Des billets offerts via Facebook révèlent peut-être un nouvel intervenant sur le marché de la billetterie

Des billets offerts via Facebook révèlent peut-être un nouvel intervenant sur le marché de la billetterie

Plusieurs concerts à Lon­dres sont organ­isés entière­ment via Face­book.

facebook-icon

Des artistes, tels Oasis ou Pet Shop Boys utilisent ce réseau social pour offrir à leurs fans la pos­si­bil­ité de gag­n­er des bil­lets gra­tu­its pour leur prochain con­cert. Même le géant Apple a util­isé le réseau pour organ­is­er un fes­ti­val musi­cal, et les experts pensent que cette nou­velle ten­dance indique la forte chance que Face­book pour­ra bien­tôt entr­er en com­péti­tion avec les agences de réser­va­tions et de bil­let­terie. Dû au nom­bre exor­bi­tant d’u­til­isa­teurs Face­book, l’en­tre­prise a le poten­tiel de rivalis­er avec les plus grandes bil­let­ter­ies en ligne, comme Tick­et­mas­ter. Les util­isa­teurs pour­ront sim­ple­ment entr­er leur coor­don­nées ban­caires et ensuite imprimer un “e‑ticket” pour accéder aux con­certs et fes­ti­vales.

Cer­taines entre­pris­es ont déjà dévelop­pé des appli­ca­tions qui per­me­t­tent d’a­cheter et de ven­dre des bil­lets sur le site, et donc con­tourn­er les plus grandes bil­let­ter­ies qui ont sou­vent des com­mis­sions démesurées, mais cer­tains pensent que Face­book lui-même est en train de dévelop­per son pro­pre sys­tème de bil­let­terie inté­gré au site.

“Face­book est par­fait pour ven­dre des bil­lets car ses util­isa­teurs sor­tent beau­coup,” dit Paul Allen du mag­a­zine Com­put­er­ac­tive. “Il y a plus d’ar­gent dans le marché du spec­ta­cle que dans le marché de la musique, donc je suis cer­tain que Face­book y songe déjà — d’ailleurs, je suis éton­né qu’ils n’ont pas encore lancé de ser­vice !”

Stu­art Dredge, du site web Music Alley, pense que : “Telle­ment de per­son­nes sont déjà sur Face­book, ca n’a plus de sens d’or­gan­is­er ces évène­ments ailleurs. Face­book souhaite être l’en­droit où l’on se ren­seigne sur les artistes et leurs con­certs.” Dredge a rajouté qu’il sera inévitable que Face­book vend des bil­lets en  ligne. “La seule ques­tion c’est si Face­book entre­pren­dra ce pro­jet seul, ou en parte­nar­i­at avec un ser­vice déjà exis­tant.”

Grâce au réseau social des fans ont pu influ­encer les évène­ments, le dernier con­cert de Pet Shop Boys qui fai­sait par­tie de l’évène­ment Smirnoff “UR the night” en est témoin. Non seule­ment le groupe a été atten­du par plus de 3 000 fans qui ont gag­né leur bil­let via Face­book, mais en plus ces fans ont choisi quelles bois­sons seraient disponibles et les autres chanteurs qui seraient présents.

“Face­book capte par­faite­ment notre marché cible, donc c’e­tait un choix évi­dent” dit Kate Hill, respon­s­able mar­ket­ing de Smirnoff. “On esperait avoir une vraie intérac­tion avec les fans, donc ils ont pu vot­er pour les cock­tails, et même le lieu du ‘before’!”

Apple a organ­isé son fes­ti­val iTunes récent à Cam­den en util­isant la lot­terie de bil­lets sur Face­book. Avec des artistes comme Oasis et Franz Fer­di­nand, plus de 200 000 fans ont rejoint le groupe Face­book.

Oliv­er Schuss­er, de iTunes Europe, a expliqué : “Nous souhaitons don­né à autant de per­son­nes pos­si­ble la chance de gag­n­er des bil­lets, et une grande majorité de nos clients utilisent Face­book.”

Source: Lon­don Evening Stan­dard

Partager cet article