Interview de Gabriel Massei, chargé de communication du festival La Nuit de l’Erdre 2016

Interview de Gabriel Massei, chargé de communication du festival La Nuit de l’Erdre 2016

Le festival La Nuit de l'Erdre

Wee­zevent : Pou­vez-vous vous pré­sen­ter briè­ve­ment à nos lec­teurs ?

Gabriel Mas­sei :  La Nuit de l’Erdre est un fes­ti­val de musiques actuelles pre­nant place au Parc du Port-Mulon, dans la com­mune de Nort-sur-Erdre, à 25km au nord de Nantes. Depuis plu­sieurs édi­tions, le fes­ti­val a lieu le pre­mier week-end de juillet, et conserve les mêmes idéaux : deux jours de fête, avec une pro­gram­ma­tion éclec­tique pro­po­sant à la fois des têtes d’affiches inter­na­tio­nales et des décou­vertes locales, le tout à un prix rai­son­nable. Nous pou­vons pour cela comp­ter sur plus de 900 béné­voles, âme du fes­ti­val, dont un Conseil d’Administration d’une tren­taine de per­sonnes. Pour com­plé­ter l’équipe, l’association a enga­gé deux sala­riés à plein temps.

W : Pou­vez-vous nous décrire votre évé­ne­ment : depuis quand et pour­quoi existe-t-il ? Qui cible-t-il ? Sou­hai­tez-vous dyna­mi­ser votre région ?

G.M. : Le fes­ti­val a célé­bré en 2016 sa 18ème édi­tion auprès de 34 000 convives de tous âges, pro­ve­nant majo­ri­tai­re­ment du Grand Ouest. Cha­cune des deux jour­nées porte une conno­ta­tion par­ti­cu­lière en termes de pro­gram­ma­tion et donc de fré­quen­ta­tion. La pre­mière jour­née se veut fami­liale, on y retrouve ain­si de nom­breuses géné­ra­tions. La seconde est d’avantage tour­née vers le jeune public. Ini­tia­le­ment, La Nuit de l’Erdre a vu le jour sur une seule soi­rée, sous la forme d’un concert, afin de dyna­mi­ser Nort-sur-Erdre et les com­munes alen­tours. Petit à petit, l’événement est deve­nu un fes­ti­val sur deux jours accueillant un public venant de tout le Grand Ouest, et même un peu plus !

W : Pour­quoi avez-vous choi­si Wee­zevent ? Quel était votre besoin ini­tial ?

G.M. : Le pre­mier contact avec l’équipe de Wee­zevent fut excellent. Nous avons par­ti­cu­liè­re­ment appré­cié leur approche sin­cère, dyna­mique, force de pro­po­si­tion et source de pré­cieux conseils, mais sur­tout tou­jours pro­fes­sion­nelle et sym­pa­thique. Lors de l’édition 2015 du fes­ti­val, nous avons pour la pre­mière fois tra­vaillé avec Wee­zevent pour la pla­te­forme d’invitations de notre vil­lage par­te­naires, qui voyait le jour pour la pre­mière fois. Nous avions besoin d’une solu­tion simple et pra­tique pour gérer les dif­fé­rents types d’invitations. Etant par­ti­cu­liè­re­ment satis­faits de cette pla­te­forme, nous avons étu­dié les autres solu­tions que pro­pose Wee­zevent et avons fina­le­ment déci­dé pour 2016 d’aller plus loin dans notre col­la­bo­ra­tion en tra­vaillant éga­le­ment ensemble sur les volets billet­te­rie et contrôle d’accès. En ce qui concerne la billet­te­rie, les argu­ments qui nous ont le plus déci­dé furent l’appropriation de la billet­te­rie à 100% (que ce soit pour la per­son­na­li­sa­tion du module de billet­te­rie ou des visuels des billets par exemple), les vire­ments ban­caires tous les quinze jours (qui sont un plus non négli­geable dans un sec­teur aus­si fra­gile que celui des fes­ti­vals), ou encore le confort des fes­ti­va­liers (qui n’ont pas besoin de créer de compte, et qui peuvent réser­ver des billets aux frais de loca­tion infé­rieurs à la concur­rence). Pour ce qui est des contrôles d’accès, cela a été une évi­dence. En tra­vaillant avec Wee­zevent sur la billet­te­rie, il nous sem­blait logique de pour­suivre avec les contrôles d’accès. La pré­sen­ta­tion des dou­chettes notam­ment nous a convain­cu par leur sim­pli­ci­té d’utilisation en amont comme pen­dant l’événement.

W : Com­ment uti­li­sez-vous Wee­zevent ? Com­ment notre solu­tion a-t-elle répon­du à votre besoin ?

