Interview d’Alexandre Dany-Ruinet, directeur d’exploitation de Sakifo Production à la Réunion

Interview d’Alexandre Dany-Ruinet, directeur d’exploitation de Sakifo Production à la Réunion

Nouvelle année, nouvelle interview ! En ce mois de février, retrouvez l’interview d’Alexandre Dany-Ruinet, directeur d’exploitation de Sakifo Production à la Réunion

Weezevent : Pouvez-vous vous présenter brièvement à nos lecteurs ?

Alexandre Dany-Ruinet : Je suis Alexandre Dany-Ruinet, directeur d’exploitation de Sakifo Production, qui gère le festival Sakifo à la Réunion (du 2 au 4 juin) ainsi que les Franco­folies de la Réunion avec Morgane Groupe (du 10 au 12 mars).

W : Pouvez-vous nous décrire votre événement : depuis quand et pourquoi existe-t-il ? Qui cible-t-il ?

A.D-R : Sakifo : 14ème édition cette année. Il a été créé par et pour les réunionnais qui veulent voir des artistes du monde entier à la Réunion. Et pour ça, on est le festival qui leur faut : c’est Sakifo.
Franco­folies : ce sera la première année du petit frère de la grande Roche­laise. C’est un nouveau défi pour un beau projet entre deux entités qui se connaissent, et s’apprécient : recréer l’esprit mythique des Franco en bord de lagon.

W : Pourquoi avez-vous choisi Weezevent ? Quel était votre besoin initial ?

A.D-R : On voulait initia­lement passer par Weezevent pour le système de paiement Cashless. Après une première expérience réussie sur Sakifo 2016, nous avions envisagé de basculer notre système de billet­terie, puis finalement tout : accès, billet­terie et cashless.

W : Comment utilisez-vous Weezevent ? Comment notre solution a-t-elle répondu à votre besoin ?

A.D-R : Il est important pour nous d’accompagner nos festi­va­liers sur tout nouveau support. Nous ne sommes pas sur un maillage de plusieurs festivals sur trois mois comme pour le terri­toire national, où un festi­valier peut en une saison découvrir puis appri­voiser une nouvelle solution. On doit être opéra­tionnel tout de suite et on ne peut pas l’être si nous n’avons pas de soutien derrière. La clé de Weezevent est là, l’accompagnement et la dispo­ni­bilité. Avec eux, ce soutien nous l’avons.

W : Qu’est-ce que cela vous a changé, amélioré ? Avant / Après ?

A.D-R : Depuis qu’on est chez Weezevent : modularité, rapidité et surtout simplicité. Ces éléments sont essen­tiels pour une meilleure fluidité et ils ont grandement facilité notre boulot.

W : Un conseil à nos utili­sa­teurs ? Pour l’utilisation de la plate­forme, le formu­laire, le e-ticket … ?

A.D-R : Aux termes précé­dents, je rajou­terais curiosité. Ne pas hésiter à leur demander conseil, se renseigner sur les possi­bi­lités d’une solution, leur réper­cu­tions au niveau RH, etc. Cet état d’esprit nous a permis de faire de superbes choses avec eux, même si on est à 10 000 km.

W : Quels sont vos futurs projets ? Événe­ments à venir ?

A.D-R : Réussir le lancement des Franco­folies de la Réunion et continuer la mue du Sakifo. Le reste, on y pense en se rasant le matin.

W : Un dernier mot (remer­ciement, mot sur votre projet … ) ?

A.D-R : Elsa bien sûr, notre inter­lo­cu­trice irrépro­chable à la dispo­ni­bilité extra­or­di­naire (nous avons 3 heures de décalage horaire en plus ici…). Pierre-Henri et Sébastien, simples et acces­sibles qui font que l’on se sent un peu chez soi quand on va les voir, même après 10 heures de vol.

Merci à Alexandre pour cette interview !

Profitez-en pour relire l’interview de Franck Gérard, directeur commercial adjoint du club de football de l’En avant de Guingamp : https://www.weezevent.com/blog/fr/interview-de-franck-gerard-directeur-commercial-adjoint-club-de-football-de-len-de-guingamp/

Partager cet article