Pour gérer sa billetterie de A à Z autant l’intégrer à son site

Pour gérer sa billetterie de A à Z autant l’intégrer à son site

Gér­er sa bil­let­terie de A à Z, c’est la pren­dre en main de l’é­tape de la créa­tion jusqu’à celle du con­trôle des accès, en pas­sant bien sûr par la pro­mo­tion… Et l’en­caisse­ment. Et c’est bien ce que vous pro­pose Weezevent : de devenir et rester maître de votre solu­tion.

Com­ment est-ce qu’une telle lib­erté se traduit-elle ? Tout sim­ple­ment, en qua­tre étape, un peu comme le cycle de vie d’un pro­duit avec des ter­mes mod­i­fiés : la créa­tion, la com­mu­ni­ca­tion, la ges­tion et la dis­pari­tion.

  1. Vous choi­sis­sez de quelle manière créer votre out­il, ce qu’il sera, le nom­bre de places mis­es à dis­po­si­tion… Bref, vous pou­vez inven­ter l’outil par­faite­ment adap­té à toutes vos sit­u­a­tions en quelques clics. Per­son­nalisez-le, améliorez-le grâce à un ensem­ble de mod­i­fi­ca­tions mis­es à votre dis­po­si­tion.
  2. Vous com­mu­niquez la manière dont vous désirez que le client achète ses places. Par carte bleue, chèque ou sur place, vous pour­rez lui don­ner le choix de deux manières. En inté­grant votre bil­let­terie sur votre pro­pre site Inter­net, ou sur votre pro­fil MySpace, vous pour­rez aisé­ment rentabilis­er le traf­ic que vous générez et trans­former directe­ment vos vis­i­teurs actuels en spec­ta­teurs futurs. Si vous n’avez pas de site inter­net, prof­itez de celui qui est mis à votre dis­po­si­tion, et com­mu­niquez-le via affich­es ou réseaux soci­aux.
  3. Vous gérez sim­ple­ment et libre­ment votre out­il grâce au back-office mis à votre dis­po­si­tion. À tout moment, vous pou­vez exporter la base de don­nées et les répons­es aux for­mu­laires que vous aurez créé. Béné­fi­ciez d’une tré­sorerie avan­tageuse, et recevez tous les 15 jours le mon­tant de vos ventes directe­ment
  4. À la fin de l’évène­ment, vous choi­sis­sez ce que vous voulez faire de votre mini-site évène­ment créé. Vous pou­vez le faire dis­paraître, ou le renou­vel­er en changeant les dates et le noms afin de le réu­tilis­er pour vos évène­ments futurs.

Ceci forme ain­si le socle du sys­tème self-ser­vice que vous pro­pose Weezevent. De nom­breuses autres fonc­tion­nal­ités y sont asso­ciés, allant de la créa­tion d’un code de pro­mo­tion à la pos­si­bil­ité d’u­tilis­er un sys­tème de vente au guichet. Encore une fois, toutes ces pos­si­bil­ités sont des­tinées à vous offrir plus de choix.

Cette lib­erté et cette diver­sité d’u­til­i­sa­tion ne sauraient bien sûr être per­ti­nentes si sa lour­deur et son coût atteignaient ceux des solu­tions plus clas­siques déjà exis­tantes. Inno­va­tion à moin­dre coût, Weezevent se rémunère par des com­mis­sions, situées à 2.5% par bil­let avec un min­i­mum de 0.99€ TTC.

Enfin, solu­tion B2B dédiée aux organ­isa­teurs d’évène­ments en tous gen­res, elle est en mar­que blanche, et ne met­tra pas en avant ni son logo ni les autres évène­ments créés, et vous pour­rez rester sûr que votre notoriété de saura être can­ni­bal­isée par celle de notre site ou des autres organ­isa­teurs.

Si après cela vous ne savez tou­jours pas com­ment gér­er votre bil­let­terie de A à Z, vous pou­vez tou­jours vous ren­dre sur les site suiv­ants afin de vous ren­dre compte du choix de quelques uns par­mi plusieurs mil­liers d’u­til­isa­teurs :

  • La bil­let­terie du Cham­pi­onnat d’Eu­rope Junior de Hock­ey Féminin
  • Le site d’AaRON, qui redirige vers plusieurs mini-sites évène­men­tiels pour chaque date
  • Un organ­isa­teur de Skins Par­ty util­isant unique­ment un mini-site évène­men­tiel
  • Le Fes­ti­val des Arts Bour­rins, ayant inté­gr­er un onglet de bil­let­terie à son pro­fil MySpace
Partager cet article