G.M. : Le back office du module de billet­te­rie est d’une clar­té impres­sion­nante et tous les réglages se font de manière très intui­tive. En ces termes, la solu­tion billet­te­rie de Wee­zevent nous a par­fai­te­ment conquis. En plus de cela, nous avons pu créer tous nos tarifs faci­le­ment, édi­ter des visuels de billets dis­tincts pour chaque type de billet, ou encore créer des for­mu­laires des­ti­nés aux ache­teurs qui nous ont per­mis de col­lec­ter de nom­breuses infor­ma­tions utiles sur notre public. Nous avions déjà uti­li­sé la pla­te­forme d’invitations l’année pré­cé­dente, et elle a encore été un outil pré­cieux en 2016. Cette solu­tion nous a per­mis de créer les dif­fé­rents types de billets de notre vil­lage par­te­naires faci­le­ment. Les béné­fi­ciaires ont eux aus­si beau­coup appré­cié la sim­pli­ci­té et l’efficience de cet outil pour télé­char­ger leurs billets, les envoyer ou consul­ter l’état de leur lot d’invitations. Pour les contrôles d’accès, le sys­tème Wee­zevent a per­mis une mise en place rapide et simple. De l’intégration des dif­fé­rents codes-barres, à l’utilisation des dou­chettes durant l’événement, en pas­sant par l’import des don­nées des autres dis­tri­bu­teurs, tout a très bien fonc­tion­né. La pré­sence durant l’événement d’une per­sonne de Wee­zevent a été éga­le­ment très appré­ciée, répon­dant à toutes les inter­ro­ga­tions, for­mant les béné­voles, le tout avec le sou­rire.

Le festival La Nuit de l'Erdre 2016 - Crédit photo © Nicolas Leboeuf
Le fes­ti­val La Nuit de l’Erdre 2016 – Cré­dit pho­to © Nico­las Leboeuf
Contrôle des accès - Crédit photo © Nicolas Leboeuf
Contrôle des accès – Cré­dit pho­to © Nico­las Leboeuf

W : Qu’est-ce que cela vous a chan­gé, amé­lio­ré ? Avant / Après ?

G.M. : Grâce à la solu­tion Wee­zevent, on sent vrai­ment que l’on s’approprie notre billet­te­rie. Abso­lu­ment tout est para­mé­trable, et si l’on a un doute quel­conque, notre contact chez Wee­zevent a tou­jours été dis­po­nible pour trou­ver la solu­tion idéale. L’appropriation nous a per­mis de per­son­na­li­ser à 100% nos billets, et d’en faire ain­si de vrais sup­ports de com­mu­ni­ca­tion à part entière, en y inté­grant des infor­ma­tions, visuels ou logos dis­tincts selon les dif­fé­rents types d’acheteurs. Pour les fes­ti­va­liers aus­si nous sommes ravis car ils n’ont pas à créer de compte au préa­lable, et ils peuvent béné­fi­cier de tarifs com­por­tant des frais de loca­tion infé­rieurs à la concur­rence. Cet aspect nous avait vrai­ment séduit ini­tia­le­ment et nous sommes très contents d’avoir pu faci­li­ter les réser­va­tions de cette manière. Enfin, les vire­ments tous les 15 jours ont tout sim­ple­ment révo­lu­tion­né la vie de notre tré­so­rière !

W : Qu’en est-il de l’auto-distribution ? Pour­quoi avoir opté pour ce ser­vice ? Quels avan­tages en avez-vouz tiré ? 

G.M. : La per­son­na­li­sa­tion du back-office et de l’ensemble du pro­ces­sus de réser­va­tion de billet a été bien enten­du le point numé­ro 1 qui nous a convain­cu de tra­vailler avec Wee­zevent. Ain­si, nous fai­sons abso­lu­ment ce que nous vou­lons avec notre billet­te­rie, et pou­vons faire des retouches à tout moment en seule­ment quelques clics. Cela nous a per­mis une grande réac­ti­vi­té auprès des fes­ti­va­liers. Nous avons éga­le­ment appré­cié la dis­cré­tion de Wee­zevent sur les dif­fé­rents sup­ports.

W : Un conseil à nos uti­li­sa­teurs ? Sur l’utilisation de la pla­te­forme, le for­mu­laire, le eti­cket …?

G.M. : Nous ne pen­sions pas col­lec­ter autant d’informations sur les fes­ti­va­liers venus à La Nuit de l’Erdre en pro­po­sant des for­mu­laires facul­ta­tifs à la fin de l’acte d’achat ! Nous conseillons vive­ment à chaque orga­ni­sa­teur de prendre le temps de conce­voir un for­mu­laire pour chaque type de billets, afin de mieux connaitre son public. Grâce à la solu­tion Wee­zevent, la per­son­na­li­sa­tion est totale, et il ne faut pas hési­ter à inclure des infor­ma­tions sur les visuels des billets de manière à en faire de vrais sup­ports de com­mu­ni­ca­tion. Ces conseils nous avaient été don­nés ini­tia­le­ment par Wee­zevent lors de notre ren­contre, et se sont avé­rés être très pré­cieux. Nous ne pou­vons que les trans­mettre aux autres orga­ni­sa­teurs !

W : Quels sont vos futurs pro­jets ? Evé­ne­ments à venir ?

G.M. : La Nuit de l’Erdre sera de retour en 2017 pour sa 19ème édi­tion. Le mara­thon d’organisation com­mence à voir le jour, et se lan­ce­ra à plein régime dès la ren­trée de sep­tembre !

W : Un der­nier mot ?

G.M. : Mer­ci !

Mer­ci à Gabriel et à toute son équipe !

L’équipe Wee­zevent

Pro­fi­tez-en pour relire l’interview de Loïc Dar­ras, res­pon­sable com­mu­ni­ca­tion et mar­ke­ting du club de hockey sur glace Tor­na­do Luxem­bourg : http://blog.weezevent.com/interview-de-loic-darras-responsable-communication-et-marketing-du-club-de-hockey-sur-glace-tornado-luxembourg/

Partager cet article