Comment réussir un webinaire ?

Comment réussir un webinaire ?

Le terme webi­naire se com­pose des mots web et sémi­naire. À cet effet, il désigne une activ­ité, une con­férence ou une for­ma­tion en ligne. Il s’adresse à plusieurs per­son­nes qui peu­vent se trou­ver dans des lieux éloignés. Elles sont donc con­nec­tées par Inter­net sur les ordi­na­teurs d’un groupe de par­tic­i­pants choi­sis et invités pour être présents virtuelle­ment au webinaire.
Il est aus­si appelé webémis­sion, sémi­naire Web ou encore activ­ité en ligne. Les par­tic­i­pants sont inscrits ou con­tac­tés par mes­sagerie. Ain­si, ils reçoivent un lien pour se con­necter et prof­iter d’une plate­forme dédiée. Celle-ci leur offre l’opportunité de faire des échanges en visio et audio.

Som­maire

  1. Qu’est-ce qu’un webinaire ?
  2. Les out­ils pour met­tre en place un webinaire
  3. Maîtris­er le référence­ment pour pro­pos­er des cours en ligne
  4. Adapter vos con­nais­sances au for­mat webinaire
  5. Con­serv­er l’at­ten­tion de votre audimat
  6. Con­clu­sion

 

1. Qu’est-ce qu’un webinaire ?

Dans la pra­tique, webi­naire désigne toutes les formes de réu­nions inter­ac­tives de type sémi­naire. Son orig­i­nal­ité réside au fait qu’il est effec­tué via Inter­net. Nor­male­ment, il vise entre autres un tra­vail col­lab­o­ratif ou une trans­mis­sion d’informations pour une audi­ence spé­ci­fique. La taille de celle-ci peut devenir assez impor­tante selon la pop­u­la­tion ciblée.

Le webi­naire con­stitue une occa­sion idéale pour tout con­férenci­er de présen­ter des exposés Pow­er­Point, des vidéos ou des pages Web. Il peut égale­ment s’agir de tout autre con­tenu mul­ti­mé­dia. Tout cela s’adresse évidem­ment à des par­tic­i­pants, n’importe où ils se trou­vent lors de la réunion.

Tra­di­tion­nelle­ment, les webi­naires inclu­ent des volets sonores et visuels. Pour le volet audio, il se dif­fuse nor­male­ment sur les ordi­na­teurs appar­tenant aux par­tic­i­pants ou par leurs télé­phones. Le volet visuel est com­mu­niqué par le biais d’un out­il de con­férence Web ou d’un nav­i­ga­teur Internet.

Le webi­naire per­met égale­ment à l’organisateur d’interagir avec son pub­lic cible. Par con­séquent, les par­tic­i­pants peu­vent pos­er des ques­tions en direct. Ils utilisent à cet effet la mes­sagerie instan­ta­née ou le cour­riel. Il appar­tient au con­férenci­er ou à l’animateur d’y apporter des répons­es adéquates en temps réel.

Les objec­tifs fixés par les webi­naires con­sis­tent à élim­in­er les con­traintes liées au déplace­ment. Ils favorisent ain­si la mise en réseau et la col­lab­o­ra­tion entre dif­férents par­tic­i­pants sans être ensem­ble. En un mot, ils sont très com­modes à met­tre en œuvre, rapi­des et inter­ac­t­ifs. Ils facili­tent par con­séquent au max­i­mum le tra­vail col­lab­o­ratif entre les divers acteurs et inter­locu­teurs qui ne sont pas basés dans la même zone ou région. Un webi­naire peut se faire dans le cadre d’événements com­mer­ci­aux, édu­cat­ifs, poli­tiques et des fois militaires.

2. Les outils pour mettre en place un webinaire

Un webi­naire est l’occasion tout indiquée pour dévoil­er son exper­tise sur un sujet don­né. Il peut égale­ment con­cern­er la mise en valeur d’un pro­duit nou­velle­ment lancé ou exis­tant. C’est pour cela que des mar­ques bien con­nues de beau­coup de pro­duits utilisent cet out­il dans leurs straté­gies de marketing.

