Comment financer son festival : 6 pistes à explorer

Comment financer son festival : 6 pistes à explorer

Pour organiser un festival, comme n’importe quel événement, il est nécessaire de prévoir un budget. Son anticipation et sa gestion minutieuse vous permettront de proposer un événement à la hauteur de vos attentes (et de celles de vos participants).

Les sommes engagées pour ce type d’événement peuvent grimper rapidement ! Pour éviter d’avoir à vous appuyer sur vos fonds personnels, il est important de vous pencher suffisamment en amont sur la question du financement de votre festival.

Avec la lecture de cet article, explorez les différentes pistes de financement qui s’offrent à vous et trouvez celles qui correspondent à votre projet et ses ambitions.

Sommaire


    1. Sponsoring et Partenariats

    En fonction du type d’événement que vous organisez, de son lieu et son public, vous pouvez attirer des organisations qui vous aideront financièrement ou matériellement.

    Préparez une présentation de votre festival, comprenant les avantages à devenir votre sponsor, et envoyez-la à des marques, entreprises et institutions.

    Astuce : Aidez-vous de nos conseils et modèle de lettre de sponsoring pour adresser vos demandes et attirer l’attention sur votre événement !

    Que l’aide reçue soit en numéraire (financière), en nature (matérielle) ou en compétence, elle sera toujours proportionnelle à la valeur que votre partenariat leur apporte. Vous avez donc tout intérêt à le rendre attractif !

    « Recevoir des aides via des partenariats nous permet de faire des choses encore plus belles et plus grandes » Julien Gaona Co-organisateur — Positiv Festival

    Une fois plusieurs contrats mis en place, pourquoi ne pas réunir vos partenaires autour d’un événement convivial pour les remercier de leur implication ? Vous pouvez également envisager de leur proposer un espace VIP dédié pendant l’événement.

    Pour Arnaud Lavergne, Responsable Partenariats de We Love Green, les partenariats sont “une question de relation de confiance”. L’idée étant de fidéliser vos partenaires, pour que les accords négociés se renouvellent d’années en années.

    2. Mécénat et subventions

    Si votre événement est porteur d’une démarche artistique, des entreprises pourraient être intéressées pour vous accompagner en tant que mécènes. Renseignez-vous sur les entreprises qui apportent ce type de soutien pour des festivals du même type que le vôtre, et présentez-leur votre projet.

    Il est probable que le gouvernement de votre pays propose différents fonds pour subventionner les initiatives positives pour les citoyens, n’hésitez pas à entamer les démarches nécessaires pour les obtenir.

    3. Droit d’exploitation

    De nombreux organisateurs de festivals proposent à des prestataires externes d’offrir leurs services durant l’événement. Il peut s’agir de stands de nourritures (food trucks), de prestations (maquillage, tatouages éphémères, etc.) ou encore de ventes diverses.

    Explorez la possibilité de faire payer un droit d’exploitation (droit d’entrée, concession) aux professionnels souhaitant participer à votre événement, et qui en tireront un bénéfice. Restaurateurs, commerçants, artisans… Nombreux sont ceux susceptibles d’être intéressés par votre festival pour y proposer leurs services ou produits à vos participants.

    4. Dons et crowdfunding

    Faites appel à la générosité individuelle et aux investisseurs pour récolter des fonds supplémentaires et financer l’organisation de votre festival.

    N’écartez pas les dons de votre stratégie de financement ! Vous pouvez solliciter directement votre réseau ou bien présenter votre projet sur la plateforme de crowdfunding de votre choix.

    5. Billetterie

    Pour financer une partie de votre festival et permettre son organisation, vous pouvez rendre sa participation payante !

    Grâce à l’utilisation d’un logiciel de billetterie en ligne, vous pouvez gérer facilement les inscriptions à votre événement. En plus de pouvoir suivre les ventes au fur et à mesure (et donc anticiper le nombre total de participants), utiliser une billetterie en ligne vous permet de commencer à générer des recettes avant même l’ouverture du festival.

    Astuce : Weezevent vous reverse vos recettes de billetterie tous les 15 jours, ce qui vous permet de réinvestir l’argent récolté dans d’autres postes de dépenses !

    Pour vendre davantage de billets, réfléchissez à une stratégie de mise en vente échelonnée (billets early birds) et alléchante (promotions diverses).

    6. Dépenses sur place

    Toutes les pistes de financement mentionnées ci-dessus vous permettent de dégager des revenus avant la tenue de votre festival. Mais, bien entendu, vous devez également prendre en compte les dépenses prévisionnelles de vos festivaliers. Il est d’usage de proposer des produits et des biens de consommation payants, comme le food & beverage, le merchandising, certaines activités exclusives, etc., qui vous permettront de générer des revenus supplémentaires.

    Astuce : Le cashless est une technologie particulièrement adaptée pour faciliter la gestion des flux monétaires au sein d’un festival. Nous vous conseillons de vous renseigner sur ses avantages et de déterminer, grâce aux conseils experts d’un prestataire comme Weezevent, si son utilisation est pertinente pour votre événement.

    Pourquoi organiser un festival “cashless” ?

    “À chaque fois que je parle du cashless, je donne toujours le même exemple : si je veux 3 bières, 2 Breizh Cola, 1 Orangina, et que je vous ramène 2 verres, combien je vous dois ? Faites vite, il y a du monde derrière ! Personne n’a jamais pu me répondre… Aujourd’hui la question ne se pose plus, c’est l’appareil qui fait le travail. Pour nous, le cashless a surtout permis de simplifier le travail des bénévoles et de limiter les erreurs.” Jérôme Tréhorel, Directeur du festival des Vieilles Charrues


    Nous venons de le voir, de nombreuses options s’offrent à vous pour envisager le financement de votre festival. Pour continuer votre lecture sur le sujet de l’organisation d’un festival, découvrez notre article “Organiser un festival en 7 étapes”.

    Envie d’aller plus loin ? Téléchargez gratuitement “Le guide pratique de l’organisateur de festival”, un livre blanc gratuit au contenu riche et varié pour vous guider dans toutes les étapes de votre festival.

    Articles Recommandés

    Vous êtes désormais abonné.e à nos newsletters !