Index 2020 de l’égalité professionnelle femmes-hommes : Weezevent obtient une note de 89/100

Weezevent a obtenu une note globale de 89/100 à l’index de l’égalité femmes-hommes 2020, une disposition introduite par la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » du 5 septembre 2018*.

Weezevent est convaincue que la mixité et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes sont des facteurs essentiels de progrès social et de performance durable. Et si cela passe d’abord par une égalité de rémunération, d’autres enjeux tout aussi forts sont portés par Weezevent : mixité des métiers, des postes-clés et de l’encadrement, équilibre des temps de vie, évolution des mentalités, avec la lutte contre les stéréotypes de genre, contre les agissements sexistes, les discriminations et les violences.

Le score de Weezevent en détails

Le résultat de Weezevent pour l’année 2020 dépasse largement les 75 points sur 100 (minimum légal) et atteint 89 points sur 100. Weezevent est fière de ce résultat obtenu dès la première année de calcul :

Critères
Score obtenu
Score maximum
Ecart de rémunération (en %)
36 points
40 points
Ecarts d’augmentations individuelles (en pts de % ou en nombre équivalent de salariés)
35 points
35 points
Pourcentage de salariés augmentés au retour d’un congé maternité (en %)
INCALCULABLE
15 points
Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations
5 points
10 points
Total des indicateurs calculables
76 points
85 points
Total sur 100
89 points
100 points

Méthodologie de calcul

Le score de l’index est calculé au titre de l’année civile 2020, sur un total de 100 points, en prenant en compte les critères suivants :

  • Écart de rémunération femmes-hommes ;
  • Écart de taux d’augmentations individuelles ;
  • Nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité ;
  • Parité parmi les 10 plus hautes rémunérations.

Si la note obtenue est inférieure à 75 points, des mesures correctives et le cas échéant, des mesures de rattrapage salarial doivent être mises en place. Celles-ci doivent permettre d’atteindre l’objectif d’égalité salariale entre les femmes et les hommes avec un niveau de résultat de 75 points minimum au bout de 3 ans.

 

*Depuis le 1er mars 2020, les entreprises françaises de plus de 50 salariés sont tenues de publier un index, basé sur 5 critères, qui permet de mesurer leurs efforts en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Cette obligation entre dans le cadre de la loi Avenir du 5 septembre 2018 qui vise à terme la suppression des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes.