ETUDE : 1% des français achètent en ligne

Seuls 2% des Européens effectuent des achats via leur télé­phone mobile, selon une enquête menée par le cab­i­net For­rester dans sept pays d’Eu­rope, la bil­let­terie en ligne n’est pas en reste.

Les Sué­dois et les Ital­iens sont les plus act­ifs, avec 3% d’a­cheteurs, tan­dis que les Français arrivent en queue de pelo­ton, seuls 1% d’en­tre eux étant passés à l’acte.

Glob­ale­ment, 5% des sondés dis­ent néan­moins s’in­téress­er à ce mode d’achat, et jusqu’à 10% des Ital­iens, d’après cette étude con­duite auprès de 14.155 per­son­nes en France, Ital­ie, Alle­magne, Pays-Bas, Espagne, Suède et Roy­aume-Uni en juin et juil­let 2009, des chiffres con­fir­més par les don­nées plus épars­es récoltées depuis.

“Il y a encore peu de gens par rap­port à l’ensem­ble des util­isa­teurs de mobiles qui effectuent des trans­ac­tions, pour pay­er une nuit d’hô­tel, réserv­er un bil­let d’avion, etc.”, a déclaré à l’AFP l’an­a­lyste Thomas Hus­son. “Mais, la dynamique est déclenchée. Le marché est en train de se con­stru­ire”, avec le suc­cès des mobiles mul­ti­mé­dias (les smart­phones, pop­u­lar­isés par l’i­Phone), a‑t-il ajouté.

Caus­es de ce développe­ment encore lim­ité: “la plu­part des com­merçants com­men­cent seule­ment à con­stru­ire leurs offres mobile grand-pub­lic”, a noté M. Hus­son, pré­cisant: “l’of­fre n’est pas tou­jours encore très per­ti­nente, très ergonomique ou facile d’ac­cès”.

Côté achats, les usagers plébisci­tent — en dehors des con­tenus numériques (jeux, son­ner­ies, etc) — ceux liés aux trans­ports et aux voy­ages (bil­let de train, etc), ou à la bil­let­terie (théâtre…).

Partager cet article