Les suites des bugs de la billetterie du Mondial

«Nous voulons présenter nos excuses aux personnes qui ont tenté d’obtenir des billets, et nous voulons les remercier pour leur patience et leur compréhension

Par la voix de Jaime Byrom, responsable de la société «Match», le partenaire de la Fifa chargé de la billetterie, cité par l’agenceBuaNews, les organisateurs de la Coupe du monde 2010 se sont excusés auprès des supporters sud-africains après des bugs informatiques qui ont occasionné perturbations et retards dans la vente des derniers billets pour le Mondial (11 juin — 11 juillet).

Un bug de grande envergure

Jeudi, lors de la phase de vente des 500 000 dernières places, des milliers de Sud-Africains avaient fait la queue dans l’espoir d’obtenir un de ces tickets, mais des problèmes informatiques ont ralenti et compliqué les opérations, engendrant des réactions de frustration parmi les personnes qui attendaient depuis des heures. A tel point que la police a dû intervenir, à Pretoria, Durban ou encore Polokwane, pour calmer des mouvements de foule, tandis qu’au Cap, un homme de 64 ans est décédé alors qu’il faisait la queue pour accéder à la billetterie. Malgré ces problèmes, l’instance internationale a vendu plus de 100 000 billets en 24 heures. 29 des 64 matches, notamment ceux d’ouverture, de la finale et des demi-finales, sont d’ores et déjà complets. Au terme du mois de mars, 2,2 des 3 millions de places mises en vente avaient trouvé preneur, dont la moitié auprès de la population locale.

Source : www.lequipe.fr

Partager cet article