Interview de Christophe BIZE, Président de Limoges Here We Come

Interview de Christophe BIZE, Président de Limoges Here We Come

Logo Lost in Limoges

 Pou­vez-vous vous présen­ter briève­ment à nos lecteurs ?
L’association Limo­ges Here We Come a été spé­ciale­ment créée dans l’intention d’organiser un fes­ti­val pop/rock sur le ter­ri­toire de la com­mune de Limo­ges, en péri­ode esti­vale : le fes­ti­val Lost in Limo­ges.
Il s’ag­it d’une asso­ci­a­tion régie par la loi de 1901, indépen­dante de toute autre struc­ture ou étab­lisse­ment et munie d’un con­seil d’administration clas­sique.
Nous sommes tous 100% bénév­oles, en plein emploi et, bien qu’au­cun de nos mem­bres ne tra­vaille dans la pro­duc­tion d’événements cul­turels, nous avons l’habitude de tra­vailler en mode pro­jet et sommes pas­sion­nés de musiqueS avec un grand S.

Pou­vez-vous nous décrire votre événe­ment : depuis quand et pourquoi existe-t-il ?
La route des fes­ti­vals d’été ne passe pas par Limo­ges bien que l’agglomération de Limo­ges représente plus de 280 000 habi­tants et que divers fes­ti­vals et ani­ma­tions cul­turelles soient pro­posés en Lim­ou­sin. C’est pourquoi nous avons souhaité pro­pos­er ce nou­veau fes­ti­val qui se veut écoc­i­toyen et qui vient com­pléter les offres nationales actuelles.
Avec une scène totale­ment inté­grée dans un espace arboré et néan­moins urbain, le fes­ti­val pro­pose pen­dant deux jours une pro­gram­ma­tion pop/rock grand pub­lic mais exigeante et offre l’occasion à des groupes locaux de se pro­duire sur scène devant un large pub­lic.
Le vil­lage du fes­ti­val per­me­t­tra d’apprécier toute la richesse de la gas­tronomie lim­ou­sine à tra­vers les dif­férents stands qui seront instal­lés. L’espace VIP se présen­tera sous forme d’esplanade avec vue priv­ilégiée sur la scène et des accès à des presta­tions spé­ci­fiques (cock­tail dîna­toire, espace détente…).

Nous avons beau­coup d’ambitions : faciliter et élargir l’accès du pub­lic aux œuvres artis­tiques et cul­turelles en com­plé­tant la pro­gram­ma­tion cul­turelle déjà très riche, faire con­naître la région du Lim­ou­sin, être un vecteur d’attractivité touris­tique com­plé­men­taire et apporter une con­tri­bu­tion à la vie économique locale, par les entre­pris­es, parte­naires ou asso­ci­a­tions qui peu­vent y par­ticiper directe­ment ou indi­recte­ment, et par les retombées atten­dues des fes­ti­va­liers.
La plus grande de nos ambi­tions est cepen­dant de chang­er le regard sur notre aggloméra­tion ! Nous voudri­ons que “limoger” ne soit plus un terme péjo­ratif mais qu’il évoque le dynamisme, la cul­ture et la jeunesse dans un cadre naturel mag­nifique.

Lost in Limoges l'équipe

Pourquoi avez-vous choisi Weezevent ? Quel était votre besoin ini­tial ?
Nous avons choisi Weezevent pour répon­dre à notre besoin de bil­let­terie et de con­trôle d’accès. Après avoir étudié les dif­férents canaux clas­siques de dis­tri­b­u­tion, la solu­tion Weezevent s’est rapi­de­ment imposée comme une évi­dence.
Nous avons été séduits par la plate­forme et son accès très facile qui cor­re­spond par­faite­ment à notre fonc­tion­nement do-it-your­self en mode geek, mais aus­si par les com­mis­sions plus faibles qu’ailleurs et la ges­tion de la tré­sorerie avec des reverse­ments réguliers plutôt qu’après l’événement. Il faut dire que nous étions déjà fan des out­ils numériques car c’est une opéra­tion de crowd­fund­ing qui nous a per­mis de nous lancer dans la réal­i­sa­tion de ce pre­mier fes­ti­val et nous a lais­sé d’excellents sou­venirs.

