Pour gérer sa billetterie de A à Z autant l’intégrer à son site

Pour gérer sa billetterie de A à Z autant l’intégrer à son site

Gérer sa billet­terie de A à Z, c’est la prendre en main de l’étape de la création jusqu’à celle du contrôle des accès, en passant bien sûr par la promotion… Et l’encaissement. Et c’est bien ce que vous propose Weezevent : de devenir et rester maître de votre solution.

Comment est-ce qu’une telle liberté se traduit-elle ? Tout simplement, en quatre étape, un peu comme le cycle de vie d’un produit avec des termes modifiés : la création, la commu­ni­cation, la gestion et la dispa­rition.

  1. Vous choisissez de quelle manière créer votre outil, ce qu’il sera, le nombre de places mises à dispo­sition… Bref, vous pouvez inventer l’outil parfai­tement adapté à toutes vos situa­tions en quelques clics. Person­na­lisez-le, améliorez-le grâce à un ensemble de modifi­ca­tions mises à votre dispo­sition.
  2. Vous commu­niquez la manière dont vous désirez que le client achète ses places. Par carte bleue, chèque ou sur place, vous pourrez lui donner le choix de deux manières. En intégrant votre billet­terie sur votre propre site Internet, ou sur votre profil MySpace, vous pourrez aisément renta­bi­liser le trafic que vous générez et trans­former direc­tement vos visiteurs actuels en specta­teurs futurs. Si vous n’avez pas de site internet, profitez de celui qui est mis à votre dispo­sition, et commu­niquez-le via affiches ou réseaux sociaux.
  3. Vous gérez simplement et librement votre outil grâce au back-office mis à votre dispo­sition. À tout moment, vous pouvez exporter la base de données et les réponses aux formu­laires que vous aurez créé. Bénéficiez d’une tréso­rerie avanta­geuse, et recevez tous les 15 jours le montant de vos ventes direc­tement
  4. À la fin de l’évènement, vous choisissez ce que vous voulez faire de votre mini-site évènement créé. Vous pouvez le faire dispa­raître, ou le renou­veler en changeant les dates et le noms afin de le réuti­liser pour vos évène­ments futurs.

Ceci forme ainsi le socle du système self-service que vous propose Weezevent. De nombreuses autres fonction­na­lités y sont associés, allant de la création d’un code de promotion à la possi­bilité d’utiliser un système de vente au guichet. Encore une fois, toutes ces possi­bi­lités sont destinées à vous offrir plus de choix.

Cette liberté et cette diversité d’utilisation ne sauraient bien sûr être perti­nentes si sa lourdeur et son coût attei­gnaient ceux des solutions plus classiques déjà existantes. Innovation à moindre coût, Weezevent se rémunère par des commis­sions, situées à 2.5% par billet avec un minimum de 0.99€ TTC.

Enfin, solution B2B dédiée aux organi­sa­teurs d’évènements en tous genres, elle est en marque blanche, et ne mettra pas en avant ni son logo ni les autres évène­ments créés, et vous pourrez rester sûr que votre notoriété de saura être canni­ba­lisée par celle de notre site ou des autres organi­sa­teurs.

Si après cela vous ne savez toujours pas comment gérer votre billet­terie de A à Z, vous pouvez toujours vous rendre sur les site suivants afin de vous rendre compte du choix de quelques uns parmi plusieurs milliers d’utilisateurs :

  • La billet­terie du Championnat d’Europe Junior de Hockey Féminin
  • Le site d’AaRON, qui redirige vers plusieurs mini-sites évène­men­tiels pour chaque date
  • Un organi­sateur de Skins Party utilisant uniquement un mini-site évène­mentiel
  • Le Festival des Arts Bourrins, ayant intégrer un onglet de billet­terie à son profil MySpace
Partager cet article