Comment promouvoir mon évènement sur facebook ? 2/2

Comment promouvoir mon évènement sur facebook ? 2/2

Après avoir balayé dans un premier article le B.A.BA des publi­cités sur Facebook, nous vous proposons dans ce deuxième et dernier volet de mesurer les perfor­mances de vos campagnes et de les optimiser !

1/ Les chiffres (KPI) à suivre et Optimi­sa­tions

Dans cette partie, nous allons devoir distinguer deux types d’annonceurs : ceux qui vendent sur leur propre site via le widget Weezevent et ceux qui utilisent le mini site de Weezevent.

a/ Vous possédez votre propre site et avez la main dessus :

Dans ce cas de figure, vous allez pouvoir en toute simplicité implé­menter le pixel Facebook (code de suivi). Il vous permettra de remonter direc­tement dans l’interface le nombre de billets vendus. Vous pourrez également créer des « listes de remar­keting » et recibler les inter­nautes n’ayant pas acheté par exemple. Ce qui va être important ici ce sont donc les conver­sions (un inter­naute qui a acheté un billet). Votre principal indicateur de perfor­mance va être l’achat d’un billet via Facebook et c’est en fonction des conver­sions que vous allez optimiser vos campagnes.

b/ Vous utilisez le mini-site de Weezevent :

Vous n’avez pas de site et ne pouvez donc pas insérer le pixel. Ne vous inquiétez pas, d’autres indica­teurs vont vous permettre de savoir si vos campagnes sont perfor­mantes ! Vous pouvez notamment suivre le nombre de clics vers votre site web et le CPC (coût par clic) moyen. En fonction des ciblages, les CPC seront diffé­rents et vous serez en mesure de savoir ce qui vous rapporte le plus de trafic, à un coût plus réduit.

c/ Les stratégies d‘enchères

Que vous ayez votre propre site ou non, il va falloir mettre en place une stratégie d’enchères. C’est cette stratégie qui va influer sur votre budget. Vous avez deux possi­bi­lités : vous pouvez laisser Facebook gérer l’enchère pour vous ou vous pouvez vous en occuper vous-même. Si vous êtes novice, la première solution va vous permettre de ne pas trop vous soucier des coûts et le système va optimiser les enchères pour vous. Vous paierez au CPM (coût pour 1000 impres­sions = affichages de la publicité).

Si vous souhaitez avoir un contrôle total de vos campagnes et de vos enchères, le mieux est de passer sur le système d’enchères manuelles. Deux possi­bi­lités s’offrent alors à vous : payer au CPM ou au CPC (coût par clic).

d/ Les princi­pales optimi­sa­tions

Voici quelques indica­teurs à suivre :

  • Le nombre de billets vendus (si vous utilisez votre propre site)
  • Le nombre de clics que vous allez générer vers votre évènement
  • Le coût au clic moyen (CPC moyen)
  • Le taux de clics (ou CTR). Cela va vous indiquer si votre publicité intéresse les inter­nautes que vous avez ciblés

Même si la durée de vos campagnes est limitée dans le temps, vous allez pouvoir être en mesure de les optimiser en fonction des KPI cités ci-dessus et que vous allez suivre. Si un ensemble de publi­cités dépense beaucoup sans résultat derrière, vous pouvez baisser l’enchère ou tout simplement le mettre en veille.

Vous pouvez également tester des annonces. Toutes les annonces n’ont pas le même impact sur les inter­nautes. Tester diffé­rentes accroches, diffé­rents titres, diffé­rentes images et regardez quelle annonce est la plus perfor­mante !

Les optimi­sa­tions les plus fines vont se faire au cas par cas et je ne peux pas faire de généra­lités. Rentre en compte le nombre de clics que vous allez générer, le budget que vous pouvez y consacrer, le secteur d’activité sur lequel vous évoluez. Vous ne pouvez pas comparer deux campagnes Facebook : les inter­nautes touchés ne sont pas les mêmes, le secteur d’activité non plus, ni même la période.

2/ Les conseils d’Experts

En conclusion, voici un top 10 des conseils pour réussir ses campagnes Facebook :

  • Réflé­chissez en amont à votre structure de campagnes : quelle est ma cible ? Qui je veux toucher ? Sur quels appareils ?
  • Segmentez : Je ne le répèterai jamais assez mais c’est la clé. Et cela se fait en corré­lation avec le premier point. On ne crée pas une campagne Facebook sans avoir réfléchi à son objectif.
  • Dans l’idéal, segmentez vos par campagnes par Sexe / Age / Appareils / Centre d’intérêt
  • Suivez réguliè­rement les perfor­mances de vos campagnes pour ne pas vous laissez dépasser
  • Surveillez votre budget ! Le minimum par ensemble de publicité étant de 5€ par jour, les dépenses peuvent vite monter !
  • Ne vous y prenez pas à la dernière minute ! Vous pouvez commencer à diffuser vos publi­cités entre 3 semaines et 1 mois avant votre évènement. Et n’hésitez pas non plus à continuer pendant toute la durée de l’évènement.
  • Soignez vos visuels : Sur Facebook, le design est important. Il faut attirer l’œil de l’internaute, sans cesse sollicité. Sortez du lot. Démarquez-vous.
  • Mettez à jour votre publicité. Utiliser la même publicité (image + texte) pendant toute la durée de vos campagnes n’est pas idéal. Mettez en avant les dates, un compte à rebours, une news de dernière minute.
  • N’hésitez pas à mettre en veille les ensembles de publi­cités qui ne fonctionnent pas et d’en tester d’autres.
  • Enfin, renseignez-vous. Que ce soit auprès d’experts du SEM ou direc­tement sur internet, vous pouvez trouver des idées, de méthodes et des solutions pour optimiser vos campagnes. Vous ne serez jamais seuls, et c’est là le plus important !

Facebook est un canal d’acquisition extrê­mement puissant et en pleine crois­sance, alors n’hésitez plus !

Si vous souhaitez des infor­ma­tions complé­men­taires sur la création, la gestion et l’optimisation de vos campagnes Facebook, contactez-nous !

L’agence Ad’s Up pour le blog Weezevent

contact@ads-up.fr

Partager cet article