Pour s’y faire, il existe plusieurs out­ils tech­niques pour aider l’organisateur à effectuer une inter­ac­tion dis­tante. Ils vont de même par­ticiper à la réal­i­sa­tion du partage entre le con­férenci­er ou l’animateur et ceux qui veu­lent l’écouter et l’interroger. Avant tout, il faut évidem­ment met­tre en place un site Inter­net, et véri­fi­er la disponi­bil­ité des noms de domaine pour que le tout fonc­tionne à merveille.

Par­mi les out­ils les plus util­isés fig­ure en pre­mière ligne la visio­con­férence. La tech­nique offre la pos­si­bil­ité de voir et de dia­loguer avec son inter­locu­teur par l’usage d’un moyen numérique. À cet effet, il y a la visio­phonie ou vidéotélé­phonie et la con­férence mul­ti­points ou la conférence à plusieurs.

En out­re, d’autres out­ils aus­si per­for­mants sont util­isés. Entre autres, il est pos­si­ble de recourir à une bil­let­terie en ligne, au dia­po­ra­ma, à la mes­sagerie instan­ta­née ou au wiki. Il existe égale­ment des plate­formes col­lab­o­ra­tives ou de partage de don­nées.

3. Maîtriser le référencement pour proposer des cours en ligne

Avec le webi­naire, la for­ma­tion ou les cours en ligne sont tout à fait pos­si­bles. Il représente un aspect de l’e‑learning. Il est util­isé aus­si bien par les grandes entre­pris­es que celles à taille plus réduite. Des par­ti­c­uliers l’emploient égale­ment pour trans­met­tre leur savoir et leur connaissance.

Toute­fois, le référence­ment est néces­saire pour réus­sir votre activ­ité et surtout votre mar­ket­ing dig­i­tal. À cet effet, il est oblig­a­toire de le maîtris­er afin de pou­voir pro­pos­er des cours en ligne dans les règles de l’art.

Il s’avère donc indis­pens­able de pos­séder une base suff­isante et com­plète en référence­ment ou SEO. Elle com­prend notam­ment le fonc­tion­nement des moteurs de recherche, les critères de classe­ment, les prin­ci­paux out­ils et les modal­ités de suivi. En plus, il faut impéra­tive­ment être au courant des dernières évo­lu­tions disponibles sur le marché.

En out­re, vous devez égale­ment savoir organ­is­er les con­tenus de votre site. Une telle méth­ode vous per­me­t­tra d’être com­pris par les robots des moteurs de recherche. Cela étant, il vous appar­tient de maîtris­er les enjeux de link­ing pour être pop­u­laire et pour amélior­er vos posi­tions. Enfin, vous devrez vous pré­par­er aux change­ments futurs du Search. Elles se rap­por­tent au vocal, au visuel et à l’intelligence artificielle.

4. Adapter vos connaissances au format webinaire

Un webi­naire, quels que soient son objec­tif et sa cible, néces­site de la part de l’organisateur, con­férenci­er ou ani­ma­teur quelques règles d’usage en vue d’une meilleure per­for­mance. Cela se rap­porte avant tout sur l’organisation. Il cou­vre quelques domaines, lesquels con­cer­nent un for­mat adap­té à un webinaire.

Ain­si, la con­nais­sance de la cible du sémi­naire Web revêt toute son impor­tance. C’est cap­i­tal que le sujet et le thème cen­tral de celui-ci répon­dent à un prob­lème ou à un besoin de la cible. Comme final­ité, ils doivent apporter des con­nais­sances nou­velles et utiles pour les par­tic­i­pants. Il revient par con­séquent à l’organisateur d’aller plus loin en util­isant le webi­naire lui-même pour con­naître mieux la cible.

Ensuite, il ne s’agit pas de vous sat­is­faire d’une seule iden­ti­fi­ca­tion de votre audi­ence. Il vous appar­tient égale­ment d’en faire de même avec les sujets ou thèmes qui vont avec pour que tout soit intéres­sant. De ce fait, le con­tenu doit être pré­paré au mieux aus­si bien sur le fond que sur la forme. Effec­tive­ment, le webi­naire représente une étape cap­i­tale pour bien qual­i­fi­er vos leads, des con­tacts et des clients poten­tiels. Il vous incombe donc de ne pas faire fuir vos futurs clients et prospects avec un dis­cours jugé trop com­mer­cial dès le début.

Dans un sec­ond temps, il est néces­saire de savoir met­tre en forme la valeur que vous allez offrir au cours de la ren­con­tre en ligne. Vous ne devez pas par con­séquent hésiter sur la pri­or­i­sa­tion de l’usage du visuel. Pour que votre webi­naire soit le plus per­for­mant pos­si­ble, il faut se servir du matériel et d’outils adéquats. De ce fait, le sup­port comme l’ordinateur ou tablette doit dis­pos­er du logi­ciel de cir­con­stance et à jour.

L’inter­ac­tion avec les par­tic­i­pants reste tou­jours une méth­ode pour tenir votre audi­ence en éveil. À ce sujet, n’hésitez pas à provo­quer des échanges en inter­pel­lant les par­tic­i­pants. Cela peut con­cern­er des ques­tions, des deman­des d’avis ou des retours d’expérience.
Au cours de toutes ces inter­ven­tions, vous devrez con­stam­ment veiller à apporter de la valeur en direct. À tra­vers celle-ci, vous aurez à prou­ver votre maîtrise du domaine et de votre expéri­ence dans le direct en ligne. Enfin, un bon webi­naire doit se dérouler au moment par­fait pour toutes les par­ties intéressées. En effet, cela offre une bonne oppor­tu­nité pour mieux adapter vos connaissances.

5. Conserver l’attention de votre audimat

Une méth­ode à retenir pour amélior­er la ses­sion con­siste à inviter un expert externe. L’alternance de deux voix ne man­quera pas de ren­dre le webi­naire plus vivant et plus dynamique. En out­re, cela per­met d’ajouter de la valeur sup­plé­men­taire et aus­si des infor­ma­tions dont vous risquez de ne pas en dis­pos­er. Il est même dit que c’est une oppor­tu­nité de pou­voir partager votre notoriété et votre image de marque.

Comme tout se passe en ligne, les con­tacts devi­en­nent plus rapi­des et sans coûts impor­tants à con­sid­ér­er. Pour la réus­site de votre webi­naire en matière d’audimat, il ne faut pas hésiter à faire un rap­pel un à deux jours avant l’événement. Puis, le jour de la tenue de celui-ci, la même tac­tique est à appli­quer une à deux heures avant.

Vous devez aus­si laiss­er de la place à l’inter­ac­tiv­ité. Les ques­tions-répons­es y tien­nent une place de pre­mière ligne, notam­ment à la fin. Vous ne devez pas oubli­er de relancer le webi­naire une fois celui-ci effec­tué. Il s’agit ici de trans­former les par­tic­i­pants en leads.

Évidem­ment, il est con­staté qu’il s’avère tou­jours utile de co-ani­mer un webi­naire. Cela per­met d’apporter l’expertise venant de l’extérieur. Enfin, un assis­tant doit impéra­tive­ment vous épauler. Celui-ci prend en charge à titre d’exemple la lec­ture des ques­tions. Il peut aus­si s’oc­cu­per de la sélec­tion des plus per­ti­nentes. Afin d’obtenir un cer­tain suc­cès assuré, cette forme de col­lab­o­ra­tion a toute son impor­tance. Tout seul, en tant qu’organisateur-animateur vous aurez des dif­fi­cultés à suiv­re les flux des mes­sages tout en vous con­cen­trant sur votre présentation.

6. Conclusion

Le webi­naire demeure et reste tou­jours à être un moyen de com­mu­ni­ca­tion très utile. À cet effet, vous dis­posez de plusieurs out­ils pour par­faire votre con­férence ou for­ma­tion en ligne avec des par­tic­i­pants de votre choix.

En plus, il se qual­i­fie comme étant une stratégie de con­tenu mar­ket­ing pour mieux informer. C’est tout à fait pos­si­ble avec son for­mat orig­i­nal, diver­tis­sant et à très moin­dre coût pour l’organisateur et pour les participants.

Vous con­nais­sez désor­mais 6 astuces pour réus­sir votre webi­naire. Weezevent pro­pose une solu­tion de bil­let­terie en ligne et inscrip­tions, con­trôle d’accès et CRM pour vous lancer dès main­tenant dans l’aventure :

Organ­is­er un événe­ment virtuel

Partager cet article