Témoignage de la Papoterie – ateliers de décor sur céramique

Témoignage de la Papoterie – ateliers de décor sur céramique

Rencontrez Laura, jeune organisatrice d’ateliers de décors sur céramique, elle a lancé la Papoterie en 2017, des ateliers qui offrent à ses participants un moment convivial et créatif dans des lieux originaux à Paris

Bonjour, pouvez-vous vous présenter ?

Laura, fonda­trice de la Papoterie. La Papoterie propose des ateliers de décor sur céramique à Paris. Les ateliers ont surtout lieu à la Recyclerie, au Pavillon des Canaux et au Hasard Ludique.

J’ai toujours adoré les activités manuelles, j’ai tout testé ! La peinture, la menui­serie, le tricot, la couture, et j’en passe. Puis j’ai découvert l’univers de la céramique : le travail de la terre, les diffé­rentes techniques de décor, l’application de l’émail, la cuisson, etc. C’est un artisanat très riche, la création n’a pas de limite en céramique ! On peut imaginer toutes sortes de formes et de décors. Il y en a pour tous les goûts.

J’ai suivi quelques ateliers de modelage, tournage et techniques de décor. J’adore le processus de décor, imaginer la bonne combi­naison de forme, couleurs et motifs.

L’activité que je propose est acces­sible à tous. Elle convient à des parti­ci­pants aguerris, qui connaissent bien l’univers de la céramique, qui ont le talent et l’expérience pour faire un travail d’artiste ! Mais aussi aux débutants, qui n’ont pas forcément l’habitude de faire des activités créatives / manuelles. On peut concevoir un joli décor sur céramique sans être un pro du dessin et avoir des doigts de fée ! Je propose pas mal d’exemples et de techniques de décor faciles. La plupart des parti­ci­pants viennent tout simplement pour faire quelque chose de différent le temps d’une après-midi. C’est toujours satis­faisant de créer quelque chose soi-même. Et puis les ateliers c’est aussi un moment convivial, on vient pour se détendre.

témoignage-atelier-papoterie-assiette

Comment est venue cette idée d’ateliers et depuis combien de temps existent-ils ?

J’ai découvert l’activité de décor sur céramique au Canada. J’ai habité à Montréal pendant 4 ans, et j’allais réguliè­rement boire un café et peindre un pot au café-céramique ! C’est un concept très répandu au Québec, et plus globa­lement en Amérique du Nord et en Angle­terre. C’est un café ou l’on peut choisir une pièce de céramique (parmi de nombreux modèles), la décorer à sa guise. Décorer une pièce demande de la patience car il faut mettre plusieurs couches d’email et attendre qu’elles sèchent, donc entre deux couches on peut siroter une limonade !

Le café-céramique de Montréal était ouvert 7jours/7 jusqu’à 23h ! On pouvait venir à toute heure peindre un pot. Ça m’a beaucoup plu. Alors en rentrant en France j’ai imaginé un lieu du même style et je souhai­terais l’ouvrir à Paris ! Je commence par les ateliers puis à terme La Papoterie sera un espace à part entière, dédié à la céramique ! Ce sera un café / atelier / lieu d’exposition. On pourra y venir prendre le café, décorer un pot, découvrir les créations de céramistes profes­sionnels. Je souhaite proposer une grande variété de pièces à peindre ainsi qu’une large palette de couleurs.

En attendant l’ouverture de cet espace, je propose mes ateliers à La Recyclerie, au Pavillon des Canaux et au Hasard Ludique. Lorsque j’ai commencé j’organisais les ateliers chez moi, entre amis. Je n’avais pas encore de four, ce n’était pas pratique ! Je devais aller faire cuire les pièces dans une petite boutique parisienne qui louait son four. Puis j’ai investi dans un four à céramique et j’ai lancé les premiers ateliers ouverts au public en novembre 2017. Au début je faisais un atelier par mois, à présent c’est un par semaine !

 

témoignage-atelier-papoterie-groupe

Pourquoi avoir choisi Weezevent ? Quel était votre besoin initial ?

Quand j’ai commencé au Hasard Ludique, fin novembre, je n’avais pas encore de page ou site web. Ce n’était pas obliga­toire dans la mesure où j’étais inscrite dans la program­mation du lieu, j’allais trouver des parti­ci­pants. Sauf que très vite, il fallait que je propose un système de billet­terie. Je préférais éviter le paiement sur place, la billet­terie en ligne permet de mieux gérer ses inscrip­tions, de limiter les places par atelier et d’avoir une plate­forme en ligne. Pratique et simple, ça m’a paru tout de suite la bonne solution.

