JO 2010 : Escroquerie à la billetterie

Des escrocs let­tons ont prof­ité du marché “de par­ti­c­uli­er à par­ti­c­uli­er” sur inter­net faisant com­merce des entrées aux Jeux olympiques de Van­cou­ver pour s’em­par­er de bil­lets représen­tant env­i­ron 2 mil­lions de dol­lars cana­di­ens (1,56 mil­lion d’eu­ros).

Pour juguler la spécu­la­tion sur les tick­ets, le Comité d’or­gan­i­sa­tion de Van­cou­ver (Cov­an) avait créé un site inter­net où l’on pou­vait les ven­dre et acheter. Les trans­ac­tions, sécurisées par les procé­dures habituelles des ventes en ligne, étaient garanties et le Cov­an prél­e­vait une com­mis­sion de 10% sur la vente et l’achat. Un réseau comp­tant plus de 30 per­son­nes a util­isé des cartes Visa volées pour acheter des mil­liers de bil­lets, sans se faire remar­quer. C’est seule­ment pen­dant la dernière semaine des Jeux que l’opéra­tion a été détec­tée à cause des vol­umes impor­tants de trans­ac­tions sur cer­tains comptes — 200 sur les 13.000 créés par les spec­ta­teurs.

Le Cov­an, qui promet de rem­bours­er tous les vendeurs, négo­cie actuelle­ment avec ses assureurs pour voir si ces derniers peu­vent con­tribuer à cou­vrir ses pertes. L’e­scro­querie pour­rait empêch­er le Cov­an d’équili­br­er ses comptes.

Source : www.sport.fr

Partager cet article