Inscriptions en ligne pour les Journées C&ESAR 2010 de la Cyberdefense

Inscriptions en ligne pour les Journées C&ESAR 2010 de la Cyberdefense

Gré­go­ry Bot le gérant d’YDEOS orga­nise du 22 au 24 novembre  entre Paris et Rennes, les jour­nées C&ESAR 2010 de la Cyber­de­fense.

Sont par­te­naires de la confé­rence : la DGA, le Minis­tère de la Défense, Orange Busi­ness Ser­vice…

Pour les ins­crip­tions en ligne à la confé­rence, tout est dis­po­nible sur le site de l’événement grâce à la solu­tion en ligne Wee­zevent. La billet­te­rie et les ins­crip­tions sont inté­grées au Site à cette adresse.

DGA-Maî­trise de l’Information orga­nise avec le sou­tien de la DGSIC, de l’ANSSI, et d’Orange Busi­ness Ser­vices, la 17ème édi­tion des jour­nées SSI.

Le thème de cette année est :

« La Cyberdéfense »

Il avait déjà été abor­dé lors de l’édition 2003, mais l’évolution des tech­no­lo­gies, des sys­tèmes, et des usages aus­si bien que l’actualité, appellent à le revi­si­ter.

Une vision média­tique, mais réduc­trice, est celle des sites défi­gu­rés ou du pira­tage de don­nées ban­caires. Mais comme divers évè­ne­ments com­mencent à le mon­trer, la cyber­dé­fense ne doit pas se limi­ter aux sys­tèmes d’information, dans une vision trop étroite ou trop tech­nique du pro­blème, mais concerne l’ensemble des sys­tèmes qui sup­portent le fonc­tion­ne­ment du monde d’aujourd’hui. Le déno­mi­na­teur com­mun est ici la com­po­sante infor­ma­tique, maté­rielle ou logi­cielle, dont l’ubiquité comme la com­plexi­té crois­sante ne faci­litent pas la tâche du défen­seur…

Sont concer­nés bien sûr les sys­tèmes d’information et de com­mu­ni­ca­tion, mais aus­si les sys­tèmes enfouis ou embar­qués, les SCADA, ou les infra­struc­tures cri­tiques.

On décli­ne­ra ce thème de la cyber­dé­fense à tous les niveaux, des objets intel­li­gents aux grands réseaux, de la cyber­cri­mi­na­li­té à la cyber-guerre, en s’attachant à cou­vrir la pro­blé­ma­tique aus­si bien que les solu­tions, théo­riques ou pra­tiques, et leur mise en oeuvre sur le ter­rain.

Partager cet article