Concert-test Ambition Live Again (Paris) : le dispositif de contrôle du pass sanitaire déployé par Weezevent

Concert-test Ambition Live Again (Paris) : le dispositif de contrôle du pass sanitaire déployé par Weezevent

Weezevent était le parte­naire tech­nologique du con­cert-test se ten­ant à l’Accor Are­na de Paris ce 29 mai 2021, en col­lab­o­ra­tion avec PRODISS, AP-HP, Accor Are­na, Direc­tion Générale de la San­té et IN Groupe. Nos équipes ont pu déploy­er leurs savoir-faire grâce à la con­fi­ance accordée par le PRODISS et l’AP-HP, que nous remer­cions chaleureusement.

Décou­vrez en images le dis­posi­tif de con­trôle du pass san­i­taire déployé pour l’événement Ambi­tion Live Again : 5 000 spec­ta­teurs sans dis­tan­ci­a­tion sociale, avec l’ambition d’évaluer un pro­to­cole spé­ci­fique pour la reprise d’événements en con­fig­u­ra­tion debout et sans dis­tan­ci­a­tion physique.

Som­maire

  1. Résumé du protocole
  2. Inscrip­tion pour par­ticiper à l’étude
  3. Prise de ren­dez-vous pour dépistage
  4. Con­trôle des pass san­i­taires aux entrées
  5. Con­trôle des bil­lets aux entrées
  6. Dépôt de l’au­to-prélève­ment sali­vaire le jour J
  7. Pro­to­cole pen­dant le concert
  8. Auto-prélève­ment 7 jours après le concert

1. Résumé du protocole

Ambi­tion Live Again est une expéri­men­ta­tion inédite en Europe dont le but est d’évaluer les risques de trans­mis­sion du Covid-19 lors d’un con­cert à grande échelle, en con­fig­u­ra­tion debout et non distancié.

Des pro­fes­sion­nels du spec­ta­cle mobil­isés au sein du PRODISS et une équipe de sci­en­tifiques de l’Assistance Publique — Hôpi­taux de Paris mènent cette étude pour que les con­certs et spec­ta­cles repren­nent vie.

Retrou­vez les étapes du pro­to­cole en vidéo : Ambi­tion Live Again – Pour que le LIVE reprenne vie… VITE !

2. Inscription pour participer à l’étude

Plus de  20 000 per­son­nes se sont inscrites sur ambitionliveagain.org grâce à un mod­ule d’inscription Weezevent afin de par­ticiper à l’étude.

3. Prise de rendez-vous pour dépistage

Par­mi les inscrits, 7 500 ont été tirés au sort et sélec­tion­nés pour réalis­er un test antigénique à l’Accor Are­na 3 jours avant le con­cert. La réser­va­tion du créneau de dépistage pou­vait être réal­isée en ligne via un mod­ule de réser­va­tion Weezevent.

Les par­tic­i­pants devaient oblig­a­toire­ment obtenir un résul­tat de test négatif pour par­ticiper à l’étude. Ils ont été répar­tis aléa­toire­ment dans 2 groupes : 5 000 dans le groupe “expéri­men­tal” qui assiste au con­cert, et 2 500 dans le groupe “con­trôle” qui reste chez soi le jour J.

tests-j-3

4. Contrôle des pass sanitaires aux entrées

Un pre­mier rideau con­trôlait les tests de dépistage afin de laiss­er entr­er ou non les par­tic­i­pants. Un masque et du gel étaient dis­tribués à cha­cun d’entre eux.

5. Contrôle des billets aux entrées

Un deux­ième rideau de con­trôle val­idait ou non les tick­ets d’entrée. C’est aus­si à ce moment qu’intervient la fouille. Ce dis­posi­tif en 2 étapes (scan du pass san­i­taire, puis du bil­let) a per­mis aux par­tic­i­pants de pré­par­er les doc­u­ments à présen­ter au bon moment pour chaque étape.

6. Dépôt de l’auto-prélèvement salivaire du jour J

Après les con­trôles, les par­tic­i­pants ont déposé un auto-test sali­vaire réal­isé le jour J. Les par­tic­i­pants du groupe “con­trôle” en ont égale­ment réal­isé un et l’ont envoyé par la Poste.

7. Protocole pendant le concert

Aucune dis­tan­ci­a­tion n’était req­uise pen­dant le con­cert, mais un pro­to­cole san­i­taire strict a été mis en place pour lim­iter la trans­mis­sion du virus entre les participants :

  • port du masque obligatoire
  • mise à dis­po­si­tion de solu­tion hydroalcoolique
  • pas de bars ni de restauration
  • ven­ti­la­tion opti­misée de la salle
  • dépistage des équipes de pro­duc­tion et artistes

8. Auto-prélèvement 7 jours après le concert

Une semaine après le con­cert, l’ensemble des par­tic­i­pants vont ren­voy­er un sec­ond auto-prélève­ment sali­vaire par cour­ri­er afin de com­par­er le taux de pos­i­tiv­ité des 2 groupes de personnes.

Les pre­miers résul­tats seront pub­liés dans 1 mois. Ils per­me­t­tront d’évaluer les pro­to­coles san­i­taires néces­saires pour enfin se retrou­ver dans les fes­ti­vals et les salles de con­certs en con­fig­u­ra­tion debout !


Crédits pho­tos :

  • © Jean-Louis Car­li / Aléa / PRODISS
  • © Stéphane Alla­man / Aléa / PRODISS
  • © Antho­ny Ghnas­sia / INDOCHINE

Partager cet article