs. Ain­si, 20% des par­tic­i­pants à un fes­ti­val ne con­som­ment pas de nour­ri­t­ure à cause du manque de pratic­ité des con­tenants.

Ce temps est enfin révolu ! Nenuu, une coupelle 100% com­postable, s’adapte aux Ecocup pour per­me­t­tre de boire et manger de façon pra­tique et écologique. Le fonc­tion­nement est sim­ple : l’assiette se fixe par-dessus l’Ecocup — tout en lais­sant un espace pour une paille écologique — , afin que la per­son­ne puisse tenir l’assiette et l’Ecocup d’une main, et manger de l’autre.

Nenuu offre une expéri­ence mar­quante et adorée du pub­lic des grands événe­ments sportifs et cul­turels. Le pro­jet a égale­ment rem­porté plusieurs con­cours d’innovation et est désor­mais disponible pour tous les fes­ti­vals !

Bonus : financez la mise en place des con­tenants Nenuu en y faisant graver le logo d’un partenaire/sponsor. Toutes les infos sur nenuu.fr.

4. Recycler le matériel de camping abandonné

Si votre événe­ment dure plusieurs jours, vous con­nais­sez les camp­ings apoc­a­lyp­tiques que l’on retrou­ve avec des mil­liers de tentes aban­don­nées.

Heureuse­ment, des asso­ci­a­tions comme After Fes­ti­val Recup les col­lectent pour les remet­tre dans un cir­cuit sol­idaire. En par­al­lèle, les tentes Kar­tent, fab­riquées en car­ton 100% recy­clables, résis­tent le temps d’un événe­ment pour offrir une nuit con­fort­able et orig­i­nale. Elles sont égale­ment opaques afin d’améliorer le con­fort noc­turne de vos fes­ti­va­liers !

5. S’entourer de spécialistes

Des asso­ci­a­tions, médias et fon­da­tions œuvrent pour dévelop­per et faire con­naître ces solu­tions au plus grand nom­bre d’organisateurs. La Fon­da­tion Relais Vert œuvre pour la préser­va­tion de notre pat­ri­moine naturel com­mun s’engage à mobilis­er toutes les forces dont elle dis­pose pour :

  • Iden­ti­fi­er les solu­tions éco-respon­s­able exis­tantes et les ren­dre vis­i­bles des organ­isa­teurs d’événements ;
  • Trans­former les organ­isa­teurs d’événements sportifs en éco-organ­isa­teurs par une aide dans la mise en place d’événements plus respectueux de notre planète ;
  • Val­oris­er les actions éco-respon­s­ables menées par les organ­isa­teurs d’événements sportifs via leur label « Eco Event ».

Cet arti­cle n’est qu’un avant-goût de toutes les bonnes pra­tiques observées dans les nom­breux fes­ti­vals et événe­ments qui nous font con­fi­ance pour les accom­pa­g­n­er avec leur bil­let­terie, leur con­trôle d’accès et leur cash­less. Décou­vrez toutes nos solu­tions et leurs fonc­tion­nal­ités conçues pour aider les organ­isa­teurs de fes­ti­val en cli­quant sur le bou­ton ci-dessous :

Organ­is­er un fes­ti­val

Partager cet article