Com­ment utilisez-vous Weezevent ? Com­ment notre solu­tion a‑t-elle répon­du à votre besoin ?
Weezevent nous a per­mis de créer très sim­ple­ment une bil­let­terie com­plète : après avoir créé un compte, nous avons défi­ni notre événe­ment, des tar­ifs et nous avons pu tester immé­di­ate­ment la bil­let­terie élec­tron­ique.
Nous avons ensuite pu affin­er les détails — élé­ments fis­caux, visuels, mode de ges­tion — jusqu’à l’ouverture offi­cielle de la bil­let­terie pour la mise en vente de nos pre­miers bil­lets. Le pre­mier reverse­ment de recette sur le compte de l’association a fini de nous ras­sur­er sur l’outil pro­posé : sou­p­lesse et réac­tiv­ité !
Nous avons égale­ment pu éditer des bil­lets papiers clas­siques pour une vente pro­mo­tion­nelle, bil­lets qui sont ensuite inté­grés avec les bil­lets élec­tron­iques pour avoir une vue com­plète et faciliter le con­trôle d’accès le jour J.
En plus de la bil­let­terie, Weezevent nous a pro­posé de met­tre en place le sys­tème cash­less sur notre fes­ti­val. Après avoir remar­qué son suc­cès aux Vieilles Char­rues l’an­née dernière, nous avons bien évidem­ment accep­té !

Lost In Limoges billetterie

Qu’est-ce que cela vous a changé, amélioré ?
Après plus de 2 ans de pré­pa­ra­tion c’est la réal­i­sa­tion de notre pre­mière édi­tion du fes­ti­val Lost in Limo­ges donc nous ne pou­vons pas vrai­ment par­ler d’amélioration. Quoi qu’il en soit, nous avons trou­vé l’outil et l’équipe par­faite­ment adap­tés à nos besoins : sim­plic­ité, dynamisme, fun ! Le sys­tème cash­less nous a aus­si per­mis d’of­frir une expéri­ence unique à nos fes­ti­va­liers et d’obtenir une meilleure ges­tion glob­ale de notre événe­ment, avec des flux moné­taires pré­cis, rapi­des et sécurisés.

Un con­seil à nos util­isa­teurs ? Sur l’u­til­i­sa­tion de la plate­forme, le for­mu­laire, le etick­et …?
Essayez ! C’est la meilleure chose à faire : il est facile et sim­ple de créer un compte et de définir un événe­ment, en quelques min­utes on peut même avoir l’aperçu d’un e‑billet et tester les dif­férentes fonc­tion­nal­ités.

Quels sont vos futurs pro­jets ?
La pre­mière édi­tion de notre fes­ti­val aura lieu les 8 et 9 juil­let 2016 sur l’esplanade du Mas de l’Âge à Couzeix, et nous sommes con­cen­trés sur sa pleine réus­site : nous souhaitons que les fes­ti­va­liers mais aus­si les artistes, les tech­ni­ciens, les parte­naires, bref, tous ceux qui approcheront le fes­ti­val d’une manière ou d’une autre, repar­tent avec de superbes sou­venirs et aient envie de revenir dès 2017 !

Un dernier mot ?
Le fait d’avoir la plate­forme Weezevent à notre dis­po­si­tion a élim­iné cer­tains prob­lèmes et facil­ité beau­coup de choses. Mer­ci donc à l’équipe qui a dévelop­pé et fait mûrir la plate­forme pour nous pro­pos­er un out­il dynamique sans lequel la mise en oeu­vre du fes­ti­val aurait été bien plus dif­fi­cile.
Nous atten­dons beau­coup de cette pre­mière édi­tion et Weezevent en sera à coup sûr un des élé­ments de réus­site !

Mer­ci beau­coup à Christophe et à toute son équipe !
L’équipe Weezevent.

Vous aus­si vous voulez créer votre pro­pre bil­let­terie en ligne ? Jetez un œil à notre arti­cle sur les e‑billets !

Partager cet article