JO VANCOUVER 2010 : les billets ne sont toujours pas en vente

JO VANCOUVER 2010 : les billets ne sont toujours pas en vente

Initia­lement prévu début novembre 2009, la vente des billets pour les Jeux Olympiques 2010 de Vancouver à été repoussée jusqu’au 14 novembre, à ce jour, il ne sont toujours pas dispo­nibles.

Billetterie JO Vancouver 2010

Un problème infor­ma­tique a paralysé la troisième et dernière phase de vente de billets pour les Jeux olympiques et paralym­piques de Vancouver, qui se dérou­leront l’hiver prochain. Le tout sera repris la semaine prochaine, soit le 14 novembre. Le site Web des Jeux de Vancouver était censé offrir plus de 100 000 billets pour plusieurs compé­ti­tions ainsi que pour les cérémonies d’ouverture, de clôture et de remise des médailles.

Des diffi­cultés de confi­gu­ration entre la salle d’attente virtuelle et le site de transaction de la billet­terie ont rendu impos­sible ladite vente, a expliqué le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralym­piques d’hiver de 2010 à Vancouver (COVAN), dans un commu­niqué : « Nous sommes déçus que les gens qui souhai­taient acheter des billets aujourd’hui n’ont pas eu la chance de le faire – il s’agit de la première fois que nous faisons face à un tel problème », a déclaré Caley Denton, vice-président de la billet­terie pour le COVAN. M. Denton a par ailleurs expliqué que le COVAN était prêt à résoudre le problème, mais que dans un souci de donner un accès équitable à tous les résidents canadiens, il valait mieux reporter la vente d’une semaine.

Un repré­sentant de Tickets.com, le fournisseur de services officiel de billets pour Vancouver 2010, a indiqué que la compagnie travaillait à résoudre le problème et qu’elle appré­ciait « grandement la patience des amateurs olympiques et paralym­piques canadiens » ; « Au nom de Tickets.com, nous sommes sincè­rement désolés pour les déran­ge­ments que le site a occasionnés aux visiteurs du site de billet­terie de Vancouver 2010 », a dit Larry Witherspoon, directeur général de Tickets.com.

Le COVAN a souligné que quelques centaines de billets avaient tout de même trouvé preneur, par l’intermédiaire du centre d’appels de la billet­terie.

Source : expressottawa.ca

Partager cet article