L’activité événementielle en 2022 : Pierre-Henri Deballon sur BFM Business

L’activité événementielle en 2022 : Pierre-Henri Deballon sur BFM Business

« Mal­gré l’inflation, nous avons fait le choix fort de ne pas aug­menter nos prix pour soutenir la filière. »

Le 25 Août 2022,Pierre-Henri Debal­lon, CEO de Weezevent, était l’invité de BFM Business.

Dans cette inter­view, il évoque l’implication de Weezevent sur le fes­ti­val Rock-en-Seine, qui vient clore cette sai­son esti­vale 2022 record. Depuis 2016, les solu­tions de con­trôle d’accès et de cash­less sont déployées sur le site de l’événement. Con­cer­nant le cash­less, Weezevent équipe égale­ment les plus gros fes­ti­vals européens, comme Paléo Fes­ti­val en Suisse, Boom Fes­ti­val au Por­tu­gal, Fes­ti­val Inter­na­cional de Benicàs­sim en Espagne, Dour en Bel­gique, ou encore Fre­quen­cy en Allemagne.
Cette expan­sion à l’international à été soutenue par l’acquisition de Play­Pass, le con­cur­rent Belge de Weezevent. Depuis cette fusion, Pierre-Hen­ri annonce une forte aug­men­ta­tion de l’activité inter­na­tionale, passée de 20% à 50% de l’activité globale.

Ce sont ensuite la crise du Covid-19, l’actualité socio-économique et leur impact sur Weezevent qui sont dis­cuté. Avec des finances saines et une cul­ture de la rentabil­ité forte, la société a été en mesure de pour­suiv­re ses activ­ités pen­dant une année com­plète­ment à l’arrêt pour le secteur événe­men­tiel. Weezevent annonce ain­si un bilan annuel posi­tif, là où cer­taines sociétés con­cur­rentes ren­con­trent d’importantes difficultés.

Résol­u­ment opti­miste quant à l’issue de la sit­u­a­tion, le défi de 2021 aura été de se pré­par­er à une reprise impor­tante des événe­ments, afin de pou­voir soutenir un grand nom­bre d’organisateurs et de les aider à recon­quérir leur pub­lic en 2022. Événe­ments sur des durées plus longues, jauges plus fortes et taux de rem­plis­sages élevés, Weezevent con­state que le souhait de retour aux événe­ments et à la fête était bien réel. Une obser­va­tion est néan­moins faite sur l’impact de la baisse du pou­voir d’achat, con­duisant à une mod­i­fi­ca­tion des habi­tudes de con­som­ma­tion avec une part des achats de bil­lets en dernière minute plus impor­tante qu’auparavant.

Enfin, l’ab­né­ga­tion de l’ensemble des équipes Weezevent a per­mis de com­pos­er avec des dif­fi­cultés d’approvisionnement, l’inflation qui impacte les organ­isa­teurs, et l’important roule­ment du per­son­nel que la crise a engen­dré. Mal­gré cela, pour con­tin­uer à soutenir la fil­ière événe­men­tielle, Weezevent a fait le choix de ne pas aug­menter ses prix en Europe, mal­gré des coûts de pro­duc­tion plus importants.

Pour en savoir plus, visu­alisez l’interview com­plète ci-dessous :

Pour rejoin­dre nos équipes et par­ticiper à l’aven­ture Weezevent, pos­tulez à nos offres en ligne :

Décou­vrir les offres

Articles Recommandés

Vous êtes désormais abonné(e) à nos newsletters !