Comment j’ai connu Weezevent ? Pour être honnête j’ai recherché sur internet les solutions existantes et je suis tombée immédia­tement sur cette solution. Utili­sa­trice en tant que parti­ci­pante à des événe­ments (théâtre, concert ou atelier), la solution me parlait, je savais que ça allait être simple pour mes parti­ci­pants. Et je n’ai eu aucune diffi­culté à utiliser la solution dès le début.

Comment utilisez-vous Weezevent aujourd’hui ? Est-ce que la solution répond à toutes vos attentes ?

La solution m’aide princi­pa­lement à gérer mes inscrits pour chaque atelier, j’ai une vue sur les inscrip­tions, je peux limiter le nombre de place et les données récoltées sont vraiment ce qui m’intéresse le plus pour nourrir mon business plan, recon­tacter les personnes pour les inviter à récupérer leurs pièces après l’atelier, etc. La plate­forme m’aide aussi sur ma compta, on voit tout de suite ses recettes par atelier, c’est pratique.
Et puis côté parti­cipant, ça répond à mes attentes aussi, c’est esthé­tique et clair, c’est une des choses qui m’ont fait choisir Weezevent. Ma billet­terie en ligne est aussi une vitrine, le fait de la person­na­liser et qu’elle soit simple d’usage c’est parfait.

 

Qu’est-ce que cela a changé ou amélioré pour vos ateliers ?

Du temps, simple d’utilisation ça me sauve du temps et me facilite la vie, c’est comme cela que je vois le coût de la solution : c’est du temps en moins à passer sur mes inscrip­tions et les données à récupérer et traiter en 2 clics ! On comprend les bases très vite, moi qui ne suis pas une grande patiente sur tout ce qui est infor­ma­tique, c’est parfait, je n’ai pas à chercher longtemps pour confi­gurer ce que je veux, c’est ce que j’aime avec la solution.
C’est visuel et intuitif.

Quand on organise des ateliers, ou n’importe quel événement, on a pleins de choses auxquelles penser, donc ce n’est pas de refus d’avoir une solution qui fait gagner du temps comme celle-ci. Tout est géré au même endroit, ça me mâche le travail sur le suivi des parti­ci­pants, la limite de place et avec un mini-site très simple à person­na­liser. Par exemple, pour mon dernier atelier j’ai voulu ajouter un nouveau tarif, en 5 min c’était fait et j’ai pu l’enlever tout aussi vite.

 

 

Que souhaiteriez-vous avoir comme fonctionnalités ou services en plus (ou autrement) ?

Mes ateliers sont fréquents, j’ai très vite beaucoup d’événements, avoir un fichier qui réunit toutes les données parti­ci­pantes de tous mes événe­ments ce serait parfait. C’est mon choix de ne pas avoir fait un seul événement avec un mode séance, comme les lieux changent souvent, je veux éviter toute confusion côté parti­ci­pants. Mais du coup je ne peux pas avoir une vue d’ensemble et détaillée de mes parti­ci­pants (combien de fois sont-ils venus ? quel est le panier moyen ? est-ce qu’ils viennent seul ou à plusieurs ? …) plein d’informations qui me permettent d’alimenter ma connais­sance client et de faire évoluer mon business plan pour modéliser mon projet à long terme.

Et 2e point, c’est l’idée d’afficher les dernières places restantes, par exemple les 5 dernières, pour éviter le cas de deux amies qui souhaitent venir alors qu’il ne reste qu’une place, l’une prend la dernière sans le savoir et la seconde n’en a plus. J’ai eu le cas il n’y a pas longtemps et du coup ça demande à la rembourser ou à leur proposer une nouvelle date, c’est dommage. D’ailleurs, lorsque je déplace un parti­cipant d’événement, le fait de pouvoir l’intégrer dans mes données pour ne pas perdre le fil ce serait optimum !

témoignage-atelier-papoterie-groupe

Quels conseils pour d’autres utilisateurs ou organisateurs ?

Il ne faut pas hésiter à chercher, être curieux dès le départ pour voir toutes les fonction­na­lités possibles sur la plate­forme, dès les premières utili­sa­tions.

Il y a plein de choses à découvrir dès le début et c’est dommage de les voir par la suite et de se donner du travail en plus pour rien par exemple. Un conseil à appliquer même pour moi-même d’ailleurs !
J’ajouterais aussi, d’étudier les fonction­na­lités avant, de se demander ce qu’on veut tirer de la solution, quelles infor­ma­tions on souhaite avoir pour voir les fonction­na­lités sur Weezevent qui vont y répondre.

Quels sont les futurs projets pour la Papoterie ?

A long terme j’aimerais trouver un lieu de rassem­blement et sortir un peu du format atelier, avoir quelque chose de plus libre et avec toujours plus de choix de pièce et de couleurs.

 

Où la retrouver :
Facebook
Insta

Partager cet article