[TEAM] À la rencontre de Valentin, Chef de projet digital – Product owner

[TEAM] À la rencontre de Valentin, Chef de projet digital – Product owner

Valentin a rejoint l’équipe Weezevent en tant que Chef de Projet Digital pour améliorer et faire évoluer notre produit. Rencontre.

Que faisais-tu avant Weezevent ?

J’ai commencé en tant que chef de projet web aux Eurockéennes de Belfort, en 2011. Je suis finalement resté 6 éditions, en étoffant mes diffé­rentes missions au fur et à mesure : gestion du parc infor­ma­tique, « consulting » digital pour les diffé­rents pôles du festival.

Valentin au centre entouré du staff communication des Eurocks – Crédit photo ©Christain Deschler
Valentin au centre entouré du staff commu­ni­cation des Eurocks – Crédit photo ©Christain Deschler

Qu’est ce qui t’a amené chez Weezevent, comment as-tu connu la société ?

Il y avait de la lumière et du chauffage… Non plus sérieu­sement, en effec­tuant un travail de veille constant sur les diffé­rents produits digitaux, je suis tombé sur Weezevent avec l’envie de tester. J’ai créé un compte, et je me suis rapidement rendu compte que l’outil était ergono­miqueacces­sible et simple d’utilisation : quelque chose de rare dans le monde du ticketing. En 2014, nous avons reçu un mail de Weezevent qui souhaitait nous présenter le produit. L’histoire Weezevent / Eurockéennes a commencé. En parallèle, j’ai tenté un rêve de gosse : être admis à l’école des Gobelins, sur une formation de Directeur de Projet Digital en alter­nance. J’ai réussi le concours d’admission : j’étais donc à la recherche d’un poste, avec la petite boule au ventre de quitter le monde de l’événementiel et surtout des festivals. Puis, Weezevent a annoncé être à la recherche d’un chef de projet digital, nous avons discuté d’une possi­bilité de bosser ensemble et me voilà.

Quelles sont tes fonctions ? Peux-tu nous décrire ta journée type ?

Je suis Product Owner. Mon poste consiste à faire évoluer le produit : je dois réfléchir aux diffé­rentes fonction­na­lités qui pourraient être intéres­santes pour le produit Weezevent, ou demandées par les organi­sa­teurs, ma direction et le reste de l’équipe. Je spécifie / décris et travaille main dans la main avec l’équipe technique qui va développer celles-ci. Puis tester la nouvelle fonction­nalité, vérifier si elle est conforme aux attentes des diffé­rents acteurs pour une mise en production.
J’oeuvre également, avec l’équipe produit et technique, au maintien et à l’évolution des fonction­na­lités existantes. C’est être aussi sur le terrain pour voir le produit en exploi­tation pendant les diffé­rents événe­ments, afin d’avoir de précieux retours sur les choses qui peuvent être améliorées. Nous devons également identifier les points qui pourraient simplifier la vie de l’organisateur et du parti­cipant. Je pense qu’il n’y a pas de journée type chez Weezevent, et c’est bien ce qui carac­térise tout le confort de travailler ici.

C’est un Valentin tout sourire qui a rejoint l’équipe Weezevent – Crédit photo ©Marie Arnold
C’est un Valentin tout sourire qui a rejoint l’équipe Weezevent – Crédit photo ©Marie Arnold

Comment résumerais-tu la philo­sophie Weezevent ?

Weezevent, c’est être au plus près du client. Etre à l’écoute de ses besoins et attentes. Rencontrer les organi­sa­teurs avec qui nous travaillons, et avoir un lien privi­légié avec ceux-ci. Aider l’organisateur à mettre en place la techno­logie dont il a besoin pour réussir la mise en oeuvre de ses diffé­rents projets. C’est aussi être sur le terrain pour rassurer et soulager l’organisateur en lui permettant d’avoir la tête libre de toutes questions techno­lo­giques. C’est lui mettre à dispo­sition la techno­logie qui va lui permettre d’atteindre ses objectifs de réussite.

Merci à Valentin pour cette interview !

Relire l’interview de Geoffrey et Guille­mette, membres de la team Support Clients et Logis­tique.

Partager cet article