Cashless dans les festivals : un outil au service des festivaliers et des organisateurs

Cashless dans les festivals : un outil au service des festivaliers et des organisateurs

Le paiement cash­less lors des fes­ti­vals est idéal, tant pour les organ­isa­teurs que pour les par­tic­i­pants. Décou­vrez com­ment et pourquoi met­tre en place un sys­tème de paiement cash­less lors de votre festival.

Som­maire

    1. Qu’est-ce que le cashless ?

    Le terme “cash­less” est util­isé dans le lan­gage courant pour désign­er tout paiement sans espèce.

    Vous vous deman­dez peut-être si c’est la même chose que le sans con­tact : ils ont cer­taines car­ac­téris­tiques en com­mun mais ne sont pas tout à fait sim­i­laires. Décou­vrez pourquoi vous devriez choisir le cash­less plutôt que le sans con­tact dans cet autre article.

    Lorsque nous par­lons de paiement cash­less dans le con­texte des fes­ti­vals, nous faisons référence aux paiements sur place à l’aide de bracelets cash­less dotés de la tech­nolo­gie RFID ou NFC.

    Cette tech­nolo­gie a révo­lu­tion­né et amélioré le fonc­tion­nement des fes­ti­vals, tant pour les organ­isa­teurs que pour les par­tic­i­pants. Les flux d’ar­gent sont cen­tral­isés et les organ­isa­teurs peu­vent obtenir des infor­ma­tions pré­cis­es et détail­lées sur leurs ventes en temps réel.

    Les par­tic­i­pants béné­fi­cient égale­ment de la pos­si­bil­ité de ne pas avoir d’ar­gent liq­uide sur eux et d’ef­fectuer des trans­ac­tions rapi­de­ment, facile­ment et en toute sécu­rité grâce à leurs bracelets. Mais au-delà de l’év­i­dence, les avan­tages pour les organ­isa­teurs et les fes­ti­va­liers vont bien au-delà du paiement.

    cashless weezevent summer 2022

    2. Comment les bracelets cashless RFID/NFC sont-ils utilisés lors d’un festival ?

    Lors d’un fes­ti­val, les bracelets cash­less sont util­isés comme méth­ode de paiement et de con­trôle d’ac­cès. Pour les utilis­er, les par­tic­i­pants doivent suiv­re les étapes suivantes :

    1. Créa­tion d’un compte et liai­son du bil­let : les par­tic­i­pants doivent s’in­scrire et créer un compte, qui sera lié à leur billet.
    2. Recharge du bracelet : une fois le compte créé, les fes­ti­va­liers doivent recharg­er le bracelet. Cela peut se faire via le site web ou l’ap­pli­ca­tion mobile, avant l’événe­ment (et, selon la con­fig­u­ra­tion, pen­dant l’événe­ment). Sauf dans une con­fig­u­ra­tion 100% en ligne, il y aura égale­ment des points de recharge sur le site, où il est pos­si­ble d’alimenter son bracelet cash­less avec une carte ban­caire ou de la monnaie.
    3. Échange du bil­let con­tre le bracelet : à leur arrivée sur les lieux du fes­ti­val, les par­tic­i­pants doivent échang­er leur bil­let con­tre le bracelet préchargé, qui sera lié au compte cash­less créé plus tôt.
    4. Utilis­er le bracelet pour pay­er : une fois qu’ils ont le bracelet, les par­tic­i­pants peu­vent l’u­tilis­er au sein du fes­ti­val pour pay­er leurs bois­sons ou leur nour­ri­t­ure d’un sim­ple geste du poignet. La vente est rapi­de et sécurisée, ce qui réduit con­sid­érable­ment les files d’attente.
    5. Demande de rem­bourse­ment après le fes­ti­val : en cas de sol­de non dépen­sé sur leur compte cash­less, les par­tic­i­pants peu­vent deman­der un rem­bourse­ment en ligne.
    6. Sou­venir : de nom­breux fes­ti­va­liers con­ser­vent leur bracelet cash­less comme sou­venir de l’ex­péri­ence vécue.

      3. Que peuvent faire les festivaliers avec leur bracelet cashless ?

      Le bracelet cash­less est le mode de paiement idéal pour le fes­ti­va­lier, car il assure la sécu­rité des trans­ac­tions, réduit les temps d’at­tente afin qu’il puisse prof­iter du fes­ti­val et améliore son expérience.

      Con­crète­ment, un bracelet cash­less per­met de :

      • Véri­fi­er le sol­de et l’his­torique de ses transactions.
      • Recharg­er le bracelet cash­less via le site web ou l’ap­pli­ca­tion de l’événement.
      • Effectuer ses achats rapi­de­ment et facile­ment tout au long de l’événement.
      • Accéder au fes­ti­val et à des zones spé­ci­fiques, comme les VIP ou les couliss­es, en s’i­den­ti­fi­ant avec le bracelet cashless.
      • Prof­iter de l’événe­ment sans s’inquiéter, car le bracelet cash­less peut être blo­qué en cas de perte ou de vol.
      • Deman­der sans dif­fi­culté le rem­bourse­ment du sol­de restant.

