Comment organiser un vide dressing ?

Comment organiser un vide dressing ?

Organ­is­er un vide-dress­ing n’est pas une mince affaire ! Vous devez pren­dre en compte de nom­breux aspects tels que la ges­tion des par­tic­i­pants, l’organisation admin­is­tra­tive et la pro­mo­tion de votre événe­ment. Il vous fau­dra aus­si organ­is­er un inven­taire une fois vos vête­ments triés.

Lisez atten­tive­ment cet arti­cle pour savoir com­ment organ­is­er un vide-dress­ing dans les meilleures conditions !

Som­maire


    1. Effectuer une déclaration de son vide-dressing auprès de sa mairie

    Le pre­mier aspect à pren­dre en compte pour organ­is­er un vide-dress­ing est l’aspect régle­men­taire. En effet, la lég­is­la­tion en vigueur stip­ule qu’il est néces­saire d’effectuer une déc­la­ra­tion par let­tre recom­mandée de la vente au déballage.

    Cette déc­la­ra­tion doit être effec­tuée 5 jours avant le début du vide-dress­ing et doit respecter les étapes suivantes :

    • Télécharg­er le for­mu­laire 13939*01 de “déc­la­ra­tion préal­able d’une vente au débal­lage
    • Rem­plir le doc­u­ment de manière manuscrite ;
    • Envoy­er le doc­u­ment par let­tre recom­mandée avec accusé de récep­tion à la mairie de votre commune.

    Il est à not­er que cer­taines mairies acceptent le dépôt de la déc­la­ra­tion préal­able d’une vente du débal­lage en main pro­pre. Il est néces­saire de se ren­seign­er auprès de sa mairie pour savoir si cela est possible.

    La déc­la­ra­tion de son vide-dress­ing auprès de la mairie de son domi­cile est oblig­a­toire et à défaut de déc­la­ra­tion, vous risquez une amende qui peut s’élever jusqu’à 15 000 €.

    2. Que dit la législation sur les vide-dressings ?

    Avant de se lancer corps et âme dans l’organisation de votre vide-dress­ing, vous devez pren­dre en compte cer­tains aspects de la législation :

    Vous ne pou­vez pas organ­is­er plus de deux débal­lages par an. Les vide-maisons sont égale­ment com­pris dans le décompte.

    Il est à not­er que la vente ne doit pas dépass­er la durée effec­tive de 2 mois sur le même lieu. En cas de non-respect de la durée d’autorisation, la loi prévoit une amende de 1 500 € qui peut attein­dre 3000 € en cas de récidive.

    Le vide-dress­ing doit com­pren­dre unique­ment des objets per­son­nels et usagés. Il est inter­dit de ven­dre des arti­cles neufs ou des pro­duits ali­men­taires sans autorisation.

    Par ailleurs, il est pro­hibé d’effectuer un vide-dress­ing sur la voie publique.

    3. Effectuer la sélection des vêtements de votre vide-dressing

    Un vide-dress­ing digne de ce nom doit faire l’objet d’une sélec­tion d’articles que vous souhaitez ven­dre à vos poten­tiels visiteurs.

    • Tri com­plet de la garde-robe : vous allez devoir effectuer le tri com­plet de votre garde-robe et celle de votre famille. Priv­ilégiez un classe­ment par caté­gories : robes, pan­talons, chaussures…
    • N’oubliez pas les acces­soires : les acces­soires devront être séparés des vête­ments. Ain­si, si vous avez des foulards, cein­tures, cra­vates, bijoux fan­taisie ou autres ; n’hésitez pas à les tri­er par sous-caté­gories. Notam­ment si les acces­soires représen­tent une part impor­tante de votre vide-dressing !

    4. Effectuer la promotion d’un vide-dressing

    Le suc­cès de son vide-dress­ing est con­di­tion­né par une pro­mo­tion effi­cace auprès de son entourage, ses voisins mais égale­ment sur inter­net et les réseaux soci­aux. Voici quelques pistes à explor­er pour faire venir en masse de poten­tiels acheteurs !

