JO Londres 2012 : Les prix des billets (enfin) annoncés

On connaît enfin les prix des tickets pour les JO de Londres. La plupart des billets pour l’événement sportif le plus attendu en 2012 seront vendus pour moins de 100 livres (soit 114 euros).

Comme pour donner un clin d’œil à l’année 2012, le Comité qui préside les JO de Londres a décidé que le billet le moins cher serait commer­cialisé à partir de 20,12 livres (soit 23 euros) et le plus cher, à 2012 livres (2300 euros).

Ces tickets donnent aussi accès à la cérémonie d’ouverture. Pour la fameuse finale homme du 100m, pas de surprise. Elle figure parmi les plus chères, puisqu’il faudra débourser jusqu’à 725 livres (829 euros) pour assister dans les meilleures condi­tions à l’épreuve reine de l’athlétisme. Sans surprise non plus, le sésame sera moins cher pour la finale femme du 100m qui se négociera entre 50 livres (57 euros) et 450 livres (514 euros).

Les organi­sa­teurs assurent cependant que 90% des billets seraient vendus à moins de 114 euros et les deux tiers à moins de 57 euros. Notez qu’il y aura aussi des billets gratuits…pour les amateurs de marathon, de cyclisme sur route et de triathlon.

Par ailleurs, alors que l’ouverture des ventes n’est prévue qu’à partir de mars 2011, 1,7M de personnes ont déjà manifesté leur intérêt pour acheter un billet. Sébastien Coe, président de London 2012 a indiqué dans la presse britan­nique que le système de vente des billets serait le « must » des stratégies commer­ciales.

« Nous avons trois principes clairs pour notre stratégie de billet­terie. Un, les billets doivent être abordables et acces­sibles au plus grand nombre. Deux, ne pas perdre de vue que la billet­terie est la plus impor­tante source de revenus pour le finan­cement de ces Jeux. Trois, tout mettre en œuvre pour remplir les salles et les stades à craquer » a‑t-il indiqué. Non sans préciser que les jeunes de moins de 16 ans et les plus de 60 ans bénéfi­cieront de tarifs réduits, comme 125 000 écoliers.

Source : www.quotidiendutourisme.com

Partager cet article