Créer son entreprise c’est comme accoucher, enfin je suppose…

Un jour on sent que c’est le moment et faut foncer !
Brains­tormer ou s’accoupler devient alors le passage obligé.
Et pour cela c’est mieux d’être en équipe et entouré.
Quoi qu’il en soit, on se lance dans un sacré projet qu’on peut diffi­ci­lement arrêter.
Le projet doit alors matûrer et bébé pousser.
Rapidement on se trans­forme, le ventre s’arrondit pour les unes, et pour les autres il commence à se nouer.
D’ailleurs pour le monde extérieur, on porte un projet comme une femme porte un bébé.
On commence alors à se projeter : on cherche un nom, on prévoit sa crois­sance et on prépare son arrivée.
Pour cela mieux vaut avoir un peu d’argent pour s’équiper, ou des Business Angels pour financer.
D’un côté on installe sa société dans une couveuse d’entreprise, de l’autre on prépare la chambre du bébé.
Mais faut pas se leurrer car c’est pas gagné, immatri­culer sa société c’est aussi long que d’accoucher.
Et en même temps ce n’est que le début, les premiers pas, reste le travail à effectuer.

Partager cet article