    • Réseaux soci­aux : les réseaux soci­aux sont très effi­caces pour pro­mou­voir son vide-dress­ing. Ain­si, vous pou­vez annon­cer l’événe­ment sur Face­book ou le partager sur des groupes spé­cial­isés : c’est totale­ment gra­tu­it et cela per­me­t­tra d’atteindre le max­i­mum de poten­tiels intéressés !
    • Bouche-à-oreille : il n’y a rien de plus effi­cace que ce mode de com­mu­ni­ca­tion pour annon­cer l’organisation d’un vide-dress­ing. Ain­si, vous pou­vez par exem­ple envoy­er un e‑mail ou SMS groupé ou encore informer vos con­tacts sur des appli­ca­tions du style What­sapp par exemple.
    • Affichettes : la pro­mo­tion d’un vide-dress­ing peut-être effec­tué par le moyen d’af­fichettes que vous pou­vez dif­fuser dans votre quarti­er. Priv­ilégiez les entrées d’immeubles, les com­merçants de prox­im­ité ou encore les pare-bris­es de voiture. L’aide d’un mem­bre de votre famille serait la bienvenue !
    • Infor­ma­tions essen­tielles : n’oubliez pas d’indiquer des infor­ma­tions comme le lieu de l’événe­ment ain­si que l’heure et la date. Si vous habitez dans un immeu­ble, il fau­dra indi­quer l’étage et le code à l’entrée. N’hésitez pas à laiss­er votre numéro de télé­phone pour informer les poten­tiels acheteurs qui n’arrivent pas à trou­ver l’en­droit exact où se déroule le vide-dressing.

    5. Les précautions à prendre avant le jour J du vide dressing

    Une bonne organ­i­sa­tion de son vide-dress­ing va de pair avec ces quelques pré­cau­tions à prendre :

    • Prévenir les voisins : il est impor­tant de prévenir le voisi­nage de la gêne qu’un vide-dress­ing peut occa­sion­ner. En effet, l’or­gan­i­sa­tion de ce type d’événe­ment va entraîn­er un encom­bre­ment de voitures et plus de pas­sage. Par ailleurs, vos voisins seraient de poten­tiels acheteurs.
    • Sécuris­er vos biens : pour les biens que vous ne souhaitez pas ven­dre, il est indis­pens­able de les stock­er et de les sécuris­er dans une pièce fer­mée à clé pour éviter le moin­dre vol ou casse.

    6. Soignez la présentation du vide-dressing

    La présen­ta­tion du vide-dress­ing est vitale pour met­tre en avant les dif­férents objets que vous allez ven­dre. Il est essen­tiel d’afficher les prix de manière claire pour faciliter les ventes.

    Priv­ilégiez une présen­ta­tion soignée pour met­tre en valeur vos vête­ments, acces­soires ou chaus­sures et ain­si encour­ager les ventes !

    Vous pou­vez par exem­ple effectuer un classe­ment par :

    • Tailles ;
    • Prix (qui doivent être affichés clairement) ;
    • Mar­ques ;
    • Couleur.

    7. Quel matériel dois-je prévoir pour organiser un vide-dressing ?

    L’organisation d’un vide dress­ing digne de ce nom implique de s’équiper du matériel adéquat comme :

    • Un fond de caisse : pré­parez des pièces pour pou­voir ren­dre la mon­naie à vos acheteurs. Une sacoche ou sac banane vous per­me­t­tra de stock­er votre recette !
    • Col­la­tions : pour ajouter une pointe de con­vivi­al­ité dans votre vide-dress­ing, vous pou­vez prévoir des bois­sons comme de l’eau, du café, des sodas…
    • Sacs : les acheteurs doivent pou­voir emporter les vête­ments, chaus­sures ou acces­soires dans les meilleures con­di­tions. Ain­si, il est impor­tant de fournir des sacs de dif­férentes tailles pour per­me­t­tre à vos clients d’emporter les dif­férents objets dans les meilleures conditions.
    • Affichage des prix : prévoyez des pan­car­tes pour affich­er le prix de chaque objet avec des pinces pour pou­voir les fixer.
    • Cin­tres : vous devrez prévoir des cin­tres pour les jupes et les pantalons.

    Vous êtes main­tenant prêts à organ­is­er votre vide-dress­ing. Pour vous aider dans votre organ­i­sa­tion, les solu­tions Weezevent sont à votre disposition.

    En savoir plus

    Articles Recommandés

    Vous êtes désormais abonné(e) à nos newsletters !