Interview de Julien Goasguen, régisseur de la Transpaddle Normandie

Interview de Julien Goasguen, régisseur de la Transpaddle Normandie

Normandie Transpaddle 21 et 22 maiWeezevent : Pouvez-vous vous présenter brièvement à nos lecteurs ?

Julien Goasguen : Hello, Julien GOASGUEN, 30 ans, ancien attaché de presse chez North Commu­ni­cation pour les marques DAKINE, BILLABONG, K2, OXBOW, … et j’en passe. Egalement passionné de sports de glisse depuis mon plus jeune âge (Windsurf, surf, SUP, …), vivre à Paris commençait à me démanger un peu. J’ai donc choisi de retourner vivre en Normandie et de créer ma société événe­men­tielle afin de joindre au maximum l’utile à l’agréable.

W : Pouvez-vous nous décrire votre événement : depuis quand et pourquoi existe-t-il ? Qui cible-t-il ? Souhaitez-vous dynamiser votre région ? Enjeu local ?

J.G. Initia­lement imaginé comme un rassem­blement amical autour du Stand Up Paddle, la TRANSPADDLE a confirmé d’année en année l’engouement du grand public pour ce sport « renaissant », par la présence de nombreux specta­teurs sur le Bassin Saint Pierre, au départ, et sur le parcours le long du canal de Caen à la Mer, mais aussi et surtout par la qualité des inscrits, dont le niveau sportif ne cesse de croître. Le weekend du 2122 mai, la TRANSPADDLE soufflera cinq bougies.

C’est pour moi la première année à la tête de l’événement et je souhaite donner à l’événement des allures de fête du Stand Up Paddle.
Au programme de cette édition 2016, toujours la symbo­lique course de 12,6 kilomètres (chiffre symbole pour les concur­rents dont le standard de planche mesure 12,6 pieds) avec des passages de bouées près des lieux d’accès au canal, permettant une plus grande proximité avec les specta­teurs tout le long du canal de Caen à la mer. Course désormais possible de faire en SOLO ou en RELAI en équipe de 3 personnes.

Mais également la mise en place d’un village TRANSPADDLE sur les berges du bassin de Normandie à CAEN. Village qui accueillera les plus grandes marques du secteur, un large éventail d’activités (SUP YOGA, SUP POLO, BEACH RACE, …), un programme sportif sur mesure de deux jours permettra au public de découvrir seul, en famille ou entre amis, les joies du SUP.

W : Pourquoi avez-vous choisi Weezevent ? Quel était votre besoin initial ?

J.G. : J’ai découvert Weezevent lors de mon inscription au PARIS SUP CROSSING (course de SUP sur la Seine lors du salon Nautique). A l’époque je n’organisais pas encore d’événement mais j’avais gardé en tête la facilité de s’inscrire. Lorsque je suis passé de l’autre coté de la barrière pour prendre ma casquette d’organisateur d’événement, j’ai été faire un tour sur le site de Weezevent et mon intuition première a été confirmée.

5 ans de la Transpaddle

W : Comment utilisez-vous Weezevent ? Comment notre solution a-t-elle répondu à votre besoin ?

J.G. : C’est un poste à part entière que prend en charge Weezevent en gérant l’ensemble des inscrip­tions et tout ce qu’il en découle (factu­ration, envoi de e billet, …). Je me repose à 100% sur Weezevent et le laisse gérer les inscrip­tions pour chaque catégorie de coureurs.

W : Un conseil à nos utili­sa­teurs ? Sur l’utilisation de la plate­forme, le formu­laire, le eticket …?

J.G. : Si j’avais un conseil à donner aux organi­sa­teurs d’événements, ce serait de ne pas hésiter à aller faire un saut sur la plate­forme car que l’on ait 10, 100 ou 1000 parti­ci­pants pour Weezevent c’est la même chose et donc le même prix. Pour les utili­sa­teurs qui vont utiliser Weezevent pour prendre un billet, le seul conseil que je pourrais donner c’est laissez vous guider. L’organisateur a du certai­nement inclure l’ensemble des infor­ma­tions néces­saires à vous guider lors de votre inscription.

Course Transpaddle

W : Quels sont vos futurs projets ? Événe­ments à venir ?

J.G. : Ça fuse niveau projets mais j’essaye de me calmer un peu pour ne pas me faire dépasser. La TRANSPADDLE est encore loin de ses limites donc on ne va pas s’arrêter là. Ça reste entre nous mais le windsurf commence à me trotter dans la tête aussi. Une chose est sûre l’événementiel est un métier stressant, tribu­taire de nombreux facteurs externes qu’on ne peut pas manager. Je veux absolument que les événe­ments que j’organise et que je pourrais être amené à organiser dans le futur restent des événe­ments plaisir.

W : Un dernier mot (remer­ciement, mot sur votre projet …)  ?

J.G. : Je voudrais remercier l’ensemble des personnes qui me soutiennent et sans qui la TRANSPADDLE ne prendrai pas la même tournure. En parti­culier ALOHA COMMUNICATION qui a revu entiè­rement l’identité visuelle, la région NORMANDIE, la ville de CAEN, l’ensemble des marques, shops, collec­ti­vités, j’en oublie mais il n’y a plus de place sur la page 🙂

Je vous donne rendez-vous les 2122 mai prochains à CAEN. Le site web de la TRANSPADDLE est en ligne : http://www.transpaddle.org et il reste quelques places pour vous inscrire aux diffé­rentes courses ici : https://www.weezevent.com/transpaddle . De plus,  nous alimentons le facebook au quotidien alors n’hésitez pas à aller liker la page : https://www.facebook.com/transpaddle.

Inscription en ligne par Weezevent

Merci à Julien et à toute son équipe !

L’équipe Weezevent

Profitez-en pour relire l’interview de Julien Ravineau, organi­sateur des Championnats de France de Rally­cross : http://blog.weezevent.com/interview-de-julien-ravineau-organisateur-des-championnats-de-france-de-rallycross/

Partager cet article