Rhino Jazz(s) Festival

Rhino Jazz(s) Festival
« Le rhinocéros : ani­mal sym­pa­thique et chaleureux mais qui prend de la place dans un salon et dans le paysage des fes­ti­vals de jazz en Europe ! »« Une bonne dose de sur­réal­isme, de pas­sion et de poésie au cœur d’une pro­gram­ma­tion qui devrait con­tenter les novices, les con­nais­seurs les plus exigeants voire les plus pénibles […] Le Rhi­no a même rac­croché un « s » à jazz pour bien que l’on sai­sisse le souci d’ouverture qui est celui de l’équipe de pro­gram­ma­tion.
Le Rhi­no Jazz(s) … un fes­ti­val nova­teur, inven­tif, généreux. »
Jazz Radio, 5 oct. 2009

UN FESTIVAL INTERNATIONAL …
Si le fes­ti­val a vu son nom chang­er au fil des années, pas­sant du titre de Fes­ti­val Inter­na­tion­al de jazz de Rive de Gier et des Pays du Gier à celui de Rhi­no Jazz(s) fes­ti­val, l’international reste tou­jours prég­nant dans sa pro­gram­ma­tion, mis­ant sur l’alternance entre stars du jazz mon­di­ale­ment con­nus et jeunes tal­ents, dont beau­coup sont issus de la région Rhône-Alpes. Ain­si, près de 50 nation­al­ités ont été représen­tées au fes­ti­val et plus de 3500 musi­ciens accueil­lis depuis 1978. Le Rhi­no par­le le jazz(s) dans toutes les langues.

UN FESTIVAL “DECOUVREUR” DE TALENTS…
Avant de con­naître la notoriété et de trou­ver un pub­lic, nom­breux sont les artistes qui ont fait leur pre­mière scène au fes­ti­val. On se sou­vient de Michel Petruc­ciani, Salif Kei­ta, Louis Sclavis, par­mi tant d’autres.
Recon­nu pour ses qual­ités de défricheur de tal­ents, le Rhi­no Jazz(s) allie une fer­veur peu com­mune et une volon­té capricieuse à fuir les sen­tiers bat­tus et préfér­er le hors-piste. Et si l’on vient chercher au Rhi­no ce que l’on n’entend pas ailleurs, c’est un gage de con­fi­ance accordé par les publics et les parte­naires du fes­ti­val. Ceux qui osent l’inattendu sont rarement déçus. Du con­cert de jazz con­tem­po­rain dans une usine en friche à la rési­dence d’un sax­o­phon­iste dans un arbre, en pas­sant par les métiers matin­aux où, dès 4h30 le matin, le jazz entre dans l’intimité des arti­sans et des com­merces (le fournil du boulanger, les étales des maraîch­ers, le quai d’une gare…), toutes les folies jazz(s) trou­vent une place au Rhi­no.

Le Rino Jazz(s) choisit Weezevent pour sa bil­leterie. Vous pou­vez l’u­tilis­er dès à présent !

Partager cet article