6 idées originales pour pimenter vos workshops et capter l’attention de votre public

6 idées originales pour pimenter vos workshops et capter l’attention de votre public

Enseign­er lors d’un work­shop est une forme d’art en elle-même. Les meilleurs pro­fesseurs sont capa­bles de retenir l’attention, de faire rire, d’aider à com­pren­dre un sujet com­plexe, et surtout, d’inspirer leurs élèves. Réus­sir à faire par­ticiper ses élèves néces­site de la pra­tique et de l’expérience, mais quelques idées orig­i­nales peu­vent vous faire gag­n­er du temps dans votre pro­pre appren­tis­sage de l’enseignement. Com­mencez par ces 6 idées orig­i­nales pour ren­dre vos work­shops plus ludiques.

Som­maire

  1. Jeter votre présen­ta­tion clas­sique à la poubelle
  2. Chang­er la dis­po­si­tion de la salle
  3. Utilis­er des acces­soires
  4. Pro­pos­er des jeux
  5. Dif­fuser de la musique
  6. Récom­penser avec des prix

1. Jeter votre présentation classique à la poubelle

Les gens appren­nent tous de manière dif­férente. Cer­tains ont une mémoire plutôt visuelle et préfèrent donc les images, vidéos ou graphiques, tan­dis que d’autres sont plus récep­tifs à la parole et à l’écrit, à la musique, à la logique, ou même aux activ­ités physiques.

Lorsque vous ani­mez vos ate­liers, essayez de com­bin­er une méth­ode d’enseignement clas­sique à l’oral avec de nou­velles méth­odes : présen­ta­tions audio­vi­suelles, jeux inter­ac­t­ifs, travaux de groupe, etc. Cela créera un envi­ron­nement d’apprentissage ludique et inclusif.

Vous pou­vez par exem­ple com­mencer votre work­shops avec une rapi­de présen­ta­tion Pow­er­Point, puis enchain­er avec un extrait de pod­cast récent. Plus tard, deman­dez à vos élèves d’écrire une courte BD retraçant ce qu’ils ont retenu et de la présen­ter au reste du groupe.

2. Changer la disposition de la salle

Les salles où se déroulent des ate­liers sont sou­vent dis­posées de la même manière : des tables en ligne et des chais­es autour. Remet­tez cela en cause et sur­prenez vos élèves en dis­posant par exem­ple des poufs ou au con­traire des tables hautes, et surtout en lais­sant de l’espace pour cir­culer et bouger. Le mou­ve­ment encour­age la moti­va­tion et la réflex­ion.

Le choix du lieu a aus­si un impact sur l’engagement de vos par­tic­i­pants. Un espace lumineux, col­oré et fait de jolis matéri­aux don­nera plus d’inspiration qu’une salle de réu­nion aux murs blancs et sans fenêtre.

3. Utiliser des accessoires

Les acces­soires peu­vent ren­dre votre enseigne­ment plus attrac­t­if et engageant pour votre pub­lic. Ils peu­vent servir à représen­ter le sujet de votre ate­lier ou tourn­er votre thème en déri­sion pour le dédrama­tis­er. Même si leur util­i­sa­tion peut vous ren­dre légère­ment ridicule, le con­tenu de votre cours sera d’autant plus facile­ment mémoris­able — et mémorable.

Votre ate­lier ou votre work­shop peut tout à fait porter sur un thème sérieux, mais les gens appren­nent mieux lorsqu’ils s’amusent.

4. Proposer des jeux

Besoin de con­serv­er l’attention de vos par­tic­i­pants ? Faites appel à leur esprit de com­péti­tion. Puz­zles, devinettes, mots-croisés, ou jeux de mémoire sont tous de bons moyens pour garder vos par­tic­i­pants cap­tivés et con­cen­trés sur un objec­tif. Imposez une lim­ite de temps pour pimenter les choses.

Lancez un quiz à la fin de chaque par­tie impor­tante de votre ate­lier. Vous pour­rez ain­si voir qui a mémorisé quoi, récom­penser les meilleurs par­tic­i­pants, et répéter les enseigne­ments essen­tiels.

5. Diffuser de la musique

La musique peut don­ner le rythme de votre ate­lier et redonner de l’énergie à vos élèves avant votre ses­sion et pen­dant les paus­es. Dif­fusez des morceaux au tem­po rapi­de pour les réveiller, et bais­sez le rythme quand c’est le moment de se con­cen­tr­er. La musique clas­sique peut par exem­ple aider les par­tic­i­pants à se con­cen­tr­er quand ils ont des tâch­es com­plex­es ou des travaux de groupe à effectuer.

Idée bonus : apportez des instru­ments et pro­posez aux par­tic­i­pants d’en jouer entre chaque ses­sion. Ce sera non seule­ment amu­sant pour eux mais ils pour­ront égale­ment créer des liens entre eux.

6. Récompenser avec des prix

Les par­tic­i­pants d’un work­shop seront plus motivés à appren­dre si leurs efforts sont recon­nus et récom­pen­sés. Attribuez-leur tout d’abord un cer­ti­fi­cat en bonne due forme, et envis­agez ensuite des récom­pens­es pour cha­cun d’entre eux. Des prix spé­ci­aux peu­vent être remis : la meilleure pro­gres­sion, l’élève le plus drôle, le meilleur coéquip­i­er, etc.

Ils seront ain­si plus heureux d’en par­ler autour d’eux. Flat­tez leur fierté !

Préparez-vous à organiser des ateliers que vos participants ne sont pas prêts d’oublier

Enseign­er revient plus sou­vent à diver­tir une audi­ence qu’à lui com­mu­ni­quer des infor­ma­tions et des con­nais­sances. Ren­dez vos work­shop amu­sants, vivants, var­iés et sur­prenants pour que vos par­tic­i­pants aient envie d’apprendre avec vous.

Vous êtes désor­mais prêt à lancer les inscrip­tions ? Décou­vrez toutes les fonc­tion­nal­ités de notre solu­tion en cli­quant sur le bou­ton ci-dessous :

Organ­is­er un work­shop

Partager cet article