Le festival des Vieilles Charrues inaugure le Cashless avec Weezevent

Le festival des Vieilles Charrues inaugure le Cashless avec Weezevent

À l’occasion de sa 24 ème édition, le festival des Vieilles Charrues a décidé de franchir un nouveau cap dans l’organisation de son festival en inaugurant  MONEIZ.

Qu’est ce que les Vieilles Charrues ?

Les Vieilles Charrues c’est :

Pour la cette première édition sous le signe du paiement dématérialisé, les organisateurs ont opté pour la solution de Cashless by Weezevent.

Contrairement au festival Marvellous Island, les festivaliers des Vieilles Charrues auront en leur possession un bracelet équipé d’une puce NFC qui leur permettra de payer pour leurs consommations mais également toutes les dépenses durant ces 4 jours !

Bracelet Moneizx4


Comment cela fonctionne ?

MONEIZ est l’unique moyen de paiement sur le site durant le festival ! Pour le rechargement, deux options s’offrent à vous :

  • Le rechargement avant l’événement. En vous rendant sur le site internet des Vieilles Charrues ou alors sur l’application mobile, vous aurez la possibilité de recharger votre compte (à partir du 5 juin)
  • Le rechargement de votre compte sur le lieu du festival. Une douzaine de bornes de rechargement seront à votre disposition et vous pourrez créditer votre compte auprès des bénévoles, en espèce ou en carte bancaire.

Pour les Pass 3 jours et 4 jours, ce bracelet servira également au contrôle d’accès pour l’entrée sur le festival.

Comment faire si vous ne dépensez pas tous vos crédits lors du festival ?

Le festival met en place un système de remboursement après l’événement. Tous les crédits non consommés vous seront remboursés (sans frais supplémentaire).

Fini les files d’attentes et les pertes de temps pour donner le compte juste au moment de l’achat d’une consommation, les transactions sont accélérées et simplifiées.

Vieilles_Charues_Weez_Mathieu-Ezan

Rendez-vous à partir du 16 juillet pour tester notre solution sur l’un des plus grands festivals européens !

Vous êtes intéressés par le Cashless ? Contactez-nous par téléphone ou par e‑mail.

Partager cet article