Interview de Loïc Darras, responsable communication et marketing du club de hockey sur glace : Tornado Luxembourg

Interview de Loïc Darras, responsable communication et marketing du club de hockey sur glace : Tornado Luxembourg
_LA_2633nb
Loïc Darras

 Weezevent : Pouvez-vous vous présenter brièvement à nos lecteurs ?

Loïc Darras :  Je fais partie de l’équipe dirigeante du Tornado Luxem­bourg, le club de hockey sur glace de la ville de Luxem­bourg. Je suis plus parti­cu­liè­rement en charge des aspects qui touchent au marketing et la commu­ni­cation ainsi que la recherche de sponsors. Nous prenons part au championnat de France en 3eme division. Notre ambition est d’y figurer de la manière la plus respec­table possible puis d’envisager une montée. Nous sommes ambitieux.

W : Pouvez-vous nous décrire votre événement : depuis quand et pourquoi existe-t-il ? Qui cible-t-il ? Souhaitez-vous dynamiser votre région ?

L.D. : Le club existe depuis 1987 mais l’équipe première prend part au Championnat de France depuis 2005. Nous comptons près de 250 licenciés et couvrons 6 catégories de jeunes. Notre patinoire peut contenir jusqu’à 1000 places et nous profitons d’une deuxième surface de glace pour les entrai­ne­ments. Nous profitons d’infrastructures de très bon niveau. J’ai dans l’idée que nous pourrons un jour faire salle pleine à chaque journée de championnat ! Le hockey sur glace contient tous les ingré­dients pour devenir extrê­mement populaire au Luxem­bourg.

W : Pourquoi avez-vous choisi Weezevent ? Quel était votre besoin initial ?

L.D. : Gérer un club amateur, c’est viser l’excellence du haut niveau en matière de gestion, mais avec un budget modeste. Weezevent nous offre un outil fantas­tique. Nous pouvons maitriser nos coûts de gestion de la billet­terie tout en offrant à nos specta­teurs une solution de réser­vation convi­viale et rapide.

W : Comment utilisez-vous Weezevent ? Comment notre solution a-t-elle répondu à votre besoin ?

L.D. : Notre besoin premier était basique. Nous voulions désen­gorger la caisse les soirs de match. Nous voulions aussi capter cette clientèle volatile qui annule au dernier moment sa venue en l’incitant à réserver ses places à l’avance. Nous avons pour l’instant 2 manières d’accéder à l’interface de réser­vation : par Weezevent direc­tement, et via Facebook. Facebook est un gros vecteur de commu­ni­cation pour un club comme le nôtre et la solution Weezevent est très puissante à cet égard. Nous gérons aussi les invita­tions pour nos sponsors futurs et poten­tiels, la presse. C’est un gage de sérieux dans une démarche de recherche de sponsors.

Équipe hockey sur glace Tornado Luxem­bourg

W : Qu’est-ce que cela vous a changé, amélioré ? Avant / Après ?

L.D. : Les objectifs visés ont été atteints. Notre fréquen­tation a été en hausse toute la saison, sans nécessité de caisse supplé­men­taire. C’est le résultat de plusieurs mesures, et d’un certain niveau de « spécta­cu­larité » sportive aussi, mais Weezevent est clairement un des piliers de cette progression.

W : Un conseil à nos utili­sa­teurs ? Sur l’utilisation de la plate­forme, le formu­laire, le eticket …?

L.D. : En tant qu’administrateur du compte, je peux affirmer que l’utilisation de Weezevent est incroya­blement simple. Tout le monde est satisfait y compris notre trésorier qui a accès à des borde­reaux clairs et complets. Nous avons été très bien accom­pagnés, c’est à noter.

W : Quels sont vos futurs projets ? Evéne­ments à venir ?

L.D. : Nous conti­nuerons à utiliser les solutions Weezevent pour la saison 2016/2017. Nous réflé­chissons à intégrer la plate­forme de réser­vation dans notre propre website. Nous envisa­geons aussi de proposer à nos sponsors des packs intégrant des loges, du catering… Cela suppose donc des niveaux d’accès diffé­rents, d’autres flux de specta­teurs. Weezevent permet aussi de gérer cela, avec quelques inves­tis­se­ments qu’un club de notre niveau peut assumer.

W : Un dernier mot ?

L.D. : C’est très rassurant d’utiliser une solution qui colle à nos besoins actuels, mais peut évoluer à notre rythme et répondre à nos ambitions les plus folles en termes de fréquen­tation. Je ne vois pas tellement de limite finalement, et je remercie les équipes de Weezevent d’avoir conçu ces outils. Ils ont tout compris à notre « business model » et peuvent gérer une multitude de spéci­fi­cités. En cela je leur tire mon chapeau.

Merci à Loïc et à toute son équipe !

L’équipe Weezevent

Profitez-en pour relire l’interview de Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb : http://blog.weezevent.com/interview-de-richard-menneveux-fondateur-de-frenchweb/

Partager cet article