Créer du contenu vidéo avant, pendant, et après votre événement

Créer du contenu vidéo avant, pendant, et après votre événement

La réussite de votre événement passe en partie par une bonne campagne de commu­ni­cation. La vidéo repré­sente ainsi un outil de choix avec de nombreux avantages, comme la possi­bilité de la diffuser sur plusieurs canaux de commu­ni­cation à la fois. En quelques clics, vous pouvez partager une vidéo de promotion sur votre site web ou votre mini-site Weezevent, dans vos campagnes d’e‑mails, sur les diffé­rents réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter), ou encore sur des plate­formes vidéo (YouTube, Vimeo). Tout vous pousse à créer du contenu vidéo, et ce guide vous montre la voie pour vous lancer dans les meilleures condi­tions, avec des outils à la portée de tous, tels que Wibbitz.

Sommaire

  1. Commu­niquer en vidéo avant l’événement
  2. Poursuivre pendant l’événement
  3. Clôturer après l’événement

1. Communiquer en vidéo avant l’événement

Annoncer l’événement avec un teaser

Un teaser ou une bande-annonce est primordial pour lancer votre campagne de commu­ni­cation. Le Larousse en donne la définition suivante : “Phase initiale d’une campagne publi­ci­taire se présentant sous forme d’énigme, destinée à susciter et à maintenir l’attention du public.” Selon la plate­forme spécia­lisée dans l’hébergement de vidéo Wistia Video Analytics, 80% des personnes visionnant une vidéo de moins d’une minute y sont attentifs ; et plus la durée de la vidéo augmente, plus ce chiffre diminue. Votre teaser doit donc être court, percutant, et ses premières secondes doivent captiver le spectateur.

Utilisez des transi­tions rapides et des messages succincts pour créer une vidéo dynamique. Vous irez ainsi à l’essentiel et garderez les specta­teurs attentifs au moindre détail de votre vidéo.

Bpifrance a par exemple réalisé ce type de vidéo, avec des arguments qui donnent envie de se rendre à son événement :

Raconter son histoire et donner des chiffres clefs

Une vidéo rappelant les faits marquants de vos événe­ments passés est un bon moyen de retracer l’histoire et la création de votre événement, avec ses dates clefs et les personnes ayant participé à son succès. Voici ce que cela donne pour le Tour de France en 5 chiffres clefs :

Lancer sa billetterie

Au moment de l’ouverture de votre billet­terie, il peut être pertinent de publier une vidéo pour informer les intéressés sur la date d’ouverture, les modalités d’inscriptions, le prix des diffé­rents billets… Votre vidéo sera un très bon complément à votre teaser, et sera proba­blement vue par des personnes ayant raté ce dernier. Cette vidéo va donner confiance et envie aux poten­tiels parti­ci­pants. Vous devez y intégrer ce qu’on appelle un “call-to-action”, c’est à dire un appel à l’action, qui peut prendre les formes suivantes :

  • “Retrouvez les infor­ma­tions complètes sur notre site www.nomdelevenement.com”
  • “Inscrivez-vous en cliquant sur le bouton ci-dessus”
  • “Suivez-nous sur Instagram pour découvrir les prochaines têtes d’affiches”

Le FIBA Open a appliqué ce principe en vidéo :

Diffuser des interviews et reportages

Faites monter la pression auprès des personnes encore hésitantes à parti­ciper à votre événement. Montrez les coulisses de l’événement, réalisez des inter­views des principaux prota­go­nistes, et donner ainsi le sentiment que votre événement est imman­quable !

Informer les participants

C’est la dernière vidéo à préparer avant l’événement. Vos parti­ci­pants ont besoin de connaître les infor­ma­tions pratiques pour se rendre à votre événement en toute sérénité. Facilitez leur expérience et gagnez leur confiance simplement. Leur fidélité n’en sera que plus forte par la suite. C’est aussi le bon moment pour faire un rappel aux retar­da­taires qui ont oublié de réserver leurs billets. Encore une fois, pensez au call-to-action qui renvoie vers votre site web ou votre mini-site Weezevent.

Bpifrance montre encore l’exemple avec ses 10 conseils pour préparer sa journée à Bpifrance Inno Génération :

2. Faire vivre l’événement

Les absents n’ont pas toujours tort. Surtout lorsque vous organisez plusieurs événe­ments à des dates diffé­rentes. Si vous comptez sur un renou­vel­lement du public, en plus des habitués, il va falloir capturer les instants impor­tants de votre événement pour les diffuser par la suite. Que ce soit en direct ou après l’événement, sur Facebook, Instagram, YouTube ou tout autre support, partagez des vidéos de votre événement. Selon Facebook, les vidéos en “live” génèrent trois fois plus de vues que les vidéos dites “classiques”.

Si vous souhaitez être actif sur les réseaux sociaux, publiez à diffé­rents moments de la journée. Commencez par le programme de votre événement, avec ses inter­ve­nants et ses temps forts. Ensuite, publiez des infor­ma­tions exclu­sives sur le déroulé de la journée : résultats, inter­views des prota­go­nistes, citations des parti­ci­pants. Instagram est très adapté à cette pratique, notamment avec IGTV, dont le principe est détaillé ici. Le soir, il est intéressant de faire un récapi­tu­latif vidéo de la journée pour que les parti­ci­pants se la remémorent et que les absents s’en fassent une idée précise.

3. Poursuivre après l’événement

Publier un aftermovie

Après l’événement, il est important de continuer à commu­niquer pour entre­tenir un lien avec vos parti­ci­pants. Un récapi­tu­latif, dit “after­movie”, est apprécié des parti­ci­pants. Il sert à mettre en avant les temps forts de votre événement : témoi­gnages des parti­ci­pants, remise des trophées, chiffres clefs. Comme pour le teaser, le format doit être court et percutant. Il doit donner envie aux parti­ci­pants de revenir et aux absents d’assister à vos prochains événe­ments.

SCALE, parte­naire de Wibbitz, a par exemple réalisé cette vidéo :

Remercier participants et partenaires

Valorisez vos parti­ci­pants, vos parte­naires, et toutes les personnes ayant contribué à votre événement en les remer­ciant dans une vidéo spéciale. Ils se sentiront consi­dérés à leur juste valeur et compren­dront que vous avez apprécié leur présence.

Cela peut être l’occasion de teaser votre prochain événement avec des photos ou vidéos de l’édition terminée. De nombreuses options sont dispo­nibles, mais vous devez bien garder en tête que la commu­ni­cation autour de votre événement est essen­tielle. La venue des parti­ci­pants à votre événement et donc sa réussite en dépendent.

Partager cet article