        4. Pourquoi est-il intéressant pour l’organisateur de mettre en place un système cashless lors de son festival ?

        Les avan­tages du sys­tème cash­less pour les organ­isa­teurs de fes­ti­vals sont mul­ti­ples et vont bien au-delà du traite­ment des paiements, surtout si toutes ses pos­si­bil­ités sont bien exploitées et si les indi­ca­teurs clés de la réus­site du pro­jet sont pris en compte !

        Principaux avantages du cashless directement liés aux paiements lors du festival

        Lorsque nous pen­sons au cash­less pour les fes­ti­vals, la pre­mière (et par­fois la seule) chose qui nous vient à l’e­sprit est : un moyen de paiement. Quels en sont les avantages ?

        • Amélior­er la sécu­rité des flux de trésorerie.
        • Réduire les erreurs humaines dans les bars.
        • Sim­pli­fi­er la ges­tion des comptes des festivals.
        • Réduire les files d’at­tente et donc aug­menter les ventes.

        “Lorsqu’un fes­ti­va­lier est dans une file d’attente, chaque sec­onde qui passe est de l’argent que nous per­dons. Pou­voir dépenser vite, con­som­mer vite, se ressourcer vite… se trans­forme en revenu pour le fes­ti­val.” Car­les Martínez, CMO du fes­ti­val Mal­lor­ca Live

        Principaux avantages du système cashless pour augmenter les recettes d’un festival

        Lorsqu’un fes­ti­val met en place ce sys­tème, il en retire des avan­tages indi­rects qui aug­mentent ses recettes. En voici quelques exemples :

        Augmenter le panier moyen

        Avec ce sys­tème, le par­tic­i­pant recharge son bracelet cash­less à l’a­vance. Cette pre­mière dépense ayant lieu avant le fes­ti­val, il n’a pas l’impression de dépenser à nou­veau lorsqu’il est sur place. En out­re, en pou­vant récupér­er l’ar­gent non dépen­sé après l’événe­ment, le fes­ti­va­lier ne recharge pas unique­ment ce qu’il souhaite con­som­mer sur le moment, ce qui facilite le proces­sus de vente, en évi­tant les files d’at­tente, et engen­dre une aug­men­ta­tion des consommations.

        Réduire les coûts en ressources humaines

        Chaque serveur ou vendeur peut traiter plus de com­man­des dans le même laps de temps, réduisant ain­si le besoin en per­son­nel pour traiter le même nom­bre de commandes.

        Créer des offres de fidélité personnalisées

        L’or­gan­isa­teur de l’événe­ment peut seg­menter l’au­di­ence et pro­pos­er des offres réelle­ment personnalisées.

        Négocier des partenariats

        Les pos­si­bil­ités de par­rainage se mul­ti­plient avec la tech­nolo­gie RFID et le sup­port cash­less lui-même : il peut s’a­gir d’of­frir des acti­va­tions de mar­que de toutes sortes ou d’u­tilis­er la puce des bracelets cash­less (ou des cartes, si vous optez pour ce sup­port) comme espace pub­lic­i­taire pour y inclure le logo d’un sponsor.

        Le grand avantage indirect du cashless : les données

        Le sys­tème cash­less génère une grande quan­tité de don­nées, qui peu­vent être util­isées pour amélior­er l’op­ti­mi­sa­tion des ressources et le con­trôle des opéra­tions en temps réel pen­dant le fes­ti­val. Ces don­nées récoltées per­me­t­tent égale­ment la fidéli­sa­tion du pub­lic par des com­mu­ni­ca­tions et des pro­mo­tions pour les édi­tions futures de l’événement.

        En plus des avan­tages précédem­ment cités, met­tre en place un sys­tème cash­less offre les oppor­tu­nités suivantes :

        Statistiques détaillées

        En organ­isant un événe­ment cash­less, vous pou­vez accéder à des sta­tis­tiques détail­lées sur le com­porte­ment d’achat des par­tic­i­pants, comme les points de vente les plus pop­u­laires et les heures de pointe. Vous pou­vez égale­ment iden­ti­fi­er les per­son­nes qui dépensent le plus et les pro­duits qui se vendent le mieux.

        Gestion des publics

        Grâce aux infor­ma­tions présentes sur la puce du bracelet, il est pos­si­ble de gér­er de manière effi­cace et unifiée les droits, notam­ment les droits d’ac­cès, et les avan­tages par­ti­c­uliers de chaque type de par­tic­i­pant : grand pub­lic, VIP et staff.

        5. L’importance de la gestion de projet

        Si vous met­tez en œuvre un pro­jet de cette taille, qui est égale­ment trans­ver­sal, cou­vrant dif­férents domaines de l’événe­ment, vous devez organ­is­er votre équipe en con­séquence. Désignez un chef de pro­jet cash­less pour coor­don­ner les dif­férents domaines con­cernés et être la prin­ci­pale per­son­ne de con­tact avec votre four­nisseur de ser­vices cash­less.


        Pour une mise en œuvre réussie d’un sys­tème cash­less, entourez-vous de pro­fes­sion­nels et n’hésitez pas à télécharg­er cette présen­ta­tion des meilleures pra­tiques pour votre projet.

        Vous souhaitez met­tre en place un sys­tème cash­less lors de votre fes­ti­val et vous ne savez pas par où com­mencer ? Décou­vrez-en davan­tage en cli­quant sur le bou­ton ci-dessous :

        Organ­is­er un fes­ti­val cashless

        Articles Recommandés

        Vous êtes désormais abonné(e) à nos newsletters !